Gouvernement Charles Dupuy (1)

Gouvernement Charles Dupuy (1)

Troisième République

Description de l'image defaut.svg.
Président de la République Sadi Carnot
Président du Conseil Charles Dupuy
Formation
Fin
Durée 7 mois et 22 jours
Composition initiale
Coalition Républicains modérés, Radicaux indépendants, Républicains-socialistes
Représentation
VIe législature
455 / 581

Le premier gouvernement Charles Dupuy est le gouvernement de la Troisième République en France du au .

À la suite de la démission du gouvernement d'Alexandre Ribot le , le président Sadi Carnot choisit Charles Dupuy pour former le nouveau gouvernement et conserve les principaux ministres du cabinet précédent. Lui-même passe de l'Instruction publique au ministère de l'Intérieur à la place de Ribot.

CompositionModifier

Ministres nommés le 4 avril 1893Modifier

 
Charles Dupuy

Président du Conseil des ministres : Charles Dupuy

  • Ministre de l'Intérieur : Charles Dupuy[1]

BilanModifier

Les élections d'août-septembre à la Chambre des députés se traduisent par un renouvellement important du personnel politique, un recul des droites conservatrices au profit des républicains modérés et un progrès des radicaux et des socialistes. Dupuy est lui-même réélu dans la circonscription du Puy et favorise des candidats monarchistes et catholiques ralliés, ce que radicaux et socialistes ne peuvent lui pardonner[3]. Sur le plan extérieur le cabinet poursuit la politique de rapprochement franco-russe.

Fin du gouvernement et passation des pouvoirsModifier

Le , à la suite du retrait des ministres radicaux (Paul Peytral, Louis Terrier et Jules Viette), Charles Dupuy présente la démission du Gouvernement au président de la République, Sadi Carnot sans être mis en minorité par un vote de l'Assemblée.

À partir du , plusieurs hommes politiques comme le président Carnot, Raymond Poincaré ou Jules Méline, sollicitent vainement Jean Casimir-Perier à démissionner de ses fonctions de Président de l'Assemblée nationale, mais celui-ci refuse dans un premier temps.

Le , Carnot charge Eugène Spuller (plusieurs fois ministres sous sa présidence et celle de Jules Grévy, proche de Léon Gambetta) de former le nouveau gouvernement, mais la combinaison est un échec.

Le 1er décembre 1893, Casimir-Perier accepte, à contrecœur, de former un ministère.

Le , Casimir-Perier arrive à former un gouvernement et prend place.

Notes et référencesModifier

  1. Membre du précédent gouvernement ayant changé de poste
  2. a b c d e et f Membre du précédent gouvernement ayant conservé son poste
  3. http://www.senat.fr/senateur-3eme-republique/dupuy_charles0513r3.html

Articles annexesModifier