Union des gauches

groupe parlementaire français sous la Troisième République, au XIXe siècle

Union des gauches
Image illustrative de l’article Union des gauches
Chambre Chambre des députés
Législature(s) IVe et Ve (Troisième République)
Fondation 1885
Fusion de Union républicaine
Union démocratique
Centre gauche
Disparition 1893
Fusionné dans Groupe des républicains de gouvernement
Président Jules Steeg,
puis Maurice Rouvier
Positionnement Gauche
Idéologie Républicanisme
Radicalisme

L'Union des gauches est un groupe parlementaire français ayant existé à la Chambre des députés de 1885 à 1893, sous la Troisième République.

HistoriqueModifier

L’Union des gauches est créée à l’issue des élections législatives de 1885 qui est marquée par une poussée des conservateurs.

Composée de républicains modérés (ou « opportunistes »), elle réunit les anciens groupes de l’Union républicaine, de l’Union démocratique (appelée Gauche républicaine entre 1871 et 1881) et des derniers membres du Centre gauche. Elle est alors composée de 200 députés.

Elle est renouvelée en 1889 et regroupe 243 membres.

Le groupe disparaît après les élections législatives de 1893, laissant place au groupe des républicains de gouvernement[1].

PrésidentsModifier

Notes et référencesModifier

  1. Laurent de Boissieu, « Républicains de Gouvernement », sur france-politique.fr, (consulté le ).
  2. « L’« Union des gauches » », Le Petit Parisien, no 4157,‎ , p. 1 (lire en ligne, consulté le ).