Ouvrir le menu principal

Gaucher IV de Mâcon

Gaucher IV de Mâcon
Titre Seigneur de Salins
(1184-1219)
Autres titres 1. Seigneur de Maîche
2. Seigneur de Bourbon
Prédécesseur Géraud Ier de Mâcon
Successeur Marguerite de Salins
Biographie
Surnom Gaucher de Vienne
Naissance
Décès
Père Géraud Ier de Mâcon
Mère Maurette de Salins
Conjoint 1. Mathilde Ire de Bourbon
2. Alix de Dreux
Enfants Marguerite de Salins

Gaucher IV de Mâcon, (1153- 04 août 1219), dit aussi Gaucher de Vienne, seigneur de Salins de 1184 à 1219, de Maîche, de Traves et de Bourbon.

BiographieModifier

 
Sceaux de Gaucher IV de Mâcon

Gaucher IV de Mâcon est le fils de Géraud Ier de Mâcon et de Maurette, fille de Gaucher III de Salins. Alors que la seigneurie de Salins était réunie au comté de Mâcon par le mariage de Géraud Ier de Mâcon avec Maurette de Salins, elle en fut séparée par Gaucher IV qui était déjà seigneur de Bourbon, du vivant de son père, par son mariage avec Mathilde Ire de Bourbon, unique héritière d'Archambaud de Bourbon. Mais ce mariage fut de courte durée et, avec le consentement du pape Célestin III, fut annulé en 1196 : Mathilde se remariait alors avec Guy II de Dampierre et Gaucher quittait les noms de Vienne et de Bourbon pour prendre celui de sire de Salins. Il se remaria avec Alix de Dreux fille du comte Robert II. En 1187 c'est sous ce nom qu'il confirme les dons que ses ancêtres ont faits à l'abbaye Notre-Dame de Rosières. Deux ans plus tard il défendait à ses officiers de percevoir des droits de péage de la part des religieux de Cluny ainsi que de leur prélever des impôts. En même temps il partait pour la troisième croisade. Il en revenait en 1193 et donnait à l'abbaye de Rosière « la moitié du sel que pouvait rendre annuellement une place dans les salines » en remerciement du fait qu'elle a reconstruit le lavoir de Salins. Dans ses actes son sceau le représente à cheval, tenant une épée nue à la main avec pour légende Sigilum Walcherii Salinensis Domini et Borboniensis. Le revers de ce sceau porte l'empreint de la tête de Jésus-Christ avec la devise Sigillum Veritatis. En 1199 il élevait l'ermitage du Mont-du-Fourg au rang d'abbaye sous le nom de Mont-Sainte-Marie.

Il mourut en 1219 et fut inhumé dans l'église de Goaille (située entre Clucy et Bracon) sous une simple dalle sur laquelle était gravée une inscription en latin, traduite ainsi par l'auteur de l'Histoire des sires de Salins : « Sous cette petite tombe, devant ce grand autel, gist & est enterré Gauthier, seigneur de Salins & de Bracon, fondateur de cette église, Mont-Sainte-Marie & Rosiéres, qui trespassa, l'an de l'Incarnation Notre-Seigneur M. CC. XIX. le tiers jour d'Aoust. Anima ejus requiescat in pace amen = Que son âme repose en paix- Amen ». En 1622 l'abbé de Goaille, Bernard Malarmey, a fait ériger un nouveau monument en mémoire de Gaucher IV avec comme inscription « Gualcherus Dominus Salinensis, hujus Cœnobïi Fundator, hic jacet antè Aram Majorem, juxtà Idam Ducissam Lotharingiae sororem suam: Obiit ille anno Domini millesimo ducentesimo decimo nono, tertio nonas Augusti. Utrique hoc monumentum posuit R.D.Benardus Malarmeus Abbas, anno millesimo, sexcentesimo, vigesimo, secundo = Ici gît devant le grand autel et à côté de sa sœur Ida duchesse de Lorraine, Gaucher seigneur de Salins, fondateur de ce monastère, mort le trois août mille deux cent dix-neuf. Bernard Malarmey, abbé, a édifié ce nouveau monument, en mille six cent vingt-deux. »[1].

Mariages et succession[2] : Il épouse avant 1183 Mathilde Ire de Bourbon, unique héritière d'Archambaud de Bourbon et d'Alix de Bourgogne, ils divorcent en 1195 ; en secondes noces il épouse Alix de Dreux (1189 - 1258), fille de Robert II de Dreux et de Yolande de Coucy, remariée veuve à Renard II de Choiseul à qui elle transmet Traves. De son premier mariage il a Marguerite, dame de Salins (qu'elle aliène en 1225 à Hugues IV duc de Bourgogne, qui cède lui-même en 1237 à Jean de Chalon l'Antique contre le comté de Chalon), x 1° en 1211 Guillaume de Sabran (1181-1250), comte de Forcalquier, puis x 2° en 1221 Jocerand IV Gros, † 1250, sire de Brancion : d'où postérité des deux mariages.

D'une relation hors mariage il a Géraud, seigneur de Lemuy[3].

SourcesModifier

BibliographieModifier

  • Jean-Baptiste Guillaume, Histoire généalogique des sires de Salins au comté de Bourgogne, Besançon, Jean-Antoine Vieille, (lire en ligne), p. 208 à 247

Liens externesModifier

  • Médiéval Généalogie [2]
  • Geneall, Gaucher de Vienne [3]
  • Roglo, Gaucher de Vienne [4]

Notes et référencesModifier

  1. Histoire généalogique des sires de Salins au comté de Bourgogne, Jean Baptiste Guillaume, 1757, p.234 [1]
  2. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte : aucun texte n’a été fourni pour les références nommées SALINS
  3. Une charte de 1239 fait état de "Girardus dictus Bastar miles Salinensis" concédant les biens de "in villa de Limuy" à "Joanni comiti Burgundiæ et domino Salinensi" s'il mourait sans héritiers légitimes (Médiéval Généalogie, Gaucher de Vienne