Mathilde Ire de Bourbon

femme politique française

Mathilde Ire de Bourbon, née avant 1165 et morte à Montlaux le , aussi connue sous le nom de Mahaut de Bourbon ou Marguerite de Bourbon, a été dame de Bourbon de 1173 à sa mort.

Mathilde Ire de Bourbon
Biographie
Naissance
Décès
Activité
Famille
Père
Mère
Conjoints
Enfants
Guillaume II de Dampierre
Philippe (Mahaut) de Dampierre (d)
Marguerite de Salins
Archambaud VIII de Bourbon
Marie de Dampierre-sur-l'Aube (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

BiographieModifier

Elle est la fille d'Archambaud de Bourbon et Alix de Bourgogne. Son grand-père paternel était Archambaud VII de Bourbon. Elle naît avant 1165 et devient l'héritière en 1171 de la seigneurie de Bourbon à la mort de son grand-père après la disparition prématurée de son père en 1169.

Unions et postéritéModifier

Mathilde Ire épouse en premières noces, vers 1178, Gaucher IV de Mâcon, seigneur de Salins, dont elle a :

En 1195, après le retour de Gaucher de la troisième croisade, les relations devenues mauvaises entre Mathilde et son mari conduisent à un divorce, prononcé pour cause de consanguinité[1].

Elle épouse en secondes noces un fidèle du roi de France Philippe Auguste, Guy II, seigneur de Dampierre, le . Ils eurent sept enfants :

Elle décède le .

Notes et référencesModifier

  1. Max Fazy, Histoire des sires de Bourbon jusqu'à la mort d'Archambaud VIII (1249) et de la formation territoriale du Bourbonnais, Moulins, 1924. Cf. Spicilegium, III, p. 557.

SourcesModifier

  • Jean Baptiste Guillaume, Histoire généalogique des sires de Salins au comté de Bourgogne, édition Jean-Antoine Vieille, 1757, p.  208, books.google.fr
  • André Leguai, Histoire du Bourbonnais (« Que sais-je ? », no 862), Paris, Presses universitaires de France, 1960.
  • Anthony Stokvis, Manuel d'histoire, de généalogie et de chronologie de tous les États du globe, depuis les temps les plus reculés jusqu'à nos jours, préf. H. F. Wijnman, éditions Brill Leyde 1889, réédition 1966, Volume II, chapitre II « France et Monaco » e) États féodaux, § 84 « Seigneurie, puis baronnie et plus tard duché de Bourbon », p. 143 et tableau généalogique no 42, p. 144.