Alix de Bourgogne (1146-1209)

épouse d'Archambaud de Bourbon, puis Eudes de Déols, ensuite abbesse de Fontevraud

Alix de Bourgogne
Image illustrative de l'article Alix de Bourgogne (1146-1209)
Blason de la Maison de Bourgogne

Titre Dame de Bourbon
Allégeance Royaume de France
Biographie
Dynastie Maison des ducs de Bourgogne
Naissance
Décès
Père Eudes II de Bourgogne
Mère Marie de Blois
Conjoint Archambaud de Bourbon
Eudes de Déols
Enfants Mathilde de Bourbon

Alix de Bourgogne (née en 1146, † en 1209) est dame de Bourbon suite à son mariage avec Archambaud de Bourbon. Elle est ensuite religieuse puis abbesse à l'abbaye de Fontevraud. Elle est la fille du duc de Bourgogne Eudes II et de Marie de Blois[1].

BiographieModifier

En 1164, elle épouse Archambaud de Bourbon, fils du seigneur de Bourbon Archambaud VII. Mais son époux décède en 1169 avant son père, ne pouvant ainsi pas lui succéder à la tête de la seigneurie de Bourbon qui revient à leur fille unique : Mathilde.

Alix, ainsi que sa fille Mathilde, est placée sous la protection de son frère Hugues III, duc de Bourgogne, qui marie sa nièce Mathilde à un de ses vassaux, Gaucher IV de Mâcon, seigneur de Salins[2].

Vers 1171, elle épouse en secondes noces Eudes de Déols, seigneur de Châteaumeillant, fils d'Ebbes II, seigneur de Déols, et de Denise d'Amboise.

En 1196, après le mariage en secondes noces de sa fille Mathilde avec Guy II de Dampierre, elle se retire à l'abbaye de Fontevraud ou se trouve déjà sa mère Marie de Blois, à qui elle succède en tant qu'abbesse de Fontevraud[2]. Toutefois, elle décède moins d'un an après avoir été désignée abbesse sans avoir été intronisée officiellement.

 
Liste des abbesses affichée à l'intérieur de l'abbaye.

Mariage et enfantsModifier

En 1164, elle épouse en premières noces Archambaud de Bourbon († en 1169), fils d'Archambaud VII, seigneur de Bourbon, et d'Agnès de Savoie, dont elle a une fille unique[1] :

Veuve, elle épouse en secondes noces vers 1171 Eudes de Déols, seigneur de Châteaumeillant, fils d'Ebbes II, seigneur de Déols, et de Denise d'Amboise, dont elle n'a pas de postérité.[réf. nécessaire]

Articles connexesModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

RéférencesModifier

  1. a et b Foundation for Medieval Genealogy.
  2. a et b Ernest Petit, Histoire des ducs de Bourgogne de la race capétienne, 1888.

BibliographieModifier

  • Ernest Petit, Histoire des ducs de Bourgogne de la race capétienne, 1888.