Étienne Ier de Bourgogne

Étienne Ier de Bourgogne dit « Tête Hardie » (1065 - 1102) co-comte de Bourgogne (Franche-Comté), co-comte de Mâcon et de Vienne, fils cadet du comte Guillaume Ier le Grand ou Tête Hardie de Bourgogne et de Mâcon et d'Étiennette (de Bourgogne), frère cadet du comte Renaud II de Bourgogne à qui il succède, aussi frère du pape Calixte II et de Raymond de Galice (-Léon-Castille).

BiographieModifier

Étienne de Bourgogne naît vers 1065. Il est le fils du comte Guillaume Ier de Bourgogne et Mâcon († ) et d'Étiennette/Stéphanie. Cette dernière, selon les recherches généalogiques onomastiques, pourrait être issue des familles de Foix, de Barcelone, ou encore de Vienne.

En 1097, son frère aîné, le comte Renaud II de Bourgogne (v. 1061 - † v. 1099), lui confie la régence du Comté. Puis Étienne devient, à l'âge de 32 ans, le successeur de son frère Renaud, lorsque ce dernier trouve la mort au cours de la Première croisade (1096-1099). Il se met lui aussi en route pour la Terre sainte où il trouve la mort en 1102. Il fait partie d'une puissante et influente lignée familiale avec son père, ses frères et les mariages de ses sœurs.

Étienne se marie avec Béatrice de Lorraine, fille du duc Gérard Ier de Lorraine, dont il a quatre enfants :

Le , il meurt assassiné à l'âge de 37 ans, à Ascalon ou Ramla lors de la première croisade (1096-1099).

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier