Ouvrir le menu principal

Haguenau
Image illustrative de l’article Gare de Haguenau
L'ancien bâtiment voyageurs de la gare.
Localisation
Pays France
Commune Haguenau
Quartier Gare-Vieille Île
Adresse 1 place Désiré-Brumbt
Coordonnées géographiques 48° 48′ 49″ nord, 7° 46′ 56″ est
Gestion et exploitation
Propriétaire SNCF
Exploitant SNCF
Service TER
Caractéristiques
Ligne(s) Vendenheim - Wissembourg
Haguenau - Hargarten-Falck (en partie HS)
Haguenau - Rœschwoog (en partie HS)
Voies 4 (+ voies de service)
Quais 3 (dont 2 centraux)
Transit annuel 1 656 723 voyageurs (2017)
Altitude 146 m
Historique
Mise en service 18 juillet 1855
Correspondances
Bus et cars Voir à Intermodalité

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Haguenau

Géolocalisation sur la carte : Alsace

(Voir situation sur carte : Alsace)
Haguenau

Géolocalisation sur la carte : Bas-Rhin

(Voir situation sur carte : Bas-Rhin)
Haguenau

La gare de Haguenau est une gare ferroviaire française située sur le territoire de la commune de Haguenau, dans le département du Bas-Rhin, en région Grand Est.

Elle est mise en service en 1855 par la Compagnie des chemins de fer de l'Est.

C'est aujourd'hui une gare de la Société nationale des chemins de fer français (SNCF), du réseau TER Grand Est, desservie par des trains express régionaux.

Sommaire

Situation ferroviaireModifier

La gare de Haguenau, établie à 146 mètres d'altitude, est située au point kilométrique (PK) 24,359 de la ligne de Vendenheim à Wissembourg, entre les gares de Marienthal et de Walbourg.

Nœud ferroviaire, elle constitue l'origine, au PK 0,000, des lignes de Haguenau à Hargarten - Falck (la gare suivante est Schweighouse-sur-Moder)[1], inexploitée entre Niederbronn-les-Bains et Sarreguemines, et de Haguenau à Rœschwoog et frontière, inexploitée entre le camp militaire d'Oberhoffen et la frontière allemande.

HistoireModifier

 
Vue d'ensemble en 1987. La halle à marchandises, visible sur la droite, a été démolie pour laisser place à un parking.

La station de Haguenau est mise en service le 18 juillet 1855 par la Compagnie des chemins de fer de l'Est (Est), lorsqu'elle ouvre à l'exploitation la section de Vendenheim à Haguenau de son chemin de fer de Strasbourg à Wissembourg[2]. Le bâtiment voyageurs est construit en matériaux légers, à la demande de l'autorité militaire. La section suivante, jusqu'à Wissembourg, est mise en service le 23 octobre 1855[3].

En 1871, la gare entre dans le réseau de la Direction générale impériale des chemins de fer d'Alsace-Lorraine (EL) à la suite de la défaite française lors de la guerre franco-allemande de 1870 (et le traité de Francfort qui s'ensuivit).

Le bâtiment voyageurs d'origine est démoli en 1892. Il est remplacé par nouveau bâtiment à l'architecture caractéristique Alsace-Lorraine. Des éléments du premier édifice sont réutilisés sur des bâtiments de la ville.

Le , la gare entre dans le réseau de l'Administration des chemins de fer d'Alsace et de Lorraine (AL), à la suite de la victoire française lors de la Première Guerre mondiale. Puis, le , cette administration d'État forme avec les autres grandes compagnies la SNCF, qui devient concessionnaire des installations ferroviaires de Haguenau. Cependant, après l'annexion allemande de l'Alsace-Lorraine, c'est la Deutsche Reichsbahn qui gère la gare pendant la Seconde Guerre mondiale, du jusqu'à la Libération (en 1944 – 1945).

Le bâtiment voyageurs de la gare est détruit en 1944 lors de la libération de l'Alsace.

Haguenau comportait également un dépôt de locomotives. Dans les années 1950, les effectifs de ce dépôt étaient de 35 engins dont des 230 F, des 050 B, des 150 Z et des 141 TB[4].

Après le conflit un nouveau bâtiment est reconstruit au début des années 1960 et achevé en 1964[5].

 
Quais et voies de la gare en 1991.

En 2017, la SNCF estime la fréquentation de la gare à 1 656 723 voyageurs[6].

ProjetsModifier

La ville de Haguenau souhaite réaménager la gare et ses abords afin de créer un « pôle d'échanges multimodal ». La première étape consiste à la réalisation d'une passerelle, nommée passe-quartier, au dessus des voies. Celle-ci est inaugurée en septembre 2017[7] et permet notamment la desserte des quais par des ascenseurs accessibles aux personnes handicapées

Le bâtiment voyageurs, construit dans les années 1960, est fermé au public le 26 avril 2019. Il sera détruit puis remplacé par un nouveau bâtiment regroupant les services de la SNCF et des transports urbains Ritmo. L'achèvement des travaux est prévu pour 2020. Des abris à vélos seront aménagés de part et d'autre de la passerelle tandis que la gare routière sera déplacée sur la gauche du bâtiment voyageurs. Plusieurs bâtiments comportant des logements et des bureaux ainsi qu'un espace destiné à des manifestations pourraient aussi voir le jour en bordure des voies ferrées. Le projet est complété par la construction d'un parking silo de 650 places. Durant les travaux, les services de la SNCF sont regroupés dans un bâtiment provisoire[8],[9].

Service des voyageursModifier

AccueilModifier

Gare SNCF, elle dispose d'un bâtiment voyageurs provisoire, avec guichets, ouvert tous les jours. Elle est équipée d'automates pour l'achat de titres de transport TER. Des aménagements et équipement sont à la disposition des personnes à mobilité réduite, notamment des places de parking réservées, une rampe d'accès et des bandes de guidage au sol. La passerelle passe-quartier (achevée en septembre 2017) permet d'accéder aux voies B, C et D grâce à des ascenseurs.

DesserteModifier

 
Rame Régiolis stationnée en gare.

Haguenau est desservie par des trains express régionaux (TER) à destination et en provenance de Strasbourg, un train toutes les 15 minutes environ[10]; Niederbronn, toutes les heures en heures creuses et toutes les 15 minutes en heure de pointe environ[11] et Wissembourg, toutes les 45 minutes environ[12]. Tous ces trains circulent à des horaires réguliers.

IntermodalitéModifier

Plusieurs réseaux de transports en commun routiers desservent la gare[13] :

  • des autocars TER (notamment vers Saverne et Bitche, les autres liaisons étant réalisées en complément de relations ferroviaires) et du Réseau 67 ;
  • les autobus Ritmo, réseau de l'agglomération de Haguenau, dont l'agence et les arrêts de bus se situent sur le côté du bâtiment voyageurs. Cet arrêt est le nœud central du réseau
  • Il existe un parc pour les vélos, à disposition des abonnés SNCF uniquement et deux parkings pour les véhicules[14] sont aménagés à ses abords[13].

Notes et référencesModifier

  1. Reinhard Douté, Les 400 profils de lignes voyageurs du réseau français : lignes 001 à 600, vol. 1, La Vie du Rail, , 238 p. (ISBN 978-2-918758-34-1), p. 72-73.
  2. François et Maguy Palau, Le rail en France : Le Second Empire (1852 - 1857), t. 1, Paris, Palau, , 215 p. (ISBN 2-950-94211-3), « 1.36 Vendenheim-Haguenau - 18 juillet 1855 », p. 117-118.
  3. François et Maguy Palau, Le rail en France : Le Second Empire (1852 - 1857), t. 1, Paris, Palau, , 215 p. (ISBN 2-950-94211-3), « 1.42 Haguenau à la frontière via Wissembourg », p. 126.
  4. EC 64, « Re: Liste (exhaustive) des dépôts Est et AL », sur lrpresse.com, (consulté le 2 mai 2016).
  5. L'année ferroviaire, Plon, (lire en ligne), p. 274.
  6. « Fréquentation en gares », sur ressources.data.sncf.com (consulté le 9 avril 2019)
  7. « Haguenau : la-passerelle-de-la-gare-est-ouverte », DNA,‎ (lire en ligne)
  8. « Le projet pôle gares | Grands Projets Haguenau », sur grandsprojets.ville-haguenau.fr (consulté le 14 octobre 2016)
  9. « Coup d’envoi des travaux à la gare », article des Dernières Nouvelles d'Alsace du 28 avril 2019.
  10. « Horaires Train Strasbourg Haguenau 13/10/2016 à 07h00 », sur www.horairetrain.net (consulté le 13 octobre 2016)
  11. « Horaires Train Niederbronn les Bains Haguenau 13/10/2016 à 07h00 », sur www.horairetrain.net (consulté le 13 octobre 2016)
  12. « Horaires Train Wissembourg Haguenau Aujourd'hui », sur www.horairetrain.net (consulté le 13 octobre 2016)
  13. a et b « Services & Gares Gare Haguenau », sur http://www.ter.sncf.com/ (consulté le 28 août 2014).
  14. « Stationnement | Haguenau, L'autre mode de Ville », sur ville-haguenau.fr (consulté le 14 octobre 2016).

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier



Origine Arrêt précédent Train   Arrêt suivant Destination
Neustadt (Weinstr) Hbf
ou Wissembourg
Walbourg
ou Soultz-sous-Forêts
TER Grand Est Marienthal
ou Bischwiller
Strasbourg-Ville
Wissembourg Soultz-sous-Forêts TER Grand Est Terminus Terminus
Niederbronn-les-Bains
ou Terminus
Schweighouse
ou Terminus
TER Grand Est Marienthal Strasbourg-Ville