Ouvrir le menu principal

Gare de Wissembourg

gare ferroviaire française

Wissembourg
Image illustrative de l’article Gare de Wissembourg
Le bâtiment voyageurs, les quais et les voies, avec deux trains TER.
Localisation
Pays France
Commune Wissembourg
Adresse Place de la Gare
67160 Wissembourg
Coordonnées géographiques 49° 01′ 54″ nord, 7° 57′ 00″ est
Gestion et exploitation
Propriétaire SNCF
Exploitant SNCF
Services TER, RB, RE
Caractéristiques
Ligne(s) Vendenheim à Wissembourg
Winden (Pfalz) à Kapsweyer Grenze
Wissembourg à Lauterbourg-Gare
Voies 3 (+ voies de service)
Quais 2
Transit annuel 180 858 voyageurs (2016)
Altitude 159 m
Historique
Mise en service
Correspondances
Autocar voir Intermodalité

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Wissembourg

Géolocalisation sur la carte : Grand Est

(Voir situation sur carte : Grand Est)
Wissembourg

Géolocalisation sur la carte : Bas-Rhin

(Voir situation sur carte : Bas-Rhin)
Wissembourg

La gare de Wissembourg est une gare ferroviaire française de la ligne de Vendenheim à Wissembourg, située sur le territoire de la commune de Wissembourg, dans le département du Bas-Rhin, en région Grand Est.

Elle est mise en service en 1855, par la Compagnie des chemins de fer de l'Est. Son bâtiment voyageurs (BV) est détruit en 1945 ; le nouveau est ouvert en 1966.

C'est une gare de la Société nationale des chemins de fer français (SNCF), desservie par des trains régionaux du réseau TER Grand Est. Du fait de sa situation frontalière, elle est également desservie par des trains de la Deutsche Bahn.

Situation ferroviaireModifier

Établie à 159 mètres d'altitude, la gare de Wissembourg est située au point kilométrique (PK) 57,697[1] de la ligne de Vendenheim à Wissembourg qui, après avoir rebroussé en gare de Wissembourg, rejoint à la frontière la ligne secondaire allemande no 3433 de Winden (Pfalz) à Kapsweyer Grenze[2]. Elle était autrefois l'origine, au PK -0,030[1], de la ligne de Wissembourg à Lauterbourg-Gare, aujourd'hui déclassée.

HistoireModifier

 
Illustration de la Gare de Wissembourg en 1857par Ginter A et Wentzel J.F

La gare de Wissembourg est mise en service le , lors de l'ouverture à l'exploitation de la section de Haguenau à Wissembourg du chemin de fer de Strasbourg à Wissembourg[3], par la Compagnie des chemins de fer de l'Est[4].

Après le traité de Francfort et le rattachement à l'Allemagne, la gare prend de l'importance. En 1894, les 100 cheminots employés doivent gérer quotidiennement 38 trains de voyageurs et 16 trains de marchandises[5].

Elle devient une gare de bifurcation le , lors de la mise en service par la Direction générale impériale des chemins de fer d'Alsace-Lorraine de la ligne de Wissembourg à Lauterbourg[6].

Le bâtiment voyageurs d'origine est détruit en 1945, à la fin de la Seconde Guerre mondiale[5]. Le chantier de construction d'un nouveau bâtiment débute en 1965 ; sa mise en service intervient en 1966[5].

Selon les estimations de la SNCF, la fréquentation annuelle de cette gare s'élève à 189 801 voyageurs en 2014, 190 830 en 2015 et 180 858 en 2016[7].

Service des voyageursModifier

AccueilModifier

Gare de la SNCF, elle dispose d'un bâtiment voyageurs, avec guichets, ouverts tous les jours. Elle est notamment équipée de distributeurs automatiques de titres de transport TER[8] ou de la Deutsche Bahn, ainsi que d'une salle d'attente. Des aménagements, équipement et services sont à la disposition des personnes à la mobilité réduite.

DesserteModifier

Wissembourg est desservie par des trains TER Grand Est, à destination de Strasbourg-Ville et de Haguenau, et par des trains régionaux allemands ayant pour terminus Neustadt[8] (ligne de Wissembourg à Neustadt, appelée Pfälzische Maximiliansbahn).

IntermodalitéModifier

Un parc pour les vélos et un parking sont aménagés à ses abords[8].

Elle est desservie par des autocars du Réseau 67[8] (lignes 312, 313, 314, 316 et 317) et par ceux du réseau allemand VRN (lignes 252 et 543). En complément de la desserte ferroviaire, des autocars TER sont mis en place à des heures de faible demande[8].

Notes et référencesModifier

  1. a et b Livre : Reinhard Douté, Les 400 profils de lignes voyageurs du réseau ferré français, édité par La Vie du Rail en (ISBN 978-2-918758-34-1), vol. 1, p. 72.
  2. Document de référence du réseau ferré allemand.
  3. Brigitte Parent et Emmanuel Fritsch, « Inventaire général du patrimoine culturel : Gare Wissembourg », sur culture.gouv.fr (consulté le 10 novembre 2017).
  4. François et Maguy Palau, Le rail en France : Le Second Empire (1852 – 1857), t. 1, Paris, Palau, , 215 p. (ISBN 2-950-94211-3), « 1.42 Haguenau à la frontière via Wissembourg », p. 126.
  5. a b et c « Gare - Wissembourg », sur topic-topos.com (consulté le 10 novembre 2017) ; cette page est une archive.
  6. Charles Jean Baptiste Henry Godar, Le réseau ferré d'Alsace-Lorraine en 1900, Paris, R. Chapelot et ce, , 32 p. (lire en ligne), p. 9.
  7. « SNCF Open Data : Fréquentation en gares », sur data.sncf.com (consulté le 10 novembre 2017).
  8. a b c d et e Site SNCF TER Grand Est, informations pratiques sur la gare de Wissembourg ; lire (consulté le ).

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Lien externeModifier


Origine Arrêt précédent Train   Arrêt suivant Destination
Coblence Hbf
ou Mayence Hbf
ou Neustadt (Weinstr) Hbf
ou Winden (Pfalz)
Winden (Pfalz)
ou Schweighofen
DB Terminus Terminus
Neustadt (Weinstr) Hbf Schweighofen TER Grand Est
(week-ends et fériés)
Riedseltz
ou Soultz-sous-Forêts
Strasbourg-Ville
Terminus Terminus TER Grand Est Riedseltz
ou Soultz-sous-Forêts
Strasbourg-Ville
Terminus Terminus TER Grand Est
(en semaine)
Soultz-sous-Forêts Haguenau