Fergal O'Brien

joueur de snooker irlandais

Fergal O'Brien
Image illustrative de l’article Fergal O'Brien
Fergal O'Brien au Masters d'Allemagne 2015
Fiche d'identité
Nom complet Fergal O'Brien
Surnom « Fearless Fergal »
Nationalité Drapeau : Irlande Irlandaise
Date de naissance
Lieu de naissance Drapeau : Irlande Dublin
Professionnel Depuis 1991
Meilleur classement 9e (2000-2001)
Gains 1 346 851 £[1]
Break le plus élevé 147 (1 en 2016)
Centuries 227
Victoires en tournois (par type)
Classés 1
Non classés 2
Dernière mise à jour : 13 avril 2020

Fergal O'Brien, surnommé « The Baby-Faced Assassin » et « Fearless Fergal », est un joueur professionnel de snooker depuis 1991, de nationalité irlandaise. Il est né le à Bayside dans le comté de Fingal, au nord de Dublin (Irlande).

Il a gagné un seul titre majeur (Open de Grande-Bretagne[2]) et a atteint une autre fois la finale d'un tournoi majeur (trophée d'Irlande du Nord[3]). Il a atteint son meilleur classement lors de l'année 2000-2001 : une 9e place. Après 25 années en tant que joueur professionnel, il réalise un break maximal lors du championnat de la ligue 2016[4].

O'Brien est à ce jour le seul joueur avec Yan Bingtao à avoir réussi un century lors de sa première manche disputée au Crucible Theatre (en 1994 face à Alan McManus, il a d'ailleurs perdu ce match par 10 à 7). Il détient aussi le record d'avoir disputé la manche la plus longue de l'histoire du sport[5]. Son dernier record n'est pas moins impressionnant : il est le seul joueur à avoir inscrit cinq centuries dans un match au meilleur des onze manches[6].

CarrièreModifier

Début de carrière (1991-1998)Modifier

Devenu professionnel en 1991, O'Brien dispute son premier grand tableau d'un tournoi classé en 1992, lors du championnat du Royaume-Uni[7]. Au Grand Prix de 1995, O'Brien réalise son premier quart de finale en tournoi, s'inclinant face à Stephen Hendry[8]. Il renouvelle cette performance la saison suivante, lors de l'Open du pays de Galles[9] et lors du Masters de Thaïlande[10].

Il se révèle en 1998, atteignant la demi-finale de l'Open d'Écosse[11], en vainquant Peter Ebdon et Ken Doherty. Son parcours est stoppé par John Higgins. O'Brien termine la saison par une première victoire dans le dernier tableau du championnat du monde[12], et par l'acquisition de la 20e place mondiale.

 
Fergal O'Brien, utilisant le reposoir.

Point culminant (1999-2002)Modifier

Sa plus grande performance est d'avoir gagné l'Open britannique 1999 à Plymouth, en battant principalement Peter Ebdon (5-4), John Higgins (5-4) et Anthony Hamilton en finale (9-7)[2]. Hamilton a commencé la finale par deux centuries, mais O'Brien a réussi à gagner cinq manches pour battre le natif de Nottingham.

En 2000, il rejoint les quarts de finale de l'Open du pays de Galles[13] et du championnat du monde, en battant Chris Small au premier tour et Stephen Lee au deuxième tour, avant de s'incliner contre Mark Williams, futur vainqueur du tournoi. O'Brien est arrivé en finale du Masters 2001, en battant Mark Williams, Ken Doherty et Dave Harold, avant de perdre 9-10 face à Paul Hunter, après avoir mené 7–3[14]. C'est pendant cette période qu'il culmine au 9e rang mondial, son meilleur classement. La même saison, il est pour la deuxième fois de sa carrière quart de finaliste au championnat du Royaume-Uni[15].

En 2001-2002, il commence dans le top 16 du classement mondial, et atteint les quarts de finale au pays de Galles[16], au Masters[17] et au Masters de Thaïlande[18].

 
O'Brien en 2015.

Baisse de régime et manque de confirmation (depuis 2003)Modifier

O'Brien connait ensuite des résultats nettement moins bons, ce qui entraîne une chute au classement. Ainsi, il passe de la 16e place à la 23e place en 2002-2003, de la 23e place à la 33e place en 2003-2004, de la 33e place à la 41e place en 2004-2005, de la 41e place à la 44e place en 2005-2006, pour finir 46e mondial en 2006-2007.

En 2007, Il se qualifie pour le trophée d'Irlande du Nord, en battant Barry Pinches 5-4, puis Dave Harold 5-1 au premier tour. Il bat par la suite John Higgins (5-4), Barry Hawkins (5-3), Ronnie O'Sullivan (5-2) et Mark Allen (6-3), pour atteindre sa deuxième finale en carrière dans un tournoi de classement. Il perd finalement 5-9 en finale face à Stephen Maguire[3]. Cette performance permet à O'Brien de remonter 24e mondial au classement de 2008-2009. Cependant, le début de la saison 2008-2009 s'avère décevant. O'Brien ne réalise aucune performance et redescend au 31e rang mondial à l'issue de la saison.

En 2014, après plusieurs saisons sans résultats notoires, il rejoint la finale de l'Open de Gdynia, en Pologne. O'Brien s'y incline contre Shaun Murphy (4-1)[19]. L'année suivante, il est finaliste du championnat du monde de snooker seniors[20]. En 2016, il réalise un exploit au deuxième tour du championnat du Royaume-Uni contre Barry Hawkins : celui d'inscrire cinq centuries dans le match, ce qui constitue un record sur un match de ce format[6]. Il finit d'ailleurs par remporter le match sur le score de 6 à 5, mais s'incline au tour suivant contre Stephen Maguire, sur le même score. C'est d'ailleurs cette même année qu'il réalise son premier break royal sur le championnat de la ligue[4]. En fin de saison 2016-2017, O'Brien fait son retour au Crucible Theatre, établissant un nouveau record. Il remporte son dernier match de qualification contre David Gilbert (10-9), à l'issue d'une manche décisive qui a duré 123 minutes (il s'agit alors de la plus longue manche de toute l'histoire du snooker)[5]. Il finit par s'incliner au premier tour contre Mark Selby (10-2). La saison suivante, O'Brien atteint les quarts de finale au championnat de Chine. Il s'agit de son premier quart de finale en tournoi classé depuis le Masters de Shanghai 2014.

PalmarèsModifier

Légende Catégorie Titres Finales
Tournois classés 1 1
Tournois classés mineurs 0 1
Tournois non classés 2 7
Tournois en équipes 0 1
Gras Tournois de la triple couronne[21]
 
O'Brien pendant l'Open de Gdynia 2014.

TitresModifier

Saison Nom du tournoi Lieu Finaliste Score Tableau
1998-1999 Open britannique   Plymouth   Anthony Hamilton 9-7 Tableau
2010-2011 Classique d'Irlande   Kildare   Michael Judge 5-1 Tableau
2011-2012 Classique d'Irlande (2)   Kildare   Ken Doherty 5-2 Tableau
 
O'Brien lors du Masters d'Allemagne 2015.

FinalesModifier

Saison Nom du tournoi Lieu Finaliste Score Tableau
1996-1997 Coupe du monde   Bangkok   Écosse 7-10
2000-2001 Masters   Wembley   Paul Hunter 9-10 Tableau
2003 Open d'Irlande   Irlande   Joe Swail 3-10
2007-2008 Classique d'Irlande   Dublin   David Morris 3-5 Tableau
2007-2008 Championnat d'Irlande professionnel   Dublin   Ken Doherty 2-9
2007-2008 Trophée d'Irlande du Nord   Belfast   Stephen Maguire 5-9 Tableau
2008-2009 Classique d'Irlande (2)   Kildare   Ken Doherty 2-5 Tableau
2009-2010 Classique d'Irlande (3)   Kildare   Joe Swail 0-5 Tableau
2013-2014 Open de Gdynia   Gdynia   Shaun Murphy 1-4
2014-2015 Championnat du monde seniors   Blackpool   Mark Williams 1-2

Notes et référencesModifier

  1. http://uk.yahoo.eurosport.com/snooker/person_prs32328.shtml Fiche sur uk.yahoo.eurosport.com
  2. a et b « brit », sur web.archive.org, (consulté le 13 avril 2020)
  3. a et b « Global Cue Sports Centre », sur web.archive.org, (consulté le 13 avril 2020)
  4. a et b « O'Brien Joins 147 Club - World Snooker », sur web.archive.org, (consulté le 13 avril 2020)
  5. a et b (en-US) « O'Brien Wins Record Two-Hour Frame », sur World Snooker, (consulté le 13 avril 2020)
  6. a et b (en-US) « Five-Ton Fergal Floors Hawk », sur World Snooker, (consulté le 13 avril 2020)
  7. « 1992 UK Championship Results », sur www.snookerdatabase.co.uk (consulté le 8 juin 2020)
  8. « snooker.org: Grand Prix 1995 », sur www.snooker.org (consulté le 8 juin 2020)
  9. « 1997 Welsh Open Result Grid », sur www.snookerdatabase.co.uk (consulté le 8 juin 2020)
  10. « snooker.org: Thailand Open 1997 », sur www.snooker.org (consulté le 8 juin 2020)
  11. « snooker.org: Regal Scottish Open 1998 », sur www.snooker.org (consulté le 8 juin 2020)
  12. « snooker.org: Embassy World Championship 1998 », sur www.snooker.org (consulté le 8 juin 2020)
  13. « WWW Snooker: Regal Welsh Open 2000 », sur www.snooker.org (consulté le 8 juin 2020)
  14. « Snooker Scene », sur web.archive.org, (consulté le 13 avril 2020)
  15. « snooker.org: Liverpool Victoria UK Championship 2000 », sur www.snooker.org (consulté le 8 juin 2020)
  16. « 2002 Welsh Open Results », sur www.snookerdatabase.co.uk (consulté le 8 juin 2020)
  17. (en-GB) « Benson and Hedges Masters results », BBC,‎ (lire en ligne, consulté le 8 juin 2020)
  18. « snooker.org: Singha Thailand Masters 2002 », sur www.snooker.org (consulté le 8 juin 2020)
  19. « European Tour Event Eight (2014) - snooker.org », sur www.snooker.org (consulté le 13 avril 2020)
  20. (en-US) « Williams Wins World Seniors Title », sur World Snooker, (consulté le 8 juin 2020)
  21. Championnat du monde, championnat du Royaume-Uni et Masters

Liens externesModifier