Ouvrir le menu principal

Durance (Lot-et-Garonne)

commune française du département de Lot-et-Garonne
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Durance (homonymie).

Durance
Durance (Lot-et-Garonne)
Église Saint-Étienne.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Lot-et-Garonne
Arrondissement Nérac
Canton Les Forêts de Gascogne
Intercommunalité Communauté de communes des Coteaux et Landes de Gascogne
Maire
Mandat
Bernard Daude-Lagrave
2014-2020
Code postal 47420
Code commune 47085
Démographie
Gentilé Durançais
Population
municipale
290 hab. (2016 en augmentation de 3,2 % par rapport à 2011)
Densité 7,5 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 09′ 51″ nord, 0° 09′ 42″ est
Altitude Min. 111 m
Max. 166 m
Superficie 38,6 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Lot-et-Garonne

Voir sur la carte administrative de Lot-et-Garonne
City locator 14.svg
Durance

Géolocalisation sur la carte : Lot-et-Garonne

Voir sur la carte topographique de Lot-et-Garonne
City locator 14.svg
Durance

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Durance

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Durance

Durance est une commune du Sud-Ouest de la France, située dans le département de Lot-et-Garonne (région Nouvelle-Aquitaine).

GéographieModifier

LocalisationModifier

Bastide située dans les landes de Lot-et-Garonne sur l'ex-route nationale 665. Elle est limitrophe du département des Landes.

Communes limitrophesModifier

Communes limitrophes de Durance[1]
Fargues-sur-Ourbise Pompiey
Boussès   Barbaste
Arx (Landes)
(par un quadripoint)
Réaup-Lisse

Géologie et reliefModifier

La superficie de la commune est de 3 860 hectares ; l'altitude varie entre 111 et 166 mètres[2].

HydrographieModifier

La commune est traversée par l'Avance, affluent gauche de la Garonne.

ToponymieModifier

HistoireModifier

Politique et administrationModifier

Liste des maires de 1953 à aujourd'hui
Période Identité Étiquette Qualité
mars 1953 Roger Dagès    
Édouard Delorme    
1990 mars 2001 Bernard du Vignau le Grand    
mars 2001 En cours Bernard Daude-Lagrave    
Les données manquantes sont à compléter.

DémographieModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[4].

En 2016, la commune comptait 290 habitants[Note 1], en augmentation de 3,2 % par rapport à 2011 (Lot-et-Garonne : +0,59 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
410470463452564521510564557
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
580568630567568557623592604
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
535576534470496450518397395
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
412364334283286269266266282
2016 - - - - - - - -
290--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique
 

Lieux et monumentsModifier

 
Porte de Durance datée du XIIIe siècle.

Durance est une ancienne bastide du XIIIe siècle.

  • L'ancien prieuré de Durance : l'ancien prieuré Saint-Étienne-de-la-Grange, datant de la première moitié du XIIIe siècle, dépendait de l'abbaye de Saint-Jean-de-Castelle, abbaye prémontré. Contre une chapelle gothique, un corps de bâtiment flanqué d'une tourelle polygonale renfermant un escalier à vis contenait les pièces d'habitation. Dans la chapelle, un ensemble de peintures murales du XIVe siècle couvre les murs et le voûtement. Des remaniements ont été effectués aux XVIe et XVIIe siècles (tour d'escalier, portes, fenêtres...).
  • Le château Henri-IV : actuellement propriété privée, est un ancien relais de chasse d'Henri III de Navarre (futur Henri IV, roi de France).
  • Église paroissiale Saint-Étienne, XVe siècle, est l'ancienne chapelle du château.
  • Une ancienne porte du XIIIe siècle au sud de la bastide[7].

Personnalités liées à la communeModifier

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

RéférencesModifier

  1. Carte IGN sous Géoportail
  2. Répertoire géographique des communes, Institut national de l'information géographique et forestière, [lire en ligne].
  3. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  4. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  7. La Porte fortifiée de Durance, canton de Houeillès (Lot-et-Garonne), p. 426-431, Revue de l'Agenais, 1891, tome 18 (lire en ligne)