Ouvrir le menu principal

Fargues-sur-Ourbise

commune française du département de Lot-et-Garonne

Fargues-sur-Ourbise
Fargues-sur-Ourbise
L'église Saint-Cyr
Blason de Fargues-sur-Ourbise
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Lot-et-Garonne
Arrondissement Nérac
Canton Les Forêts de Gascogne
Intercommunalité Communauté de communes des Coteaux et Landes de Gascogne
Maire
Mandat
Michel Ponthoreau
2014-2020
Code postal 47700
Code commune 47093
Démographie
Gentilé Farguais
Population
municipale
343 hab. (2016 en diminution de 6,54 % par rapport à 2011)
Densité 7,8 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 14′ 26″ nord, 0° 09′ 20″ est
Altitude Min. 89 m
Max. 175 m
Superficie 44,16 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Lot-et-Garonne

Voir sur la carte administrative de Lot-et-Garonne
City locator 14.svg
Fargues-sur-Ourbise

Géolocalisation sur la carte : Lot-et-Garonne

Voir sur la carte topographique de Lot-et-Garonne
City locator 14.svg
Fargues-sur-Ourbise

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Fargues-sur-Ourbise

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Fargues-sur-Ourbise
Liens
Site web http://www.farguessurourbise.fr/public/?code=le-mot-du-maire

Fargues-sur-Ourbise est une commune du Sud-Ouest de la France, située dans le département de Lot-et-Garonne (région Nouvelle-Aquitaine).

GéographieModifier

LocalisationModifier

Commune située au début des landes de Gascogne près du Queyran à la source de l'Ourbise.

Communes limitrophesModifier

Communes limitrophes de Fargues-sur-Ourbise[1]
La Réunion Anzex Caubeyres
Pompogne   Ambrus
Houeillès,
Boussès
Durance Pompiey

ToponymieModifier

Fargues : Du mot latin Făbrĭca, « atelier d'artisan », à l'origine de notre « fabrique », a principalement désigné une forge.

HistoireModifier

HéraldiqueModifier

  Blason Parti : au premier d'argent au pin terrassé de sinople, au cerf au naturel brochant sur le fût de l'arbre, au second de gueules aux trois asperges d'argent liées d'or en botte ; le tout sommé d'un chef d'or chargé d'une rivière d'azur ondée d'argent mouvant de la partition surmontée de deux enclumes de sable.
Détails
Créé en 2006[2].
Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Politique et administrationModifier

 
La mairie
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
  mars 1989 Yves Alary    
mars 1989 juin 1995 Jean Grenier    
juin 1995 mars 2001 Francis Tamisé    
mars 2001 En cours Michel Ponthoreau PCF Retraité EDF-GDF
Les données manquantes sont à compléter.

DémographieModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[4].

En 2016, la commune comptait 343 habitants[Note 1], en diminution de 6,54 % par rapport à 2011 (Lot-et-Garonne : +0,59 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
560549680696845860791800765
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
825745729755761711765735734
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
744679634560501473454465424
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
354347436403283287356366349
2016 - - - - - - - -
343--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique
 

Équipements, services et vie localeModifier

  • Commune qui se dit capitale de l'asperge (fête de l'asperge, le troisième dimanche d'avril).

Lieux et monumentsModifier

  • Église fortifiée Saint-Cyr.
  • La Tour d'Avance : relais de chasse et de rendez-vous galants du roi Henri IV de France.
  • Bourg de Saint-Julien avec église.
  • Allées funéraires de Lumé et allée couverte de Cranté.
  • Pierre de Lagageante : appelé aussi Menhir de Roudès, c'est un monolithe en calcaire (1 m de haut, 1,50 m de large et 0,70 m d'épaisseur) qui sert de borne à trois propriétés[7].

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Personnalités liées à la communeModifier

Marine Lagardère (19/10/1995- ). - Vice championne de France de Paintball. Elle est également une formidable et talentueuse Femme orchestre.

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Communes limitrophesModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

RéférencesModifier

  1. Carte IGN sous Géoportail
  2. Armorial de France
  3. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  4. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  7. Alain Beyneix, « Les architectures mégalithiques du département de Lot-et-Garonne », Bulletin de la Société préhistorique française, no 2, tome 97,‎ , p. 239-264 (lire en ligne)