Ouvrir le menu principal

Canton des Forêts de Gascogne

canton français

Canton des Forêts de Gascogne
Canton des Forêts de Gascogne
Situation du canton des Forêts de Gascogne dans le département de Lot-et-Garonne.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Lot-et-Garonne
Arrondissement(s) Marmande (16)
Nérac (16)
Bureau centralisateur Casteljaloux
Conseillers
départementaux
Raymond Girardi
Hélène Laulan
2015-2021
Code canton 47 08
Histoire de la division
Création 22 mars 2015[1]
Démographie
Population 15 639 hab. (2016)
Densité 20 hab./km2
Géographie
Superficie 763,82 km2
Subdivisions
Communes 32

Le canton des Forêts de Gascogne est un canton français du département de Lot-et-Garonne.

HistoireModifier

Un nouveau découpage territorial de Lot-et-Garonne entre en vigueur à l'occasion des élections départementales de 2015. Il est défini par le décret du 26 février 2014[1], en application des lois du (loi organique 2013-402 et loi 2013-403)[2]. Les conseillers départementaux sont, à compter de ces élections, élus au scrutin majoritaire binominal mixte. Les électeurs de chaque canton élisent au Conseil départemental, nouvelle appellation du Conseil général, deux membres de sexe différent, qui se présentent en binôme de candidats. Les conseillers départementaux sont élus pour 6 ans au scrutin binominal majoritaire à deux tours, l'accès au second tour nécessitant 12,5 % des inscrits au 1er tour. En outre la totalité des conseillers départementaux est renouvelée. Ce nouveau mode de scrutin nécessite un redécoupage des cantons dont le nombre est divisé par deux avec arrondi à l'unité impaire supérieure si ce nombre n'est pas entier impair, assorti de conditions de seuils minimaux[3]. Dans le Lot-et-Garonne, le nombre de cantons passe ainsi de 40 à 21.

Le canton des Forêts de Gascogne est formé de communes des anciens cantons de Houeillès (7 communes), de Bouglon (10 communes), de Casteljaloux (7 communes), du Mas-d'Agenais (6 communes) et de Damazan (2 communes). Avec ce redécoupage administratif, le territoire du canton s'affranchit des limites d'arrondissements, avec 16 communes incluses dans l'arrondissement de Nérac et 16 dans celui de Marmande. Le bureau centralisateur est situé à Casteljaloux.

CompositionModifier

Le canton des Forêts de Gascogne comprend les trente-deux communes suivantes[1] :

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Population
(dernière pop. légale)
Casteljaloux
(bureau centralisateur)
47052 CC des Coteaux et Landes de Gascogne 4 638 (2014)
Allons 47007 CC des Coteaux et Landes de Gascogne 171 (2014)
Antagnac 47010 CC des Coteaux et Landes de Gascogne 240 (2014)
Anzex 47012 CC des Coteaux et Landes de Gascogne 311 (2014)
Argenton 47013 CC des Coteaux et Landes de Gascogne 318 (2014)
Beauziac 47026 CC des Coteaux et Landes de Gascogne 270 (2014)
Bouglon 47034 CC des Coteaux et Landes de Gascogne 600 (2014)
Boussès 47039 CC des Coteaux et Landes de Gascogne 40 (2014)
Calonges 47046 Val de Garonne Agglomération 613 (2014)
Caubeyres 47058 CC des Coteaux et Landes de Gascogne 246 (2014)
Durance 47085 CC des Coteaux et Landes de Gascogne 279 (2014)
Fargues-sur-Ourbise 47093 CC des Coteaux et Landes de Gascogne 349 (2014)
Grézet-Cavagnan 47114 CC des Coteaux et Landes de Gascogne 369 (2014)
Guérin 47115 CC des Coteaux et Landes de Gascogne 253 (2014)
Houeillès 47119 CC des Coteaux et Landes de Gascogne 577 (2014)
Labastide-Castel-Amouroux 47121 CC des Coteaux et Landes de Gascogne 317 (2014)
Lagruère 47130 Val de Garonne Agglomération 394 (2014)
Leyritz-Moncassin 47148 CC des Coteaux et Landes de Gascogne 220 (2014)
Le Mas-d'Agenais 47159 Val de Garonne Agglomération 1 481 (2014)
Pindères 47205 CC des Coteaux et Landes de Gascogne 219 (2014)
Pompogne 47208 CC des Coteaux et Landes de Gascogne 213 (2014)
Poussignac 47212 CC des Coteaux et Landes de Gascogne 272 (2014)
La Réunion 47222 CC des Coteaux et Landes de Gascogne 489 (2014)
Romestaing 47224 CC des Coteaux et Landes de Gascogne 166 (2014)
Ruffiac 47227 CC des Coteaux et Landes de Gascogne 164 (2014)
Saint-Martin-Curton 47254 CC des Coteaux et Landes de Gascogne 303 (2014)
Sainte-Gemme-Martaillac 47244 CC des Coteaux et Landes de Gascogne 393 (2014)
Sainte-Marthe 47253 CC des Coteaux et Landes de Gascogne 564 (2014)
Sauméjan 47286 CC des Coteaux et Landes de Gascogne 87 (2014)
Sénestis 47298 Val de Garonne Agglomération 205 (2014)
Villefranche-du-Queyran 47320 CC des Coteaux et Landes de Gascogne 412 (2014)
Villeton 47325 Val de Garonne Agglomération 470 (2014)

En 2014, la population municipale du canton était de 15 643 habitants[4].

ReprésentationModifier

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Raymond Girardi   PCF Agriculteur
Maire d'Argenton depuis 2001
6ème Vice-Président du Conseil départemental
Ancien conseiller général du Canton de Bouglon (1998-2015)
2015 en cours Hélène Laulan-Vidal   FG Infirmière, conseillère municipale de Casteljaloux

À l'issue du 1er tour des élections départementales de 2015, trois binômes sont en ballotage : Raymond Girardi et Hélène Laulan (FG, 38,22 %), Jean-Baptiste Boldini et Monique Combes (DVD, 34,45 %), Danièle Chatelet et Daniel Tessier (FN, 22,02 %), et François Gibert et Karine Laforge (EXG-EELV, 5,32%). Le taux de participation est de 61,75 % (7 368 votants sur 11 932 inscrits)[5] contre 57,81 % au niveau départemental[6] et 50,17 % au niveau national[7]. Au second tour, Raymond Girardi et Hélène Laulan (FG) sont élus avec 42,2 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 65,17 % (3 165 voix pour 7 773 votants et 11 928 inscrits)[8].

DémographieModifier

En 2016, le canton comptait 15 639 habitants[Note 1].

Évolution de la population  [ modifier ]
2015 2016
15 68115 639
(Sources : Base Insee, population municipale à partir de 2015[9].)

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

RéférencesModifier

  1. a b et c Décret no 2014-257 du 26 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département de Lot-et-Garonne.
  2. « Loi no  2013-403 du 17 mai 2013 relative à l'élection des conseillers départementaux, des conseillers municipaux et des conseillers communautaires, et modifiant le calendrier électoral », JORF no 0114 du 18 mai 2013 p. 8242, (consulté le 19 mai 2014)
  3. Article 4 de la loi du 17 mai 2013 modifiant l'article L 191 -1 du code électoral.
  4. Populations légales 2012 des cantons - découpage 2015, sur le site de l'Insee
  5. « Résultats du premier tour pour le canton des Forêts de Gascogne », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 27 mars 2015)
  6. « Résultats du premier tour pour le département de Lot-et-Garonne », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 27 mars 2015)
  7. « Résultats du 1er tour pour la France entière », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 23 mars 2015)
  8. « Résultats du second tour pour le canton des Forêts de Gascogne », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 1er avril 2015)
  9. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2015 et 2016.

Voir aussiModifier