Duché de Świdnica-Jawor

(Redirigé depuis Duché de Schweidnitz-Jauer)
Duché de Świdnica-Jawor
(pl) Księstwo świdnicko-jaworskie

12741392

Blason
Description de cette image, également commentée ci-après
Les duchés silésiens en 1294/1296,
Schweidnitz-Jauer en rouge.
Informations générales
Statut Duché silésien
Capitale Świdnica
Histoire et événements
1274 Séparation du duché de Legnica
1368 Fief de la couronne de Bohême
1392 Annexion par le roi de Bohême
Ducs
1274–1278 Henri V le Gros
1278–1301 Bolko Ier
1326–1368 Bolko II le Petit
1368–1392 Agnès de Habsbourg

Entités précédentes :

Entités suivantes :

Le duché de Świdnica-Jawor (en polonais : księstwo świdnicko-jaworskie ; en allemand : Herzogtum Schweidnitz-Jauer) est un ancien duché vassal silésien, fief du royaume de Pologne sous la dynastie Piast, dont le lieu de résidence était à Jawor puis à Świdnica, villes de Basse-Silésie.

Né en 1274 lors de la séparation du duché de Legnica, le duché de Jawor était rattaché à celui-ci de Świdnica de manière permanente à partir de 1346. Świdnica-Jawor était le dernier duché silésien soumis à la suzeraineté de la couronne de Bohême, à la mort du duc Bolko II en 1368. Lorsque, en 1392, sa veuve Agnès de Habsbourg est décédée, les territoires par le droit de déshérence reviennent aux rois de Bohême.

HistoriqueModifier

 
Les duchés silésiens en 1273/1277, Jawor en rouge.

Le duché de Jawor est créé en 1274, du vivant de Boleslas II le Chauve, duc silésien issu de la maison Piast. Lors du partage de la Silésie en 1248, Boleslas avait reçu le duché de Legnica ; quand il établit son fils aîné Henri V le Gros co-régent, il lui remit la partie sud autour de Jawor. Ses possessions comprenaient également les villes de Bolków, Kamienna Góra, Lubawka, Lwówek et Świerzawa ; en 1277, la ville de Strzegom a été ajoutée. Après la mort de Boleslas II en 1278, Henri devient duc de Legnica et les domaines de Jawor sont allés à ses frères cadets Bolko Ier et Bernard l’Adroit. En 1281, Bernard reçoit les domaines de Lwówek qui ont été réintégrés dans le duché de Jawor suite à sa mort cinq ans plus tard.

Le duché de Świdnica est né quand en 1290 Henri V le Gros est nommé duc de Silésie à Wrocław par le roi Venceslas II de Bohême. Henri V espérait bénéficier du soutien de son frère au conflit avec leur cousin, le duc Henri III de Głogów, et il lui a donné la partie sud de son duché, avec les villes de Świdnica, Ziębice, Ząbkowice, Strzelin et Dzierżoniów à Bolko Ier. Toutefois, en 1293, Henri de Głogów réussit à faire enlever Henri V et à l’emprisonner dans son château, jusqu’au moment où celui-ci accepte de lui céder une grande partie de son duché.

 
Le château de Książ.

Pendant la guerre et l’emprisonnement de son frère, Bolko Ier reste à l’écart du conflit. Il a créé sa résidence à Świdnica et au château de Książ près de Wałbrzych. Son duché est dévolu à ses fils à sa mort en 1301, mais en 1308 Świdnica est attribué à Bernard de Świdnica, tandis que Jawor est donné à son frère cadet Henri en 1314. Les deux duchés ont été réunifiés à la mort de Henri de Jawor en 1346. Le plus jeune, Bolko II, reçoit Ziębice en 1321 et il est le premier à se proclamer « duc de Ziębice ».

Bien que le roi polonais Casimir le Grand avait renoncé aux duchés de Silésie en faveur du royaume de Bohême par le traité de Trenčín en 1335, le duché de Świdnica-Jawor existe de façon indépendante jusqu'en 1392. À la mort du duc Bernard de Świdnica en 1326, ses fils Bolko II le Petit et Henri II († 1343) sont corégents du duché. Bolko II avait tardé à reconnaître le roi Jean Ier de Bohême son suzerain ; finalement, en 1348, il fit la paix avec son fils, Charles IV. La nièce de Bolko, Anne de Świdnica, fille du duc Henri II, a épousé Charles cinq ans plus tard. Le , elle a été couronnée impératrice du Saint-Empire à la basilique Saint-Pierre de Rome. En 1361, elle a donné naissance au prince héritier, Venceslas IV.

Bolko II meurt en 1368 sans descendance. Sa nièce Anne était décédé en 1362 déjà et ainsi le patrimoine de Świdnica-Jawor passa à son fils Venceslas IV. Néanmoins, la veuve de Bolko, Agnès de Habsbourg (1315-1392), en obtient l'usufruit ; le duché devient alors vassal de la couronne de Bohême et fut intégré au Saint-Empire romain.

 
La Basse-Silésie en 1645.

Il reste aux pays de la couronne de Bohême qui appartenaient à la monarchie de Habsbourg de 1526 jusqu'en 1742, date à laquelle, après la défaite de Marie-Thérèse à la première guerre de Silésie de 1740-1742, il est dévolu à la Prusse de Frédéric le Grand. Partie intégrante de la Silésie prussienne, ses territoires sont intégrés à l'Allemagne, lorsque le Reich est créé en 1871 et que la Prusse et la Silésie en sont des territoires significatifs. Selon les accords de Potsdam en 1945, la majeure partie de la Silésie est rendue à la république de Pologne.

Ducs de Świdnica-JaworModifier

Jusqu'en 1273, le duché faisait partie du duché de Legnica.

En 1392, le duché de Świdnica-Jawor est annexé par la couronne de Bohême.