Ouvrir le menu principal

Wałbrzych
Blason de Wałbrzych
Héraldique
Drapeau de Wałbrzych
Drapeau
Wałbrzych
Le château de Książ
Administration
Pays Drapeau de la Pologne Pologne
Région Basse-Silésie
District Powiat de Wałbrzych
Maire Roman Szełemej
Code postal 58-300 à 58-309
58-314 et 58-316
Indicatif téléphonique international +(48)
Indicatif téléphonique local 74
Immatriculation DB
Démographie
Population 122 411 hab. (2008)
Densité 1 454 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 47′ 00″ nord, 16° 17′ 00″ est
Altitude 350 m
Superficie 8 420 ha = 84,2 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Pologne

Voir la carte administrative de Pologne
City locator 14.svg
Wałbrzych

Géolocalisation sur la carte : Pologne

Voir la carte topographique de Pologne
City locator 14.svg
Wałbrzych
Liens
Site web http://www.um.walbrzych.pl
Валбжих 5.jpg

Wałbrzych (en allemand : Waldenburg) est une ville de Pologne située en Silésie (au sud-ouest du pays), près de la frontière tchèque. Wałbrzych a le statut de powiat-ville et est en outre le chef-lieu du powiat de Wałbrzych.

Sommaire

HistoireModifier

Jusqu'en 1742, Wałbrzych fait partie du royaume de Bohême, possession des Habsbourg d'Autriche ; elle devient alors prussienne, puis allemande en 1871.

En 1945, l'établissement de la frontière germano-polonaise sur la ligne Oder-Neisse l'intègre à la Pologne.

Jusqu'en 1975, la ville se trouve dans la voïvodie de Wrocław ; de 1975 à 1998, elle est le siège d'une voïvodie autonome ; depuis 1998 elle est de nouveau incluse dans celle de Basse-Silésie, dont elle est la 2e ville en importance.

GéographieModifier

Parmi les industries les plus importantes de Wałbrzych on trouve l'extraction de la houille.

EnseignementModifier

Sur son territoire se trouve la Wałbrzyska Wyższa Szkoła Zarządzania i Przedsiębiorczości (École supérieure de gestion et de développement de compétences de Wałbrzych)[1].

La ville possède en outre un centre de recherche de l'Académie polonaise des sciences.

Présence françaiseModifier

Wałbrzych et ses alentours comptent plusieurs centaines de ressortissants français, pour la plupart issus de familles binationales constituées initialement de Français d'origine polonaise, notamment du Nord de la France, rapatriés dans les territoires recouvrés (allemands jusqu'en 1945) dans les années 1946-1948[2].

Il existe plusieurs associations et une Alliance française.

Il existe aussi une Maison de la Bretagne (Dom Bretanii) qui s'appuie sur un partenariat avec le Conseil général du Morbihan et un jumelage avec la ville de Vannes (2001)[3].

JumelagesModifier

DiversModifier

En 2007, le réalisateur de cinéma Andrzej Jakimowski y tourne le film Un conte d'été polonais (Sztuczki), récompensé la même année par les Lions d'or (Złote Lwy) du Festival du film polonais de Gdynia.

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :