Ouvrir le menu principal

Damerey

commune française du département de Saône-et-Loire

Damerey
Damerey
L'église.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Saône-et-Loire
Arrondissement Chalon-sur-Saône
Canton Gergy
Intercommunalité Communauté de communes Saône Doubs Bresse
Maire
Mandat
Frédéric Léothaud
2014-2020
Code postal 71620
Code commune 71167
Démographie
Population
municipale
561 hab. (2016 en diminution de 4,92 % par rapport à 2011)
Densité 48 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 50′ 07″ nord, 4° 59′ 30″ est
Altitude Min. 174 m
Max. 196 m
Superficie 11,62 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Damerey

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Damerey

Damerey est une commune française située dans le département de Saône-et-Loire en région Bourgogne-Franche-Comté.

GéographieModifier

Damerey fait partie de la Bresse chalonnaise. La Saône délimite la commune au nord-ouest.

Communes limitrophesModifier

ToponymieModifier

HistoireModifier

Selon l'historiograhe Courtépée, " le pape Alexandre III mit en 1180, au nombre des cures dépendantes de la cathédrale de Chalon, celle de Damerey. L'évêque Guy, par traité avec Guy de Vauvry et ses chanoines, leur accorde tous les droits prétendus par ce seigneur sur les village de Dalmarès, Baes (Bey), et Alériot, en 1226, et absout Guy de ces exactions sur ses terres". Jusqu'à la fin de l'ancien régime, le chapitre cathédral de Saint Vincent de Chalon fut patron, seigneur et décimateur de Damerey. Aussi, dès la période révolutionnaire et impériale, la municipalité de Damerey se préoccupa du bon entretien de son église. En 1827, la commune, par délibération datée du 7 mai, sollicitait l'érection de l'église en succursale. Le préfet émit un avis favorable, en considérant que la population de Damerey s'élevait à 677 habitants, que les chemins étaient presque impraticables en hiver pour gagner Saint Maurice en Rivière, et que l'église de cette commune était insuffisante pour accueillir les fidèles des 2 paroisses réunies ( Archives de Saône et Loire. Série V : Administration de la fabrique de Damerey) En 1828, la commune racheta l'ancien presbytère de la paroisse, " l'un des plus beau de l'arrondissement", devenu , après la révolution, la propriété de M. Lépine, marchand drapier à Mâcon. La cohabitation des services municipaux et du curé dans le même bâtiment fut la cause de nombreux désagréments. Après 1852, le presbytère fut déplacé et ces derniers prirent fin. C'est en 1864 que la municipalité décide d'une nouvelle restauration et d'un agrandissement de l'église qui aurait été" construite vers le commencement du XIIème siècle, autant que l'on peut en juger par la forme du clocher "

Politique et administrationModifier

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 mars 2008 Jean-Claude Laurent    
mars 2008 mars 2014 Marie Perraudin    
mars 2014 en cours Frédéric Léothaud    
Les données manquantes sont à compléter.

Population et sociétéModifier

DémographieModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[1]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[2].

En 2016, la commune comptait 561 habitants[Note 1], en diminution de 4,92 % par rapport à 2011 (Saône-et-Loire : -0,18 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
613610638667677699750747754
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
749736709693685680740754596
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
594558561473458436427423400
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
381389364409432421492572557
2016 - - - - - - - -
561--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[3] puis Insee à partir de 2006[4].)
Histogramme de l'évolution démographique
 

EnseignementModifier

Le village a une école primaire composée historiquement de quatre classes.

EconomieModifier

En commerce, la commune possède : Un restaurant, une boulangerie, une épicerie-tabac-presse-point poste, un salon de toilettage et un traiteur.

Culture locale et patrimoineModifier

Lieux et monumentsModifier

  • Une église et un cimetière.

Personnalités liées à la communeModifier

  • Roger Mercier : La commune possède l'œuvre de ce monsieur, singulier de l'art, artiste des bords de route qui depuis 1984 construit une cité d'inspiration hispanique avec bâtiments et sculptures en béton peint absolument remarquable. Âgé de 80 ans, il poursuit l'entretien et le développement de son œuvre. Le lieu est maintenant abandonné car M. Mercier a maintenant 90 ans et a quitté ce superbe lieu atypique.

Pour approfondirModifier

BibliographieModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

RéférencesModifier