Cécile Untermaier

femme politique et haute fonctionnaire française

Cécile Untermaier
Illustration.
Fonctions
Députée française
En fonction depuis le
(10 ans, 3 mois et 14 jours)
Élection 17 juin 2012
Réélection 18 juin 2017
19 juin 2022
Circonscription 4e de Saône-et-Loire
Législature XIVe, XVe et XVIe (Cinquième République)
Groupe politique SRC (2012-2016)
SER (2016-2017)
NG (2017-2018)
SOC (depuis 2018)
Prédécesseur Didier Mathus
Vice-présidente du conseil général
de Saône-et-Loire

(1 an, 2 mois et 20 jours)
Élection
Président Arnaud Montebourg
Successeur Ghislaine Colombo
Conseillère générale de Saône-et-Loire

(3 ans, 11 mois et 19 jours)
Élection 27 mars 2011
Circonscription Canton de Sennecey-le-Grand
Prédécesseur Jean-Paul Emorine
Successeur Canton supprimé
Biographie
Date de naissance (70 ans)
Lieu de naissance Belley (France)
Nationalité Française
Parti politique PS
Diplômée de IRA de Lyon
Profession Fonctionnaire

Cécile Untermaier, née le 28 décembre 1951 à Belley (Ain), est une magistrate de formation et femme politique française.

Membre du Parti socialiste, elle est élue députée de la 4e circonscription de Saône-et-Loire lors des élections législatives de 2012, puis est réélue en 2017 et en 2022.

BiographieModifier

Diplômée de l'Institut régional d'administration de Lyon (IRA), Cécile Untermaier a été notamment secrétaire générale de la sous-préfecture de Chalon-sur-Saône puis sous-préfète d’Avallon avant de siéger au tribunal administratif de Lyon[réf. souhaitée].

Elle est élue conseillère générale du canton de Sennecey-le-Grand (2011-2015). Soutenue par Arnaud Montebourg, elle est nommée vice-présidente du conseil général de Saône-et-Loire, chargée de la culture et du patrimoine (2011-2012).

Le , elle est élue députée de la 4e circonscription de Saône-et-Loire face au candidat de l'opposition UMP[1]. Elle est secrétaire de la commission des lois de l’Assemblée nationale, où elle est membre du groupe Socialistes et apparentés[2].

Le , elle est réélue députée de la 4e circonscription de Saône-et-Loire en battant la candidate Modem-LREM[3].

Pour les législatives de juin 2022 dans cette même circonscription[4], elle est à nouveau investie par le PS et soutenue par la NUPES.

Elle est classée députée la plus active de Bourgogne Franche-Comté en 2017 et 4e sur 577 pour le travail en commission, alors qu'elle siège dans la majorité. En 2022, après un mandat dans l'opposition, elle est classée 1re député de Saône-et-Loire pour son activité et 47ème députée pour son assiduité, avec un taux de 95% de participation à l'hémicycle et près de 235 questions au Gouvernement (orales et écrites)[5],[6],[7].

Mandats et fonctionsModifier

Prises de positionModifier

Ateliers législatifs citoyensModifier

Depuis 2012, Cécile Untermaier anime des ateliers législatifs citoyens dans plusieurs endroits de la circonscription afin de recueillir des opinions et des propositions des citoyens[9][source insuffisante]. Les textes de loi sont ainsi présentés avant leur adoption à l'Assemblée nationale aux personnes, associations et professionnels intéressés.

Ces ateliers ont inspiré d'autres acteurs européens. En 2015, le Parlement du Portugal, intéressé par les nouvelles pratiques de fabrication de la loi, a invité Cécile Untermaier à présenter à Lisbonne les ateliers législatifs citoyens devant des élus des Etats-membres de l'Union européenne[10]. Des pages dans les rapports de l'Assemblée nationale sont aujourd'hui réservées aux ALC qui se sont tenues dans la quatrième circonscription de Saône-et-Loire.

PublicationModifier

  • Cécile Untermaier et Jean-François Kerléo, Le Parlement du futur, éditions Michalon, , 176 p. (ISBN 979-10-302-0044-7)
  • Cécile Untermaier, Journal d'une députée de campagne, éditions Fauves, , 157 p. (ISBN 979-10--302-0328-8)

RéférencesModifier

  1. Emmanuelle Bouland et Éric Pellenard, « 4e Circonscription. Cécile Untermaier (PS) l'emporte de 379 voix », Le Journal de Saône-et-Loire, (consulté le ).
  2. « Mme Cécile Untermaier - Saône-et-Loire (4e circonscription) - Assemblée nationale », sur www2.assemblee-nationale.fr (consulté le )
  3. Ministère de l'Intérieur, « Élections législatives 2017 », sur elections.interieur.gouv.fr, (consulté le ).
  4. Le Journal de Saône-et-Loire, 6 mai 2022
  5. « Regards Citoyens », sur RegardsCitoyens.org (consulté le )
  6. « NosDéputés.fr par Regards Citoyens », sur NosDéputés.fr (consulté le )
  7. « Datan | Comprendre l'Assemblée nationale », sur Datan.fr (consulté le )
  8. Cécile Untermaier, « CULTURE. Le plan de sauvegarde décidé en 2009 par le Conseil général avait accusé une baisse de 10 % des aides allouées à la culture, 2012 marquera le retour d’un budget plus élevé et d’orientations nouvelles. / Être à l’écoute des territoires et accompagner leurs projets », sur lejsl.com, Le Journal de Saône et Loire, (consulté le ).
  9. « Ateliers législatifs citoyens », sur Cécile UNTERMAIER (consulté le )
  10. « Ateliers législatifs. « L’idée de l’élu qui mouille sa chemise » », sur www.lejsl.com (consulté le )

Liens externesModifier