Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ornano (homonymie).

Famille d'Ornano
Image illustrative de l’article Famille d'Ornano
Armes

Blasonnement Écartelé : aux 1 et 4, de gueules à la tour donjonnée d'or, maçonnée de sable ; aux 2 et 3, d'or au lion de gueules, au chef d'azur chargé d'une fleur de lys d'or
Période XVe siècle - XXIe siècle
Pays ou province d’origine Corse
Allégeance Drapeau de la République de Gênes République de Gênes
Drapeau de la France France
Charges Ministre de 1974 à 1981
Fonctions militaires Maréchal de France
Récompenses militaires Grand-croix de la Légion d'honneur
Chevalier de Saint-Louis
Chevalier du Saint-Esprit

La famille d'Ornano est une famille subsistante de la noblesse française, d'ancienne extraction, originaire de Corse[1]. Plusieurs de ses membres se sont illustrés en France à partir du Premier Empire.

OrigineModifier

La famille d'Ornano trouve son origine dans la micro-région d'Ornano, en Corse-du-Sud.

HistoireModifier

Gio Battista d'Ornano épousa, le 16 décembre 1661 à Ajaccio (Corse), Colomba Splendiano, dont il eut :

  • Ludovico d'Ornano, né le 14 février 1675 à Ajaccio

L'arrière-petit-fils de Ludovico, Philippe Antoine d'Ornano (1784-1863), fils d'Isabelle Bonaparte, comte d'Ornano et de l'Empire en 1808, général de division en 1812, chambellan de l'Empereur en 1814, fut fait Maréchal de France en 1861 par Napoléon III[2].

PersonnalitésModifier

Branche ainée (éteinte)Modifier

Branche cadette (subsistante)Modifier

ArmesModifier

Écartelé : aux 1 et 4, de gueules, à la tour donjonnée d'or, maçonnée de sable ; aux 2 et 3, d'or au lion de gueules, au chef d'azur chargé d'une fleur-de-lis d'or.

HommagesModifier

Notes et référencesModifier

  1. Régis Valette, Catalogue de la noblesse française, Paris, Éditions Robert Laffont, , 414 p. (ISBN 978-2-221-10875-8), p. 148
  2. Albert Révérend, Armorial du Premier Empire, Paris, 1894
  3. Ronald Zins, Les Maréchaux de Napoléon III, Lyon 1996

Voir aussiModifier