Vincent Aboubakar

attaquant camerounais

Vincent Aboubakar
Image illustrative de l’article Vincent Aboubakar
Aboubakar sous les couleurs de FC Porto en 2014.
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Portugal FC Porto
Numéro 9
Biographie
Nationalité Drapeau : Cameroun Camerounais
Naissance (28 ans)
Lieu Garoua (Cameroun)
Taille 1,84 m (6 0)
Période pro. 2009 -
Poste Attaquant axial
Parcours junior
Années Club
2006-2009Drapeau : Cameroun Cotonsport Garoua
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
2009-2010Drapeau : Cameroun Cotonsport Garoua 015 0(7)
2010-2013Drapeau : France Valenciennes FC 081 (15)
2013-2014Drapeau : France FC Lorient 038 (17)
2014-Drapeau : Portugal FC Porto 125 (58)
2016-2017 Drapeau : Turquie Beşiktaş JK 038 (19)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2010-Drapeau : Cameroun Cameroun067 (20)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 17 juin 2020

Vincent Aboubakar est un footballeur international camerounais né le . Il évolue au poste d'attaquant de pointe au FC Porto et en équipe du Cameroun. Il remporte avec les « Lions indomptables » la Coupe d'Afrique des nations 2017, contre l'Égypte, en inscrivant le but de la victoire.

BiographieModifier

Débuts au haut niveauModifier

 
Aboubakar (VAFC), à ses débuts en Europe

Sixième d'une fratrie de 7 enfants, Vincent Aboubakar est repéré par le club de sa ville natale, le Cotonsport Garoua, à l'âge de 14 ans[1]. Alors que sa famille le pousse à poursuivre ses études, qu'il suivait très sérieusement, Aboubakar rejoint les équipes juniors du club et débute sa formation de footballeur[1]. Lors de la saison 2008-2009, il rejoint l'équipe senior de son club et fait ses débuts en Elite One[1]. Il s'adapte rapidement aux exigences du football professionnel et devient meilleur buteur du championnat[1] et champion du Cameroun, avec son club, la saison suivante[1]'[2]. Ses performances avec Cotonsport Garoua lui permettent de faire partie de la liste des 23 joueurs convoqués par Paul Le Guen pour participer à la Coupe du monde 2010 avec le Cameroun[3]'[1]. Il est ainsi, à 18 ans, l'un des trois plus jeunes joueurs de cette compétition[4]. Comme beaucoup de jeunes joueurs talentueux, la presse le compare aux plus glorieux de ses ainés et en fait rapidement le successeur de Samuel Eto'o[5]. Le , Aboubakar rejoint Valenciennes pour trois saisons[6]'[1]. Il fait ainsi ses débuts en Europe dans le même club que son illustre compatriote Roger Milla. Le , peu après sa signature en France, le jeune joueur dispute son premier match avec la sélection camerounaise contre la Slovaquie, dans un match amical.

Il joue son premier match avec Valenciennes, le , en rentrant en jeu face à l'OGC Nice lors du match d'ouverture de la saison 2010-2011 de Ligue 1[7],[8]. Quelques jours plus tard, il marque son premier but avec les Lions indomptables le face à la Pologne en match amical[9]. Lors de sa première titularisation avec Valenciennes, le , en huitième de finale de la coupe de la ligue, il marque ses premiers buts sous ses nouvelles couleurs en inscrivant un triplé face à Boulogne-sur-Mer et permet à son équipe de se qualifier pour les quarts de finale sur le score de 4 buts à 0[10]'[1]. Le il marque son premier but en Ligue 1 contre le PSG (défaite de Valenciennes 1-2)[1]. Utilisé dans un rôle de remplaçant, ce sera son unique but de la saison, en championnat. Le Valenciennes FC produit durant cette saison une web série intitulée "Quand l'agneau veut devenir un lion", et consacrée aux débuts professionnels, en Europe, de Vincent Aboubakar[11].

Lors de la saison 2011-2012, sa seconde à Valenciennes, l'arrivée de Daniel Sanchez comme entraineur, et la blessure de Grégory Pujol en attaque lui offrent davantage de temps de jeu[12]. Le , il marque son premier doublé en Ligue 1 (victoire 3-0 contre Sochaux)[13]. Il inscrit 6 buts dans ce championnat 2011-2012[11] et reçoit la possibilité de jouer à son poste préférentiel, comme attaquant de pointe[12]. Lors de la saison 2012-2013, contre le FC Lorient, le , il inscrit un doublé et contribue au large succès (6 buts à 1) du VAFC[14]. Ce seront les seuls buts qu'il marquera dans le championnat 2012-2013. Ses performances ne convainquent pas les dirigeants de prolonger son contrat. En fin d'engagement avec Valenciennes en , il signe un contrat de trois ans au FC Lorient[15].

Confirmation au FC Lorient et départ au FC PortoModifier

La première saison d'Aboubakar à Lorient constitue, par surprise la meilleure de son début de carrière. Il s'impose rapidement comme titulaire indiscutable à la pointe de l'attaque et son importance est grandissante avec son nouveau club[16]. Le , il marque l'unique but du match contre son ancienne équipe de Valenciennes, qui l'avait laissé libre à l'issue de la saison précédente[17]. Son rôle comme attaquant de pointe dans le 4-4-2 de Lorient lui convenant très bien, il se distingue à plusieurs reprises en Ligue 1[1]. Il se signale notamment en marquant un doublé après seulement treize minutes de jeu face à l'Évian Thonon Gaillard (victoire 4-0)[18]. Il termine sa saison avec 16 buts marqués en 32 matchs de Ligue 1, ce qui en fait le deuxième meilleur buteur du championnat derrière Zlatan Ibrahimović[19].

Le , Vincent Aboubakar quitte Lorient pour signer un contrat de quatre ans avec le FC Porto pour 3 millions d'euros[20]. Étant très prometteur, le club portugais porte à 50 millions d'euros la clause libératoire du camerounais[20]. Néanmoins, sa première saison avec le FC Porto est compliquée pour l'international camerounais[21] puisqu'il est en concurrence avec son coéquipier Jackson Martínez[22]. En championnat, il ne marque que 4 buts avec Porto mais réalise trois bons matchs en Ligue des Champions. Lors de son premier match dans la compétition, le , il parvient à marquer un but, quelques minutes après son entrée en jeu face au BATE Borisov[23].

Le , Aboubakar est prêté au Beşiktaş[24] avec une option d'achat de 10 millions d'euros. Le , en Ligue des champions, il inscrit un doublé à San Paolo et permet à son équipe de l'emporter à Naples (2-3). Le , il marque un but en fin de match, permettant d'arracher le nul contre Benfica (3-3). Beşiktaş termine troisième du groupe et se trouve reversé en Ligue Europa.depuis il est retourné au FC Porto et a même remporté la coupe du Portugal face au Benefica

StatistiquesModifier

Statistiques de Vincent Aboubakar au 17 juin 2020[25]
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Compétition(s)
continentale(s)
  Cameroun Total
Division M B M B M B C M B M B M B
2009-2010   Cotonsport Garoua Elite One - - - - - - - - - 5 0 5 0
Sous-total - - - - - - - - - 5 0 5 0
2010-2011   Valenciennes FC Ligue 1 17 1 1 0 2 3 - - - 6 1 26 5
2011-2012   Valenciennes FC Ligue 1 27 6 4 2 - - - - - 4 0 35 8
2012-2013   Valenciennes FC Ligue 1 28 2 1 1 1 0 - - - 6 0 36 3
Sous-total 72 9 6 3 3 3 - - - 16 1 97 16
2013-2014   FC Lorient Ligue 1 35 16 - - 1 0 - - - 5 1 41 17
2014-2015   FC Lorient Ligue 1 2 1 - - - - - - - - - 2 1
Sous-total 37 17 - - 1 0 - - - 5 1 43 18
2014-2015   FC Porto Primeira Liga 14 4 1 0 1 1 C1 4 3 13 8 33 16
2015-2016   FC Porto Primeira Liga 28 13 6 2 - - C1+C3 6+2 3+0 7 3 49 21
2017-2018   FC Porto Primeira Liga 28 15 5 4 4 2 C1 6 5 5 2 48 28
2018-2019   FC Porto Primeira Liga 8 4 1 0 1 0 C1 1 0 0 0 11 4
2019-2020   FC Porto Primeira Liga 5 0 2 0 - - C1+C3 1+1 0+2 2 0 11 2
Sous-total 83 36 15 6 6 3 - 21 13 27 13 152 71
2016-2017   Beşiktaş (prêt) Süper Lig 27 12 2 1 - - C1 6+3 3+3 14 5 52 24
Total sur la carrière 219 74 23 10 10 6 - 30 19 67 20 349 129

PalmarèsModifier

En sélection nationaleModifier

En clubModifier

Notes et référencesModifier

  1. a b c d e f g h i et j « Aboubakar : et c’est qui le lion maintenant ? - SO FOOT.com », sur SOFOOT.com
  2. « Fiche de Vincent Aboubakar », sur Eurosport.fr
  3. Cameroun: Les 23 avec Bong, Choupo-Moting et deux jokers
  4. Aboubakar, la perle du nord
  5. Aboubakar, le nouvel Eto'o ?
  6. V. Aboubakar : "Roger Milla a débuté à VA"
  7. « EN DIRECT / LIVE. OGC Nice - Valenciennes - Ligue 1 - 7 août 2010 », sur Eurosport,
  8. « Fiche de Vincent Aboubakar », sur L'Équipe.fr
  9. uefa.com, « Le site officiel du football européen – UEFA.com », sur Uefa.com,
  10. « Aboubakar, le nouvel Eto'o », sur Eurosport,
  11. a et b « TdF – VAFC - Les hommes », sur Eurosport,
  12. a et b « Vincent Aboubakar pas complètement d'attaque », sur 20minutes.fr,
  13. « EN DIRECT / LIVE. Valenciennes - FC Sochaux - Ligue 1 - 16 octobre 2011 », sur Eurosport,
  14. « Ligue 1. Lorient se prend un gros gadin à Valenciennes », sur Ouest-France.fr
  15. Guerreiro et Aboubakar à lorientais
  16. « Ce qu'il faut retenir de la saison de Lorient - SO FOOT.com », sur SOFOOT.com
  17. Aboubakar se rappelle au bon souvenir de Valenciennes
  18. « EN DIRECT / LIVE. Evian Thonon Gaillard - FC Lorient - Ligue 1 - 23 novembre 2013 », sur Eurosport,
  19. « Football: Ligue 1, le classement des buteurs », sur www.lequipe.fr
  20. a et b « Aboubakar à Porto (officiel) », sur L'Equipe.fr
  21. « L'ex-Lorientais Vincent Aboubakar lance le FC Porto en Coupe de la Ligue », sur L'Equipe.fr
  22. « Portugal : Porto et Aboubakar en forme », sur L'Equipe.fr
  23. « FC Porto - BATE Borisov : Un Dragon impérial (6-0) », sur L'Equipe.fr
  24. Transfert : Vincent Aboubakar (Porto) prêté au Besiktas Istanbul (officiel)
  25. « Fiche de Vincent Aboubakar », sur footballdatabase.eu

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :