Cholet Basket

club de basket-ball français

Cholet Basket (appelé aussi CB) est un club professionnel de basket-ball français créé en 1975 et situé à Cholet.

Cholet Basket
Logo du Cholet Basket

Généralités
Fondation [1]
Couleurs
Salle La Meilleraie
(5 191 places)
Siège 3 avenue Marcel Prat
BP 10752 49307 Cholet Cedex
Championnat actuel Betclic Élite
Président Jérôme Mérignac
Entraîneur Laurent Vila
Site web cholet-basket.com
Palmarès principal
National[2] Championnat de France (1)
Coupe de France (2)
Semaine des As (1)
Championnat de 2e division (1)

Maillots

 
maillot Domicile
maillot Domicile
 
Domicile shorts
 
Domicile
 
maillot Extérieur
maillot Extérieur
 
Extérieur shorts
 
Extérieur

Actualités

Pour la saison en cours, voir :
Saison 2023-2024
0

Après une dizaine d'années passées dans les divisions inférieures, le club accède à l'élite en 1987 et découvre l'Europe deux ans plus tard. Depuis 1986 une rivalité l'oppose au club du Mans. De nombreux joueurs issus du centre de formation de Cholet ont rejoint la NBA ou les grands clubs européens ce qui en fait l'un des plus réputés de France.

Cholet Basket dispute sa première finale européenne avec l'EuroChallenge en 2009 et remporte son premier championnat de France en 2010.

À son palmarès, Cholet Basket compte six titres dont un championnat de France, une semaine des As et deux coupes de France.

Depuis 1987, Cholet Basket évolue dans la salle de la Meilleraie. Le club est présidé par Jérôme Mérignac. Les numéros 4 d'Antoine Rigaudeau et 10 de Jim Bilba ont été retirés.

Historique modifier

La ville de Cholet en France

Les débuts (1926-1986) modifier

Le basket-ball existe depuis 1928 à Cholet, avec la création de la section basket du club omnisports de la Jeune France par Jean Leroux[3]. Des responsables ambitieux de faire monter la section en National 1, décident de quitter la jeune France en juin 1975[4] et fondent Cholet Basket sous la présidence de Michel Léger.

Pour sa 1re saison (1975–1976), le club évolue en championnat des réserves. Entre 1976 et 1983, CB passe de la Promotion d’excellence départementale à la Nationale 2.

En 12 ans, il accède ainsi 8 fois à l’échelon supérieur, pour finalement évoluer en pro A.

L'apprentissage dans l'élite (1986-2005) modifier

Disposant d'une nouvelle salle, la Meilleraie, Cholet dispute sa première saison dans l'élite qui se compose d'un groupe Nationale 1A et un groupe Nationale 1B (qui deviendront plus tard Pro A et Pro B). L'équipe est placée dans le groupe Nationale 1B. Autour de joueurs de renom comme Antoine Rigaudeau et Graylin Warner, Cholet termine 4e lui permettant de disputer la Nationale 1A. La saison suivante, le club se hisse à la 3e place du championnat et se qualifie pour une coupe européenne. Les Choletais atteignent la finale du championnat où ils sont battus en deux manches par le Limoges CSP, équipe phare du moment.

En 1989, Jim Bilba commence sa carrière sous le maillot de Cholet qui réalise encore une belle saison avec une 2e place en saison régulière du championnat de France et une élimination en demi-finale face à Orthez. En 1990, Cholet se classe 2e et revient en demi-finale mais est encore éliminé cette fois ci par Antibes.

Jusqu'en 1995, CB enchaîne les bons résultats en se qualifiant à chaque fois pour les play-offs de Pro A et compte des joueurs de renom dans ses rangs dont Antoine Rigaudeau, Patrick Cham, Bruno Coqueran, Mike Jones, Artūras Karnišovas ou encore Graylin Warner.

En 1998, emmené par l'ancienne gloire du CSP, Stéphane Ostrowski et par l'américain James Blackwell, le club remporte son premier titre avec la Coupe de France et atteint les demi-finales de la Coupe Korać. En 1999 CB réalise encore une belle saison avec une nouvelle victoire en coupe de France en compagnie de l'international français Fabien Dubos.

 
Nando De Colo (ici sous le maillot de l'équipe de France)

Lors de la saison 1999/2000, le club joue pour la première fois l’Euroligue et s’impose même (81 à 68) face au futur vainqueur de la compétition, le Panathinaïkos.

En plus d'obtenir des résultats plus qu'honorables depuis son accession dans l'élite, ayant toujours été classé dans les 10 premiers de la saison régulière à une exception près, le club est très respecté pour sa politique de formation, l'une des plus importantes de France.

Le début des années 2000 marque une bonne constance dans les résultats de Pro A. En 2005, CB atteint les 8e de finale de la Coupe ULEB et est échoue de très peu face au PAOK Salonique en s'inclinant de 3 points à l'aller et au retour. En Coupe de France, CB est battu en finale par Gravelines-Dunkerque (79-91).

La période dorée (2005-2012) modifier

Erman Kunter revient entrainer le club lors de la saison 2005-2006 après un court passage en 2004. Cholet se classe 8e de Pro A et est éliminé par Pau-Orthez en quart de finale. La saison suivante, le club termine à la 7e place de la Pro A en ayant notamment dominé l'Élan Béarnais Pau-Lacq-Orthez en fin de saison dans le Béarn. Cholet est éliminé (0-2) par la Chorale de Roanne une nouvelle fois en quarts de finale des play-offs.

En 2008, un nouveau titre est conquis avec la semaine des As remportée (67-40) contre Vichy. Le club termine à la 8e place de la Pro A et est éliminé (0-2) par Le Mans Sarthe Basket (MSB) en quarts de finale des play-offs. Cholet atteint la finale de la coupe de France mais est battu par l'ASVEL Lyon-Villeurbanne (ASVEL).

L'année 2009 voit CB réaliser un beau parcours en EuroChallenge ne perdant qu'un seul match et atteignant la finale face au Virtus Bologne. Les Choletais sont battus de peu (75-77) et terminent la saison à la 9e place de Pro A.

Lors de la saison 2009-2010, CB est leader de Pro A et atteint la finale des play-offs face au Mans. Cholet est sacré champion de France pour la première fois de son histoire autour de joueurs comme Randal Falker, Mickaël Gelabale, John Linehan, Samuel Mejia et Kevin Séraphin. Le club enchaine en remportant le match des champions 2010.

 
Kevin Seraphin, champion de France 2010 avec CB.

Pour la défense de son titre de champion de Pro A en 2010-2011, Cholet termine 1er de la saison régulière. En play-off, le CB élimine sans difficulté Le mans en 1/4 et Gravelines en 1/2 mais échoue en finale face au Stade Lorrain Université Club Nancy Basket (SLUC) (74-76). Pour anecdote, c'est John Linehan, meneur de Cholet l'année précédente, qui inscrit le panier victorieux pour le SLUC à quelques secondes du terme. En Euroligue, Cholet échoue de très peu aux portes du Top 16 : le club termine cinquième de sa poule, avec le même nombre de points que Lietuvos Rytas mais un point average défavorable. Parmi les résultats de cette saison, Cholet s'impose à domicile face au club turc de Fenerbahce et s'incline de sept points face au FC Barcelone, champion d'Europe en titre.

 
Mickael Gelabale (157 sélections en équipe de France entre 2005 et 2016)

La saison 2011-2012 débute difficilement pour Cholet qui doit faire face à de nombreuses blessures et connaît de nombreux changements de ses joueurs non-formés localement (JFL) dans la première partie de saison. De plus, son joueur charismatique Sammy Mejia, MVP étranger de Pro A 2011, quitte le club pour le CSKA Moscou. Erman Kunter et son équipe ne brillent pas en Euroligue où ils sont éliminés dès le tour préliminaire. Le parcours en EuroCoupe n'est gère plus brillant. Malgré cela l'équipe ne se désunit pas. Emmenés par le futur MVP français de Pro A Fabien Causeur et aidés par le retour de blessure de Robert Dozier, les choletais parviennent à se qualifier pour les play-offs en finissant à la huitième place de la saison régulière. Ils affrontent le Gravelines-Dunkerque, premier de la saison régulière et invaincus à domicile, en quarts de finale. S'inclinant à l'aller, les joueurs des Mauges s'imposent au match retour et au match d'appui. Ils affrontent le MSB en demi-finale mais doivent s'incliner lors de la belle à Antarès. Cholet est qualifié pour l'EuroCoupe la saison suivante.

Cholet dans le creux de la vague (2012-2019) modifier

L'entraîneur emblématique du club Erman Kunter renonce à sa dernière année de contrat pour rejoindre le Beşiktaş Istanbul (Turquie) et est remplacé par Jean-Manuel Sousa. Fabien Causeur part pour Vitoria (Espagne).

 
Rudy Gobert sous le maillot de l'équipe de France

La saison 2012-2013 voit Cholet terminer à la 10e place de Pro A avec un bilan de 15 victoire et 15 défaites. En Eurocoupe, Cholet est éliminé dès la phase régulière malgré, entre autres, deux belles victoires (90-95/79-59) face au Cibona Zagreb[5]. Le parcours en coupe de France s'arrête en 8e de finale face à Boulogne-sur-Mer[6].

L'équipe commence la saison 2013-2014 par quatre victoires consécutives. Elle connaît ensuite deux défaites avant de retrouver le chemin de la victoire contre l'Élan béarnais Pau-Lacq-Orthez. Après celle-ci, Cholet enchaîne sept défaites consécutives et cela entraîne le licenciement de l’entraîneur Jean-Manuel Sousa[7]. Il est remplacé par Laurent Buffard[8]. La saison se conclut par une 13e place.

Le début de la saison 2014-2015 est une nouvelle fois mitigé. Malgré un succès retentissant dans le derby à la salle Antarès sur le parquet du MSB (82-61), Cholet Basket peine à confirmer. Après douze rencontres, le bilan est à l'équilibre (6V-6D) mais l'équipe connaît un passage à vide (1V-9D entre le 19 décembre 2014 et le 28 février 2015) qui lui retire tout espoir de playoffs. Malgré une fin de saison correcte (6V-6D), le club se classe à la 14e place de Pro A (13V-21D).

 
Le jeune prodige de Cholet Basket Killian Hayes qui a joué en première division à 16 ans

La saison 2015-2016 est à nouveau compliquée. L'entraîneur Laurent Buffard doit laisser sa place en décembre à son assistant Jérôme Navier en raison des mauvais résultats (L'équipe enchaîne 10 défaites entre début novembre 2015 et mi décembre 2015). Jérôme Navier commence son mandat par deux victoires consécutives et six victoires en sept rencontres de championnat, ce qui éloigne l'équipe de la zone de relégation. La suite est moins bonne puisque l'équipe termine le championnat en ne gagnant que deux de ses quinze derniers matchs. Le club termine 15e (10V-24D).

Pour la saison 2016-2017, Philippe Hervé est nommé entraîneur. Le club commence la saison correctement (3V-2D) avant de s'effondrer (3V-11D entre novembre 2016 et février 2017). Le club termine 11e (14V-20D).

Lors de l'intersaison, Cholet Basket prolonge son capitaine et All Star Jonathan Rousselle et conserve Jerry Boutsiele. L'objectif de la saison 2017-2018 est de jouer les playoffs. La saison démarre plutôt mal (1V-5D et la dernière place fin octobre). Le club enchaîne ensuite trois victoires qui lui permettent de sortir de la zone rouge et huit victoires en onze matchs pour terminer les matchs de la phase aller à la 8e place et se qualifier ainsi pour la Leaders Cup pour la première fois depuis six ans. L'équipe ne confirme toutefois pas cette bonne dynamique et termine la saison à la 15e place (14V-20D). Philippe Hervé quitte le club et est remplacé par son assistant Régis Boissié. Le 23 juin 2018, Killian Hayes signe son premier contrat professionnel portant sur trois ans, ce qui le lie au club jusqu'au 30 juin 2021[9].

L'objectif de la saison 2018-2019 est d'accrocher le top 8 et de développer le projet jeune. Pour l'ouverture du championnat, Cholet Basket s'incline lourdement face à Strasbourg (75-112). Suivent 3 défaites. Cholet est dernier du championnat mi-octobre. La première victoire est glanée sur le parquet du promu Fos-sur-Mer (70-77). Le 10 novembre, à la suite de la défaite à domicile 82-87 face à Monaco, Cholet est toujours dernier avec un bilan de 1 victoire pour 8 défaites, son plus mauvais démarrage en première division. Le 30 novembre 2018, à la suite de la défaite à domicile face à Antibes 74-91, pourtant dernier au classement avec Cholet, Régis Boissié est démis de ses fonctions et remplacé par Erman Kunter[10]. Cholet Basket gagne dans la foulée ses premiers matchs à domicile de la saison face à Nanterre et Chalon, s'impose sur le parquet du leader l'ASVEL Lyon Villeurbanne et termine par deux victoires à domicile face au Mans et Bourg-en-Bresse avant la trêve de la Leader's Cup. Depuis qu'Erman Kunter a pris place sur le banc, Cholet Basket redresse la barre avec 5 victoires et 4 défaites. Entre le 30 mars 2019 et le 23 avril 2019, l'équipe rencontre un trou d'air avec 6 défaites consécutives. Le 27 avril 2019, dans un match important pour le maintien, Cholet Basket s'impose 81-79 face au Portel puis assure son maintien face à Fos-sur-Mer le 12 mai 2019, lors de l'avant dernière journée du championnat (99-83). Cholet Basket termine la saison avec un bilan de 11 victoires pour 23 défaites et se classe 15ème sur 18. Didier Barré annonce le 9 mai 2019 qu'il quitte la présidence du club. Jérôme Mérignac lui succède. Il prolonge Erman Kunter jusqu'en 2021[11].

Cholet déjoue les pronostics (depuis 2019) modifier

La saison 2019-2020 débute par une victoire face à Roanne de 26 points. Alors que l'équipe est annoncée en péril par les spécialistes en début de saison et pronostiquée 18ème du classement, les hommes d'Erman Kunter surprennent. Michael Stockton s'avère précieux au poste de meneur de jeu et sa connexion avec le pivot Chris Horton est très efficace. Mi-novembre, après six victoires consécutives, Cholet Basket retrouve le haut du classement, avec 7 victoires pour 2 défaites. La victoire à Nanterre 86-101, le 23 décembre 2019, conforte la 5ème place des maugeois et leur permet de décrocher une qualification pour la Leaders Cup 2020. À l'issue des matchs aller, Cholet Basket est 6ème, avec 11 victoires et 6 défaites. En quart de finale de la Leaders Cup 2020, les Choletais s'inclinent face aux Metropolitans 92. Le 8 février, Cholet intègre le top 4 du classement, avec 14 victoires et 9 défaites. Malheureusement les rouge et blanc enchaînent 3 défaites et descendent à la 6ème place au moment de l'arrêt du championnat en raison de la pandémie de la Covid-19. Chris Horton est alors considéré comme le meilleur joueur de première division, avec la meilleure évaluation du championnat (+23,6). Michael Stockton est second meilleur passeur du championnat, avec une moyenne de 6,8 par match. Le classement de Cholet Basket au moment de l'arrêt du championnat est le meilleur depuis la saison 2010-2011. Avec 79,1 points encaissés en moyenne par rencontre, Cholet est la 4ème meilleure défense de Jeep Élite. Si aucun champion de France n'est désigné, l'attribution des places européennes permet à Cholet de retrouver une Coupe d'Europe, la FIBA Basketball Champions League.

Lors de la draft NBA 2020, Killian Hayes est drafté en 7e position par les Pistons de Détroit. C'est le 6e joueur formé à Cholet Basket à être drafté en NBA. Également inscrit, Abdoulaye N'doye n'est pas choisi.

À l'été 2020, Cholet Basket prolonge son capitaine Michael Stockton[12] mais perd son pivot américain Chris Horton qui se rend a Gravelines-Dunkerque. Cholet prolonge également Erman Kunter jusqu'en juin 2022. L'équipe subit beaucoup de changements à l'intersaison, perdant notamment Abdoulaye N'doye, au profit de Monaco[13]. Il était le joueur le plus utilisé par Erman Kunter en 2019-2020. Rapidement, le club comprend que plusieurs joueurs ne sont pas au niveau espéré. Ike Nwamu est écarté avant même le début de la saison. Chauncey Collins est également coupé, tout comme Terrell Parks et Kyvon Davenport. En difficulté à Gravelines, Chris Horton fait son retour au club au milieu de l'hiver. Le championnat débute par une grosse défaite à Orleans 101-63. Mi-octobre, les choletais n'ont gagné qu'un match, pour quatre défaites au moment de la coupure du championnat en raison du reconfinement lié à la pandémie de la Covid-19. La Coupe d'Europe n'étant pas à l'arrêt, les choletais jouent leur trois premières rencontres à l'extérieur. Pour ses premières rencontres européennes depuis la saison 2012-2013, le club démarre mal, avec trois défaites en trois matchs, contre le BC Tsmoki-Minsk (82-75), l'Hapoel Holon (73-63) et l'AEK Athènes (83-81). L'équipe réagit avec 2 victoires à la Meilleraie contre Athènes (79-70) et Minsk (89-71) mais manque sa qualification au second tour en s'inclinant à domicile contre Holon. Très en vue, Yoann Makoundou est élu meilleur jeune de la Basketball Champions League. En Jeep Élite, Cholet Basket redresse la barre mais fait preuve d'inconstance. Capable de l'emporter face au futur premier de la saison régulière, la JDA Dijon, le 12 décembre 2020, sur le parquet de la JSF Nanterre le 19 décembre 2020, à Monaco, futur vainqueur de l'Eurocup, le 29 mars 2021, ou encore face à la JL Bourg le 29 mai 2021, Cholet Basket est aussi capable de s'incliner face à des équipes qui jouent le maintien, comme Roanne, Gravelines-Dunkerque ou encore Chalon. Avec une rotation réduite et la fatigue liée à l'accumulation des matchs sur une courte période (24 matchs joués entre le 20 mars et le 17 juin) les choletais s'inclinent souvent lors des derniers instants de la rencontre. Sur les matchs qui se sont joués à cinq points ou moins, Cholet Basket a un bilan de 1 victoire pour 10 défaites (-4 à Boulogne-Levallois, -4 à Gravelines-Dunkerque, -3 à Strasbourg, -5 à Chalon, -1 contre Limoges, -1 au Mans, -3 contre Pau-Lacq-Orthez, -5 à Châlons-Reims, -5 à Limoges, -5 contre Nanterre). Malgré cette irrégularité, Cholet Basket termine la saison avec un bilan de 12 victoires et 22 défaites, à la 14e place de Jeep Élite. Dès la fin de saison, contre toute attente, le club se sépare de son emblématique entraineur Erman Kunter. Laurent Vila le remplace.

Pour sa première sur le banc de Cholet Basket en match officiel en championnat, Laurent Vila mène son équipe à une victoire d'un point sur le parquet de Strasbourg (73-74). La suite est plus poussive, avec trois défaites de rang et seulement deux victoires sur les douze matchs qui suivent. Au soir du 23 décembre 2021, après une défaite à Champagne Basket, Cholet Basket est lanterne rouge (3v-10d). Le groupe reste toutefois soudé et arrache une victoire importante face à la JDA Dijon juste avant la trève[14]. Un déclic qui permet aux choletais de remporter par la suite 15 de leurs 21 derniers matchs, dont des succès à l'extérieur à Dijon, Gravelines, Le Mans, Bourg-en-Bresse ou encore Pau-Lacq-Orthez. À Dijon, CB réussit un incroyable 28 sur 28 aux lancers-francs, ce qui constitue un record en LNB depuis sa création en 1987. En 2022, Cholet Basket est même la seconde meilleure équipe de Betclic Élite derrière Monaco, avec un bilan de 15 victoires pour 6 défaites. Lors de la dernière journée de championnat, les choletais s'imposent face à Monaco (92-85) et valident leur ticket pour les playoffs, une première depuis 2012. Le redressement est spectaculaire, avec un groupe qui vit bien. L'arrivée du joueur état-unien O.D. Anosike en décembre a stabilisé un effectif en plein doute. Les progrès de l'arrière Dominic Artis, dans un premier temps à la peine puis devenu l'un des meilleurs joueurs de Betclic Élite, grâce à beaucoup de travail sont à l'image d'une équipe qui n'a rien lâché. Pour le premier match des playoffs, Cholet Basket affronte l'ASVEL Lyon Villeurbanne à l'Astroballe. À la surprise générale, les hommes de Laurent Vila s'imposent 70-74[15], grâce à un 12-22 dans le dernier quart-temps. Les choletais glanent leur premier succès en playoffs depuis 3639 jours. Au match retour, les villeurbannais s'imposent à la Meilleraie 66-82. Lors de la belle, la rencontre est très disputée. Les maugeois disposent de la balle d'égalisation mais s'inclinent dans les derniers instants 82-84[16].

Durant l'intersaison, le club obtient sa qualification en FIBA Europe Cup. Les dirigeants réussissent à conserver Dominic Artis, Boris Dallo, T.J. Campbell et Hugo Robineau. Pour le match de reprise, les choletais s'imposent face à l'ASVEL Lyon-Villeurbanne 91-89[17]. En septembre, octobre et novembre, Cholet Basket ne s'incline qu'une seule fois en championnat de France et porte son bilan à 8 victoires pour 1 défaite, devenant leader de Betclic Élite[18].La défaite à Roanne début décembre casse la dynamique et les choletais doivent s'employer pour battre Fos-sur-Mer, sur un tir depuis l'autre bout du terrain de Dominic Artis au buzzer[19]. Cholet Basket (10v-4d) est à la lutte avec Boulogne-Levallois pour la seconde place de Betclic Élite derrière Monaco. Le 23 décembre 2022, les choletais s'inclinent de peu à Levallois, après pourtant avoir compté jusqu'à 21 points d'avance[20]. Sur l'année civile 2022, Cholet Basket a remporté 34 des 48 rencontres jouées, soit 70,8% de victoires. À titre de comparaison, CB n'avait gagné que 14 de ses 44 rencontres en 2021, soit 31,8%. Entre le 8 octobre et le 26 novembre, les choletais se sont imposés 7 fois de suite, soit son meilleur total depuis 2010[21]. Le 15 janvier 2023, lors du match au sommet, les choletais (12v-5d) s'inclinent au buzzer contre Monaco 88-89 après une rencontre exceptionnelle[22]. Lors de la Leaders Cup, les rouge et blanc sont éliminés dès les quart-de-finale par Le Mans 77-84[23]. Avec la fatigue liée à la Coupe d'Europe et les blessures, les maugeois s'écroulent dans la dernière ligne droite en s'inclinant 9 fois lors de leurs 11 derniers matchs entre le 21 mars et le 16 mai 2023. Ils glissent de la 3ème (16v-7d au 20 mars) vers la 7ème place avec un bilan final de 18 victoires pour 16 défaites. En playoffs, les hommes de Laurent Vila affrontent les Mets de Boulogne-Levallois de Victor Wembanyama. Après s'être incliné 93-80 en région parisienne puis avoir maîtrisé le match 2 à la Meilleraie 83-80, les choletais s'inclinent 81-69 dans la manche décisive[24]. En FIBA Europe Cup, les rouge et blanc font sensation. Lors du tournoi de qualification en septembre, ils écartent le Besiktas Istanbul en demi-finale puis le ZZ Leiden en finale[25]. Placés dans le groupe E, les choletais terminent second, avec 4 victoires et 2 défaites, derrière les roumains du CSM Oradea et éliminent les belges du Kangoeroes Malines et les bulgares du Rilski Sportist[26]. Au second tour, dans le groupe I, Cholet Basket termine premier, devant les portuguais du FC Porto et élimine les allemands du Niners Chemnitz et les roumains du SCMU Craiova[27]. En quart-de-finale, ils affrontent les ukrainiens du Boudivelnyk Kiev (72-73 puis 83-79)[28]. En demi-finale, ils éliminent le BC Kalev (73-80 puis 81-59)[29],[30],[31].En revanche, en finale, ils perdent sur blessure Justin Patton[32], dont l'absence s'ajoute à celle de Kim Tillie et celle de Gaylor Curier. T.J. Campbell revient de blessure après plusieurs semaine d'absence[33]. Dans ce contexte, ils s'inclinent en Pologne face au KK Wloclawek 77-81 puis à la Meilleraie 78-80[34]. Le club égale son meilleur parcours en Coupe d'Europe après la finale d'Eurochallenge en 2009[35]. Laurent Vila est élu entraineur de l'année en Betclic Elite.

Durant l'intersaison, le club parvient à conserver Kim Tillie, T.J. Campbell, Neal Sako, Enzo Goudou Sinha et la pépite du centre de formation Tidjane Salaün.

Après un excellent début de saison (3v-0d pour commencer puis 6v-2d fin octobre), les choletais s'effondrent en novembre et décembre 2023, avec 6 défaites consécutives[36]. L'arrivée de Craig Randall II, fort scoreur, en remplacement de Gerry Blakes, relance la machine (5v-1d en janvier)[37]. Les hommes de Laurent Vila ont trouvé leur rythme (4v-2d en mars) mais Randall est trop individualiste et cristalise les frustrations dans l'équipe[38]. Il quitte l'équipe. Fin mars, Laurent Vila annonce son départ[39]. Les choletais retombent dans leurs travers et peinent à avancer en avril en s'inclinant à domicile face au 17ème, 16ème et 14ème. Une mauvaise série de 5 défaites met en péril la fin de saison[40]. Avec 2 victoires consécutives pour terminer la phase retour, Cholet Basket décroche malgré tout la 7ème place et se qualifie pour sa troisième campagne de playoffs consécutive[41]. Les choletais affrontent Paris, récent vainqueur de l'Eurocup. Lors du match 1, l'équipe des Mauges réalise l'exploit en s'imposant à Paris, équipe qui restait sur 25 succès consécutifs[42]. Malheureusement, les rouge et blanc s'inclinent lors du match retour à la Meilleraie et lors de la belle à l'Adidas Arena. En BCL, les choletais réalisent un beau parcours. En qualifications, ils écartent Anvers, puis Varese en demi-finale et enfin Brindisi en finale. Versés dans le groupe C, avec Tenerife, futur finaliste, Darussafaka Lassa Istanbul et le VEF Riga, les maugeois terminent 2èmes, avec un bilan de 3 victoires pour 3 défaites. Lors du play-in d'accès au top 16, ils affrontent le Dinamo Sassari. À la Meilleraie, ils s'inclinent 72-93[43], avant de gagner 95-91[44] en Sardaigne puis de s'imposer 93-77[45] lors du match décisif à Cholet. Lors du top 16, ils sont versés dans le groupe I, avec l'Unicaja Malaga, futur vainqueur, le Tofas Bursa et la SIG Strasbourg. Avec un bilan de 2 victoires et 4 défaites, ils terminent à égalité avec Bursa et Strasbourg à la seconde place mais 4èmes au point average général.

Après trois années sur le banc choletais, Laurent Vila laisse sa place à son assistant Fabrice Lefrançois en mai 2024[46].

Palmarès et records modifier

Palmarès modifier

Palmarès du Cholet Basket
Compétitions nationales Compétitions internationales
Compétitions de jeunes

Bilan saison par saison modifier

Records statistiques modifier

Statistiques depuis la création de la LNB en 1987-1988[48]
Statistique Record Équipe adverse Date
Points 117 Vichy 7 novembre 1987
Rebonds 52 Gravelines-Dunkerque 29 mai 2012
Passes décisives 37 Roanne 5 avril 2003
Interceptions 17 Le Havre 28 novembre 2010
Dunks 11 Hyères-Toulon 21 janvier 2012
Minutes jouées 300 Limoges 29 mars 2003

Bilan en coupes d'Europe modifier

Mise à jour à l'issue de la saison 2022-2023.

Niveau Compétition Première
participation
Dernière
participation
Nombre de
participations
Matches Victoires Défaites % de
victoires
Points
marqués
Points
encaissés
Différence
1 Euroligue (1997-) 1999-2000 2011-2012 3 27 7 20 25,93 % 1 829 2 038 -209
2 Coupe des coupes (1966-1991) 1988-1989 1990-1991 2 18 8 10 44,44 % 1 546 1 482 +64
Coupe d'Europe FIBA (1991-1996) 1992-1993 1993-1994 2 31 16 15 51,62 % 2 690 2 535 +155
Coupe Saporta (1998-2002) 1998-1999 1 14 11 3 78,57 % 1 125 948 +177
Coupe ULEB (2002-2008) 2002-2003 2004-2005 3 32 14 18 43,75 % 2 479 2 513 -34
EuroCoupe ULEB (2008-) 2008-2009 2012-2013 4 20 9 11 45 % 1 412 1 464 -52
3 Coupe Korać (1971-2002) 1989-1990 2000-2001 6 52 34 18 65,38 % 4 416 3 946 +470
EuroCoupe FIBA (2005-2008) 2005-2006 2007-2008 2 12 4 8 33,33 % 841 922 -81
EuroChallenge (2008-2015) 2008-2009 2013-2014 2 29 20 9 68,97 % 2 186 2 065 +121
Ligue des champions (2016-) 2020-2021 2020-2021 1 6 2 4 33,33 % 458 468 -10
4 Coupe d'Europe FIBA (2015-) 2022-2023 2022-2023 1 20 13 7 65 % 1 632 1 478 +154
1-4 Total 1988-1989 2022-2023 27 261 138 123 52,87 % 20 614 19 859 +755

Joueurs et personnalités du club modifier

Présidents modifier

Le tableau suivant présente la liste des présidents du club depuis 1975.

Rang Nom Période
1   Michel Léger 1975-1995
2   Louis-Marie Pasquier 1995-1997
3   Jean-Michel Lambert 1997-2003
4   Patrick Chiron 2003-2015
5   Didier Barré 2015-2019
6   Jérôme Mérignac 2019-

Entraîneurs modifier

Le tableau suivant présente la liste des entraîneurs du club depuis 1974.

Rang Nom Période
1   Yves Oger[49] 1974
2   Dragoș Nosievici[50] 1974-1975
3   Yves Oger 1975-1978
4   Yves Lesur 1977-1978
5   Dennis Calzonetti 1978-1980
6   Yves Lesur 1980-1981
7   Jean-Jacques Keriquel 1981-1985
8   Tom Becker 1985-1987
9   Jean Galle 1987-1989
Rang Nom Période
10   Jean-Paul Rebatet 1989-1991
11   Laurent Buffard 1991-1995
12   Alain Thinet 1995 (7 matchs)
13   Éric Girard 1995 (1 match)
14   Jean Galle 1995-1996
15   Éric Girard 1996-2001
16    Savo Vučević 2001-2002
17   Jean-François Martin 2002-2003
18   Erman Kunter 2003-2004
Rang Nom Période
19   Ruddy Nelhomme 2004-2006
20    [Note 2] Erman Kunter 2006-2012
21   Jean-Manuel Sousa 2012-2013
22   Laurent Buffard 2014-déc. 2015
23   Jérôme Navier[51] déc. 2015-2016
24   Philippe Hervé 2016-2018
25   Régis Boissié 2018-nov. 2018
26     Erman Kunter[52] déc. 2018-2021
27   Laurent Vila 2021-2024
28   Fabrice Lefrançois 2024-

Effectif actuel modifier

L'effectif 2024-2025 est dirigé par Fabrice Lefrançois.

Cholet Basket - Saison 2023-2024
Joueurs Entraîneurs
P. # Nat. Nom Taille Âge Club précédent
Meneur 7   Nathan De Sousa 1,91 m (6 3) (21 ans) Formé au club
Meneur, arrière 11   Gerald Ayayi 1,88 m (6 2) (22 ans)   EB Pau-Lacq-Orthez
Entraîneur
  •   Fabrice Lefrançois
Assistant(s)
  •   Antoine Chevrier

Légende
  • P. : Poste
  • # : Numéro de maillot
  • Nat. : Nationalité
  •   : Capitaine
  •   : joueur blessé actuellement

Note : les numéros de maillot 4 et 10, respectivement portés en leur temps par Antoine Rigaudeau et Jim Bilba, sont retirés.

Joueurs célèbres et/ou marquants passés par Cholet Basket (FC : formé au club) modifier

Les plus célèbres joueurs formés au club modifier

Le club mise beaucoup sur son centre de formation qui fournit saison après saison une bonne partie de l'effectif professionnel. Lors de la saison 2004-2005 par exemple, dix des douze joueurs professionnels sont issus du centre de formation. Antoine Rigaudeau, Jim Bilba, Mickaël Gelabale, Rodrigue Beaubois, Nando de Colo, Kevin Seraphin et Rudy Gobert y ont fait leur début. Voici quelques joueurs marquants issus du Centre de formation de Cholet Basket:

Rodrigue Beaubois et Nando de Colo sont tous deux draftés en 2009. Cholet Basket est, à cette date, un des six seuls clubs européens à avoir fourni deux joueurs formés au club à la Draft de la NBA la même année avec KK Partizan Belgrade (2002), Pau-Orthez (2003), le Real Madrid (2005), Fenerbahçe Ülker (2008) et Badalone (2009)[53].

Le centre de formation porte désormais le nom d'Académie Gautier Cholet Basket et est parrainé par Rudy Gobert.

Joueurs formés à Cholet Basket ayant joué en NBA
Période Joueur Draft Equipe Nombre matchs joués
2003-2004 Antoine Rigaudeau non drafté Mavericks de Dallas 11
2006-2008 ; 2013 Mickaël Gelabale 48e en 2005 SuperSonics de Seattle 141
2009-2013 Rodrigue Beaubois 25e en 2009 Mavericks de Dallas 301
2012-2014 Nando de Colo 53e en 2009 Spurs de San Antonio 125
2010-2017 Kevin Séraphin 17e en 2010 Wizards de Washington 435
depuis 2013 Rudy Gobert 27e en 2013 Jazz de l'Utah 757
2020-2024 Killian Hayes 7e en 2020 Pistons de Détroit 210
Joueurs formés à Cholet Basket sélectionnés en équipe de France  
Période Joueur Nombre de sélections JO CdM Euro JM
1989-2001 Jim Bilba 170   2000   1993
1990-2005 Antoine Rigaudeau 127   2000   2005   1993
1991-1993 Olivier Allinéi 29   1993
1993-1994 Bruno Coqueran 19   1993
1999-2004 David Gautier 13
2006-2008 Stephen Brun 15
2006-2009 Aymeric Jeanneau 56
2004-2008 Claude Marquis 36
2005 Cyril Akpomedah 1
2007 Cédric Ferchaud 18
2005-2016 Mickaël Gelabale 147   2014   2013   2011   2005, 2015
2008-en cours Nando De Colo 197[54]   2021   2019   2013   2011   2015   2022
2010-2016 Charles Kahudi 98   2014   2013   2011   2015
2011-2017 Kevin Seraphin 46   2011
2012-en cours Rudy Gobert 100[54]   2021   2014, 2019   2015   2022
2022-en cours Yoan Makoundou 7

Supporters modifier

"Les Reds" sont composés d'une centaine de membres et sont installés dans la tribune U les soirs de matchs à domicile.

Résultats individuels modifier

Champions de France modifier

Vainqueurs de la Coupe de France modifier

Vainqueurs de la semaine des As modifier

Numéros retirés modifier

     Antoine Rigaudeau : médaillé d'argent   en 2000 aux Jeux Olympiques de Sydney, joue à Cholet en tant qu'amateur (catégories jeunes puis espoir : 1978-1987) et en tant que joueur professionnel (1987-1995). Il est sélectionné 127 fois en équipe de France de basket-ball.
    Jim Bilba : médaillé d'argent   en 2000 aux Jeux Olympiques de Sydney joue à Cholet en tant qu'amateur espoir (1986-1988) et en tant que joueur professionnel (1988-1992 puis 2002-2007). Il est sélectionné 170 fois en équipe de France de basket-ball. Depuis 2008, il est entraîneur assistant de l'équipe professionnelle de Cholet Basket.

Structure du club modifier

modifier

Sponsors et équipementiers modifier

 
Maillot "domicile" (2010-2011).
Période Équipementier Sponsor principal
1981-1987 Rallye
1987-1992 TBS Pitch
1992-1994 Reebok
1994-1999 Adidas
1999-2000 Champion
2000-2001 Adidas
2001-2002 Nicoll
2002-2003 XOL Taury Drink
2003-2004 AND1
2004-2006 Système U
2006-2009 Legea
2009-2011 J1
2011-2012 Jako
2012-2022 Spalding
2022-2023 Puma

Notes et références modifier

Liens externes modifier

Bibliographie modifier

  : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • Léon Ligneau, La Jeune France à Cholet, histoire d’un centenaire, Maulévrier, Hérault, , 262 p. (ISBN 978-2-7407-0194-2, BNF 39055857)  
  • Laurent Biteau, Michel Léger : président fondateur de Cholet basket, Haguenau, Giangreco agency, , 247 p. (ISBN 979-1-0699-8109-6)

Notes modifier

  1. Existait sous le nom de Nationale 2
  2. Obtient la double-nationalité franco-turque après sa naturalisation française en septembre 2010.

Références modifier

  1. « Saison 2008-2009 8e journée », sur msb.fr (consulté le )
  2. Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.
  3. Léon Ligneau 2003, p. 129
  4. Léon Ligneau 2003, p. 132
  5. « L'ÉQUIPE », sur lequipe.fr (consulté le ).
  6. « Coupe de France (H) 2020-2021 : les résultats. Basket », sur lequipe.fr (consulté le ).
  7. « Cholet : Jean Manuel Sousa démis de ses fonctions », sur catch-and-shoot.com, .
  8. Gabriel Pantel-Jouve, « Laurent Buffard de retour sur le banc de Cholet », sur catch-and-shoot.com, .
  9. « Killian Hayes choletais pour 3 saisons », Cholet Basket,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  10. « Erman Kunter nouvel entraineur de Cholet Basket »
  11. « Erman Kunter prolonge à CB »
  12. « Jeep Élite : Michael Stockton prolonge de deux ans à Cholet », sur L'Équipe (consulté le )
  13. « Jeep Élite : Abdoulaye Ndoye vers Monaco », sur L'Équipe (consulté le )
  14. Théo QUINTARD, « Basket. Porté par une adresse exceptionnelle, Cholet renoue enfin avec la victoire contre Dijon », sur Ouest-France.fr, (consulté le )
  15. Théo QUINTARD (avec Julien HIPPOCRATE), « Basket. « L’engouement est encore supérieur à celui de 2012 » : Cholet impatient de recevoir l’Asvel », sur Ouest-France.fr, (consulté le )
  16. Antoine GEGAT, « Basket. Élite : Cholet s’incline à Villeurbanne et est éliminé des playoffs », sur Ouest-France.fr, (consulté le )
  17. Raphaël BONAMY, « À Cholet, même avec l’Asvel, Nando De Colo a encore été tout en haut… », sur Ouest-France.fr, (consulté le )
  18. Julien HIPPOCRATE, « Cholet Basket leader du championnat : « On a tous un QI basket très élevé » justifie Boris Dallo », sur Ouest-France.fr, (consulté le )
  19. « [Vidéo] Le buzzer beater de la saison pour Dominic Artis (Cholet) ! », sur BeBasket (consulté le )
  20. « Les Metropolitans renversent Cholet en Betclic Elite, Victor Wembanyama décisif », sur L'Équipe (consulté le )
  21. Tristan BLAISONNEAU, « Basket. Les chiffres phénoménaux de la folle année 2022 de Cholet Basket », sur Courrier de l'Ouest, (consulté le )
  22. Hugo RÉGNIER, « Basket. Cholet tombe avec les honneurs face à Monaco », sur Ouest-France.fr, (consulté le )
  23. Tristan BLAISONNEAU, « Basket. Encore battu par Le Mans, Cholet quitte la Leaders Cup 2023 par la petite porte (77-84) », sur Courrier de l'Ouest, (consulté le )
  24. Gaspard Devisme, « Victor Wembanyama et les Mets éliminent Cholet, direction les demis ! », sur TrashTalk, (consulté le )
  25. « FIBA Europe Cup : Cholet Basket qualifié pour la saison régulière – Basket Europe », sur BasketEurope.com, (consulté le )
  26. « FIBA Europe Cup : Cholet qualifié pour la deuxième phase – Basket Europe », sur BasketEurope.com, (consulté le )
  27. « « Il y a une part de surprise » : Cholet face à Kiev en quarts de finale de C4 », sur BeBasket (consulté le )
  28. « FIBA Europe Cup : Cholet poursuit son aventure en demie ! », sur BasketEurope.com, (consulté le )
  29. « Cholet s'offre une finale de FIBA Europe Cup ! », sur BasketEurope.com, (consulté le )
  30. « La longue quête européenne de Cholet avant la finale retour de Coupe d'Europe FIBA », sur L'Équipe (consulté le )
  31. Tristan BLAISONNEAU, « Basket. Comment Cholet a tracé sa route en Fiba Europe Cup avant la finale contre Wloclawek », sur Courrier de l'Ouest, (consulté le )
  32. « Cholet Basket : Fin de saison confirmée pour Justin Patton », sur BeBasket (consulté le )
  33. « Cholet perd pour deux mois TJ Campbell, blessé au pied », sur L'Équipe (consulté le )
  34. Pierre-Yves CROIX, « Basket. Le rêve brisé de Cholet, battu en finale de FIBA Europe Cup par Wloclawek », sur Courrier de l'Ouest, (consulté le )
  35. « Cholet Basket. Vice-Champion d'Europe 2022/2023 Infos sports », sur Cholet.fr (consulté le )
  36. Julien HIPPOCRATE, « Basket. Cholet en crise après sa 6e défaite consécutive en Betclic Élite, à Gravelines », sur Ouest-France.fr, (consulté le )
  37. « Craig Randall, le shooteur fou de Cholet », sur BasketEurope.com, (consulté le )
  38. « Le shooteur compulsif Craig Randall aurait décidé de ne plus revenir à Cholet », sur BeBasket (consulté le )
  39. « Cholet Basket officialise le départ de Laurent Vila à l'issue de la saison 2023-2024 », sur BeBasket (consulté le )
  40. « "Je ne pense pas qu’il y ait quelque chose de cassé" - Laurent Vila après la 5e défaite consécutive de Cholet », sur BeBasket (consulté le )
  41. Courrier de l'Ouest, « Basket. Cholet défiera Paris en play-offs de Betclic Élite », sur Courrier de l'Ouest, (consulté le )
  42. « Grosse victoire de Cholet à Paris - Tribune 47 », sur tribune47.com, (consulté le )
  43. « Cholet Basket v Banco di Sardegna Sassari boxscore - Basketball Champions League 2024 - 3 janvier - FIBA.basketball », sur FIBA.basketball (consulté le )
  44. « Banco di Sardegna Sassari v Cholet Basket boxscore - Basketball Champions League 2024 - 10 janvier - FIBA.basketball », sur FIBA.basketball (consulté le )
  45. « Cholet Basket v Banco di Sardegna Sassari boxscore - Basketball Champions League 2024 - 17 janvier - FIBA.basketball », sur FIBA.basketball (consulté le )
  46. « Fabrice Lefrançois sera le prochain coach de Cholet », sur BeBasket (consulté le )
  47. « Historique / Palmarès », sur cholet-basket.com (consulté le )
  48. Statistiques de CB sur le site de la LNB
  49. Auguste Jaud, Cholet: quatre sur quatre, L'Équipe, 23 octobre 1974, page 6.
  50. R. Darrigrand, Orthez-Cholet: prospérité, L'Équipe, 5 mars 1975, page 6.
  51. http://www.courrierdelouest.fr/actualite/basket-pro-a-jerome-navier-remplace-laurent-buffard-sur-le-banc-de-cb-02-12-2015-247339
  52. https://www.courrierdelouest.fr/actualite/basket-jeep-Élite-erman-kunter-nouvel-entraineur-de-cholet-30-11-2018-380867
  53. « La folle et historique nuit américaine de Cholet Basket », Ouest-France, (consulté le )
  54. a et b Au 30 juin 2023