Ouvrir le menu principal

Semaine des As 2011

compétition de basket-ball
IXe Semaine des As
Description de l'image Logo semainedesas.jpg.
Généralités
Sport basket-ball
Lieu(x) Palais des sports - Pau
Date du 10 au 13 février 2011
Participants 8

Palmarès
Vainqueur Gravelines Dunkerque
Finaliste Chalon-sur-Saône
Troisième Pau-Lacq-Orthez
Lyon-Villeurbanne
Meilleur joueur Drapeau : France Bokolo
(Gravelines Dunkerque)

Navigation

La IXe édition de la Semaine des As de basket-ball s'est déroulée du 10 au au Palais des sports de Pau.

Sommaire

ContexteModifier

Hormis l'équipe de Pau-Lacq-Orthez qualifiée d'office en tant que club organisateur de l'évènement, la Chorale de Roanne est la première équipe à se qualifier pour la compétition. Elle obtient cette place lors de la 12e journée[1]. Lors de la journée suivante, les victoires des clubs de Cholet Basket et Nancy leur assurent leur qualification[2]. Malgré une défaite 61-70, l'Élan sportif chalonnais est également qualifié[2]. C'est ensuite au tour de Gravelines de gagner sa place lors de la 14e journée[3]. Il reste donc deux places qualificatives à prendre lors de la dernière journée aller de la phase régulière (15e journée). Ces deux places se jouent alors entre Lyon-Villeurbanne, Le Havre, Strasbourg, Hyères-Toulon et Orléans[4]. Lyon-Villeurbanne (malgré sa défaite) et Hyères-Toulon (à la suite de sa victoire sur Orléans) sont les derniers qualifiés pour la compétition. À noter que Pau-Lacq-Orthez s'est aussi qualifié sportivement.

RésuméModifier

QualificationsModifier

À l'issue de la quinzième journée de championnat de Pro A, les huit premières équipes (ou les sept premières équipes + le club organisateur) sont qualifiées pour la compétition. Les 8 équipes sont alors reversées dans deux chapeaux (Un chapeau pour les équipes classés de 1 à 4 et un deuxième chapeau pour les équipes classées de 5 à 8) pour le tirage au sort des rencontres. Le tirage au sort a lieu le samedi 29 janvier 2011 (16e journée) lors de la mi-temps de la rencontre Cholet Basket - BCM Gravelines Dunkerque. Il est effectué par l'ancien joueur Ron Anderson.

Équipes qualifiéesModifier

Classement des huit premières équipes de Pro A à l'issue de la 15e journée de la saison 2010-11

Rang Équipe Pts J G P Pp Pc Diff
1 Chorale de Roanne 27 15 12 3 1246 1113 133
2 ES Chalon-sur-Saône 26 15 11 4 1176 1082 94
3 Cholet Basket 26 15 11 4 1160 1078 82
4 SLUC Nancy 26 15 11 4 1174 1124 50
5 BCM Gravelines Dunkerque 25 15 10 5 1195 1036 159
6 Hyères Toulon VB 23 15 8 7 1157 1185 -28
7 EB Pau-Lacq-Orthez (O) 22 15 7 8 1152 1186 -34
8 ASVEL Lyon-Villeurbanne (T) 22 15 7 8 1079 1122 -43
(O) : L'Élan béarnais Pau-Lacq-Orthez est le club organisateur de la Semaine des As 2011
(T) : L'ASVEL Lyon-Villeurbanne est le tenant du titre


ChapeauxModifier

Pot 1 Pot 2

Chorale de Roanne
ES Chalon-sur-Saône
Cholet Basket
SLUC Nancy

BCM Gravelines Dunkerque
Hyères Toulon VB
EB Pau-Lacq-Orthez
ASVEL Lyon-Villeurbanne

Quarts de finalModifier

Roanne - Gravelines-Dunkerque (64-82)[5] La Chorale de Roanne démarre en trombe et assomme le BCM Gravelines Dunkerque de tirs à trois points. Le match est quasiment à sens unique et le score à la mi-temps est sans appel avec quinze points d'avance pour la Chorale (49-34). Le retour des vestiaires est à l'opposé de la première mi-temps, et sous l'impulsion de son meneur Yannick Bokolo et du pivot Saer Sene, Gravelines refait son retard et prend l'ascendant (56-57 à la 29e minute) sur Roanne. La fin de match est entièrement en faveur de Gravelines qui finit la rencontre avec 18 points d'avance sur son opposant du jour.

Cholet - Pau-Lacq-Orthez (76-78)[6] Lors du premier quart-temps, Pau-Lacq-Orthez prend le meilleur départ et met à distance le co-leader du championnat qui joue sans son intérieur Luc-Arthur Vebobe. Cependant, Cholet revient dans la partie sous l'impulsion des ailiers Samuel Mejia et Antywane Robinson, et le score est de 18-19 à la fin de la première période. Les deux quart-temps suivants se jouent quasiment à égalité (16-16 et 22-23) et Pau reste dans le tempo de Cholet grâce notamment à son ailier slovène Marko Maravić. La quatrième période verra Cholet dominant (67-71 à la 37e minute) avant que l'élan béarnais reprenne l'avantage grâce à un 7-0 impulsé par le meneur Ronnie Taylor lors des deux minutes suivantes et que celui-ci ne mette le dernier panier à la dernière seconde de la rencontre, assurant ainsi la victoire.

Chalon-sur-Saône - Hyères-Toulon (80-67)[7] Le premier quart temps est à l'avantage de Chalon avec une réussite aux tirs (75 %) laisant peu de chance aux varois qui accumulent les pertes de balle. Le deuxième quart voit le sursaut de Hyères Toulon par l'intermédiaire du duo d'intérieurs Damir Krupalija et Rick Hughes qui possède l'avantage au score à la mi-temps (29-33). Le troisième quart reste équilibré mais Chalon assoit son emprise défensive sur la rencontre avec le muselage des marqueurs attitrés de Hyères Toulon que sont Damir Krupalija et Kevin Houston (6 points chacun à la fin de la rencontre). Chalon passe un 8-0 en début de quatrième quart-temps grâce notamment à deux trois-points de l'ailier fort Ilian Evtimov qui finira meilleur marqueur de la rencontre (22 points). À trois minutes de la fin, Chalon-sur-Saône dispose de 16 points d'avance et Alain Weisz, l'entraîneur des varois, fait tourner son effectif.

SLUC Nancy - ASVEL Lyon-Villeurbanne (107-108)[8]Nancy est la première équipe à creuser l'écart mais Lyon-Villeurbanne revient grâce au travail de ses intérieurs Davon Jefferson et Kim Tillie puis mène la marque (+8 à la 7e) avant le réveil de Nancy (29-27 à la fin du premier quart). Dans le deuxième quart et jusqu'à la 38e minute, Nancy accroit légèrement son avance et contrôle les débats. Mais le SLUC, qui avait déjà perdu son meneur titulaire John Linehan sur blessure, perd aussi son autre meneur Willie Deane après cinq fautes de celui-ci, puis son pivot Kamel Boulhila victime de crampes. L'ASVEL décide alors d'une presse tout-terrain efficace puisqu'elle leur permet de décrocher une prolongation (96-96). La prolongation reste indécise et les deux équipes se rendent coup sur coup jusqu'à la dernière seconde et un tir au buzzer de l'ailier de Lyon-Villeurbanne Mickaël Gelabale qui finit meilleur marqueur de la rencontre (26 points).

Demi-finalesModifier

Gravelines-Dunkerque - Pau-Lacq-Orthez (96-64)[9] Les deux équipes se rendent coup sur coup jusqu'à la 7e minute (17-17). Le BCM Gravelines Dunkerque crée alors l'écart par une série de tirs à trois points de Jeff Greer puis Juby Johnson. L'écart de 29 points à la mi-temps (58-29) est rédhibitoire pour l'élan béarnais qui ne reviendra pas à moins de vingt points de son opposant du jour malgré un début de révolte d'Antoine Mendy dans le troisième quart-temps. Score final : 96-64.

Chalon-sur-Saône - Lyon-Villeurbanne (82-63)[10]Chalon défend très fort sous l'impulsion de son pivot JBAM en début de partie et passe un 10-0 à Lyon-Villeurbanne en moins de trois minutes. Les joueurs de l'ASVEL accumulent les fautes et Chalon en profite pour creuser l'écart (42-21 à la mi-temps). La différence de score est réduite en milieu de troisième quart-temps, mais Chalon réaccélère pour distancer plus que jamais l'ASVEL. Score final : 82-63.

FinaleModifier

Gravelines-Dunkerque - Chalon-sur-Saône (79-71)[11] Finale inédite pour la Semaine des As qui promet un vainqueur inédit puisqu'aucun des deux finalistes n'a remporté la compétition en 11 participations (4 pour Chalon et 7 pour Gravelines Dunkerque dont la finale en 2005) depuis sa création. Gravelines prend le meilleur départ (23-17 à la fin du premier quart-temps) mais le score évolue très vite avec des mini-séries de la part des deux équipes. C'est finalement Chalon qui prend la tête à la mi-temps. L'équipe est cependant pénalisée par de nombreuses fautes. En début de seconde mi-temps, la défense de Gravelines est omni-présente et l'ailier fort de Gravelines Cyril Akpomedah met sous l'éteignoir celui de Chalon Ilian Evtimov (0 point). Steed Tchicamboud et JBAM permettent à Chalon de rester à flots, mais le trio Bokolo - Woodside - Akpomedah enfonce le clou pour Gravelines en marquant 59 des 79 points de leur équipe à eux trois.

Score final 79-71 et premier titre national pour Gravelines depuis la Coupe de France 2005 et premier titre pour son entraîneur Christian Monschau depuis ses débuts d'entraîneur en 1992. Yannick Bokolo remporte le titre de MVP avec 16,3 points, 3,3 passes et 3 rebonds de moyennes sur les trois matchs disputés.

TableauModifier

Quarts de finale Demi-finales Finale
10 février - 18h   12 février - 18h   13 février - 17h15
 5  Gravelines 84
 1 Roanne 62  
Gravelines 96
10 février - 20h30
    Pau-Lacq-Orthez 64  
 3 Cholet 76
12 février - 20h30
 7 Pau-Lacq-Orthez 78
Gravelines 79
11 février - 18h
    Chalon-sur-Saône 71
 2 Chalon-sur-Saône 80  
 6 Hyères Toulon 67  
Chalon-sur-Saône 82
11 février - 20h30
    Lyon-Villeurbanne 63
 4 Nancy 107
 8 Lyon-Villeurbanne 108ap


MVP de la compétitionModifier

  Yannick Bokolo (Gravelines Dunkerque)

Les vainqueursModifier

Entraîneur :   Christian Monschau
Entraîneur Assistant :   Christophe Millois
Numéro Nom Né en Taille Nationalité Poste
4 Saer Sene 1986 2,11   Sénégal 5
5 Jonathan Rousselle 1990 1,92   France 1
6 Rudy Jomby 1988 1,97   France 2
8 Julius Johnson 1981 1,98   États-Unis 2
9 Ben Woodside 1985 1,80   États-Unis 1
10 Yannick Bokolo 1985 1,88   États-Unis 2
11 Cyril Akpomedah 1979 2,03   France 4
12 Jeff Greer 1979 1,96   République dominicaine 3
13 Chrislain Cairo 1991 2,00   France 5
14 Dounia Issa 1981 1,98   France 4
15 Fréjus Zerbo 1989 2,08   Burkina Faso 5

Notes et référencesModifier

  1. « Nancy arrache la victoire à Beaublanc, Roanne aux As », sur lnb.fr, (consulté le 15 janvier 2011)
  2. a et b « Déjà quatre qualifiés pour la Semaine des As », sur lnb.fr, (consulté le 15 janvier 2011)
  3. « Gravelines-Dunkerque qualifié pour les As », sur lnb.fr, (consulté le 15 janvier 2011)
  4. « Dernière ligne droite pour les As », sur lequipe.fr, (consulté le 23 janvier 2011)
  5. « Gravelines renverse tout », sur lequipe.fr, (consulté le 11 février 2011)
  6. « Pau fait tomber Cholet », sur lequipe.fr, (consulté le 11 février 2011)
  7. « Chalon dans le dernier carré », sur lequipe.fr, (consulté le 12 février 2011)
  8. « L'ASVEL s'en sort in extremis », sur lequipe.fr, (consulté le 12 février 2011)
  9. « Gravelines vitesse grand V », sur lequipe.fr, (consulté le 13 février 2011)
  10. « Chalon rejoint Gravelines », sur lequipe.fr, (consulté le 13 février 2011)
  11. « L'Elan était pour Gravelines », sur lequipe.fr, (consulté le 14 février 2011)

Liens externesModifier