Ouvrir le menu principal

Euroligue de basket-ball 2011-2012

compétition de basket-ball
Euroligue de basket-ball 2011-2012
Description de l'image Euroleague.gif.
Généralités
Sport basket-ball
Édition 55e
Lieu(x) Final Four dans le
Sinan Erdem Dom à Istanbul
Date

Qualifications :
29 sept. - 2 oct. 2011
Phase de groupes :
17 oct. - 22 déc. 2011
Top 16 :
18 janv. - 1er mars 2012
Quarts de finale :
20 mars -
Final Four :

11 et
Participants 24 qualifiés
(38 partants)

Palmarès
Tenant du titre Drapeau : Grèce Panathinaikos
Vainqueur Drapeau : Grèce Olympiakós Le Pirée
Finaliste Drapeau : Russie CSKA Moscou
Troisième Drapeau : Espagne Regal FC Barcelona
Plus titré(s) Drapeau : Espagne Real Madrid (8)
Meilleur joueur Saison : Drapeau : Russie Andreï Kirilenko
Final 4 : Drapeau : Grèce Vasilis Spanoulis

Navigation

L'Euroligue de basket-ball 2011-2012 (ou Turkish Airlines Euroleague pour des raisons de sponsoring) est la 55e édition de l'Euroligue masculine, compétition qui rassemble les 24 meilleurs clubs de basket-ball du continent européen.

Équipes participantesModifier

24 équipes participent à l'Euroligue 2011-2012. 19 des 24 équipes ont participé à la précédente édition. Le CBD Bilbao, Cantù, Galatasaray, l'UNICS Kazan et le SLUC Nancy sont les 5 équipes qui n'étaient pas présentes lors de la précédente saison.

Répartition par pays des 24 équipes de l'Euroligue 2011-2012
Pays (Ligue) Représentants Équipes (place dans le championnat national lors de la saison 2010-11)
  Espagne (ACB) 5 Regal FC Barcelona (1) CBD Bilbao (2) Real Madrid (DF) Unicaja Málaga (QF) Saski Baskonia (DF)
  Italie (LegA) 3 Montepaschi Siena (1) Cantù (2) Olimpia Milan (DF)
  Turquie (TBL) 3 Fenerbahçe Ülkerspor (1) Galatasaray (2) Efes Pilsen (DF)
  Grèce (ESAKE) 2 Panathinaïkos Athènes (1) Olympiakós Le Pirée (2)
  Russie (Superligue) 2 CSKA Moscou (1) UNICS Kazan (EC)
  Lituanie (LKL) 1 Žalgiris Kaunas (1)
  Allemagne (BBL) 1 Brose Baskets (1)
  France (LNB) 1 SLUC Nancy (1)
  Israël (Ligat Winner) 1 Maccabi Tel-Aviv (1)
  Croatie (A1 Liga) 1 Cibona Zagreb (1)
  Slovénie (SKL) 1 Union Olimpija Ljubljana (1)
  Serbie (KLS) 1 Partizan (1)
  Pologne (PLK) 1 Asseco Prokom Gdynia (1)
  Belgique (Ethias League) 1 Spirou Charleroi (1)
Clé couleur
Vainqueur
Finaliste
3e place
4e place
Éliminés en quarts de finale
Éliminés lors du Top 16
Éliminés lors de la phase régulière

Format de la compétitionModifier

La saison régulière (tour principal) se déroule sous la forme de quatre groupes de six équipes. Dans chaque poule, les équipes s'affrontent entre elles 2 fois. Les quatre premiers de chaque groupe sont qualifiés pour le Top 16.

Au Top 16, il y a quatre groupe de quatre équipes. Même principe que la saison régulière. Les deux premiers de chaque groupe sont qualifiés pour les Play-offs (Quarts de finale).

Les quarts de finale se déroulent sous la forme de série au meilleur des cinq matchs. Il faut donc gagner 3 matchs pour se qualifier pour le Final Four. Les équipes ayant fini première de leur groupe affrontent un deuxième de groupe. L'équipe qui a fini première dispose de l'avantage du terrain et reçoit lors des matchs 1, 2 et 5 (si nécessaire).

Tour qualificatifModifier

Équipes participantesModifier

Répartition par pays des 16 équipes du tour préliminaire de l'Euroligue 2011-2012
Pays (Ligue) Représentants Équipes (place dans le championnat national lors de la saison 2010-11)
  France (LNB) 3 Cholet Basket (2) ASVEL Lyon-Villeurbanne WC (DF) BCM Gravelines Dunkerque (QF)
  Turquie (TBL) 2 Galatasaray SK (2) Bandırma Banvit (DF)
  Grèce (ESAKE) 1 PAOK Salonique (3)
  Russie (Superligue) 1 BC Khimki Moscou (2)
  Lituanie (LKL) 1 Lietuvos Rytas (2)
  Allemagne (BBL) 1 ALBA Berlin WC (2)
  République tchèque (NBL) 1 ČEZ Basketball Nymburk (1)
  Belgique (Ethias League) 1 Spirou Charleroi (1)
  Croatie (A-1 Liga) 1 KK Zagreb WC (4)
  Monténégro (Opportunity League) 1 Budućnost Podgorica (DF)
  Lettonie (LBL) 1 VEF Riga (1)
  Ukraine (SuperLeague) 1 BC Donetsk WC (2)
  Pologne (PLK) 1 PGE Turów WC (2)

WC = Wild-card

Tirage au sortModifier

Il se déroule le 6 juillet à Barcelone. Le tirage détermine les matchs du tour qualificatif et de ceux de la saison régulière de l'Euroligue, ainsi que les matchs du tour qualificatif de l'EuroCoupe et les matchs de saison régulière de l'EuroChallenge. Les tours qualificatifs du groupe A se jouent à Vilnius (Lituanie) et ceux du groupe B à Charleroi (Belgique) du 29 septembre au 2 octobre.

FormuleModifier

Les 16 équipes sont réparties dans 2 tableaux de 8 équipes. Chaque tableau se dispute sous la forme de 2 tournois à élimination directe. Le vainqueur de chaque tableau se qualifie pour l'Euroligue alors que les autres équipes sont reversées en EuroCoupe.

Ticket A (Poule C)Modifier

Quarts de finale Demi-finales Finale
30 septembre, 19h45, Siemens Arena, Vilnius   1er octobre, 19h00, Siemens Arena, Vilnius   2 octobre, 18h00, Siemens Arena, Vilnius
  ASVEL 80
  BCM Gravelines 72  
  ASVEL 83
30 septembre, 17h00, Siemens Arena, Vilnius
      Galatasaray 93  
  PAOK Salonique 64
1er octobre, 16h00, Siemens Arena, Vilnius
  Galatasaray 77
  Galatasaray 71
29 septembre, 19h45, Siemens Arena, Vilnius
      Lietuvos Rytas 63
  Lietuvos Rytas 83  
  KK Budućnost 64  
  Lietuvos Rytas 88
29 septembre, 17h00, Siemens Arena, Vilnius
      Cibona Zagreb 71
  Cibona Zagreb 77
  Cholet Basket 70


Ticket B (Poule D)Modifier

Quarts de finale Demi-finales Finale
29 septembre, 18h00, RTL Spiroudome, Charleroi   1er octobre, 17h00, RTL Spiroudome, Charleroi   2 octobre, 19h00, RTL Spiroudome, Charleroi
  Alba Berlin 82
  VEF Riga 60  
  Alba Berlin 63
29 septembre, 20h45, RTL Spiroudome, Charleroi
      Spirou Charleroi 74  
  Spirou Charleroi 61
1er octobre, 20h00, RTL Spiroudome, Charleroi
  BC Donetsk 59
  Spirou Charleroi 79
30 septembre, 18h00, RTL Spiroudome, Charleroi
      ČEZ Nymburk 53
  BC Khimki 74  
  PGE Turów 67  
  BC Khimki 79
30 septembre, 20h45, RTL Spiroudome, Charleroi
      ČEZ Nymburk 86
  ČEZ Nymburk 69
  Banvit 57


BilanModifier

À la suite de la victoire de Galatasaray pour le ticket A, la poule C aurait dû contenir deux clubs turcs. Le règlement l'interdisant[1], le Spirou Charleroi est versé dans la poule C, Galatasaray prenant sa place dans la poule D[1].

Saison régulièreModifier

Tirage au sortModifier

Le tirage au sort de l'Euroligue a eu lieu le 7 juillet[2].

Les équipes ont été réparties en 6 pots de 4 équipes.
2 pays d'une même nation ne peuvent pas s'affronter lors de cette 1re phase sauf pour l'Espagne qui compte 5 participants.

ChapeauxModifier

Pots pour tirage au sort des groupes de la saison régulière
Pot 1 Pot 2 Pot 3 Pot 4 Pot 5 Pot 6

  Regal FC Barcelona
  Olympiakós Le Pirée
  Panathinaïkos Athènes
  Real Madrid

  Montepaschi Siena
  Saski Baskonia
  Maccabi Tel-Aviv
  CSKA Moscou

  Partizan Belgrade
  UNICS Kazan
  Unicaja Málaga
  Fenerbahçe Ülkerspor

  Asseco Prokom Gdynia
  CBD Bilbao
  Efes Pilsen
  Žalgiris Kaunas

  Olimpia Milan
  Union Olimpija Ljubljana
  Brose Baskets
  NGC Cantù

  SLUC Nancy
  KK Zagreb
  Galatasaray
  Spirou Charleroi

RèglementModifier

Si des équipes se retrouvent à égalité de points, on utilise les critères suivants afin de les départager:

  1. Faces-à-faces.
  2. Différence de points lors de ces Faces-à-faces.
  3. Différence de points générale.
  4. Nombre de points marqués lors de la phase de poules.
  5. Somme des quotients de points + nombre de points marqués sur chaque match de poule.

Groupe AModifier

Rang Équipe Pts J G P Pp Pc Diff Résultats (dom.\ext.)        B  T  
1   Fenerbahçe Ülkerspor 16 10 6 4 785 758 27   Fenerbahçe Ülkerspor 86-70 85-83 70-80 66-69 90-86
2   Olympiakós Le Pirée 16 10 6 4 782 757 25   Olympiakós Le Pirée 81-74 86-61 88-81 84-82 91-78
3   NGC Cantù 15 10 5 5 724 744 -20   NGC Cantù 76-83 64-63 78-69 71-68 80-69
4   CBD Bilbao 15 10 5 5 776 755 21   CBD Bilbao 70-73 76-61 64-67 77-72 97-75
5   Saski Baskonia 15 10 5 5 792 755 37   Saski Baskonia 90-85 81-79 81-69 84-89 90-55
6   SLUC Nancy 13 10 3 7 743 833 -90   SLUC Nancy 53-73 74-79 76-75 87-73 90-85

Groupe BModifier

Rang Équipe Pts J G P Pp Pc Diff Résultats (dom.\ext.)            
1   CSKA Moscou 20 10 10 0 870 729 141   CSKA Moscou 91-75 77-66 95-82 94-74 87-74
2   Panathinaïkos Athènes 17 10 7 3 834 739 95   Panathinaïkos Athènes 76-78 98-77 92-75 71-66 94-76
3   Unicaja Málaga 14 10 4 6 791 808 -17   Unicaja Málaga 83-91 76-77 85-78 79-90 99-85
4   Žalgiris Kaunas 14 10 4 6 763 812 -49   Žalgiris Kaunas 74-87 59-94 67-65 81-70 87-76
5   Brose Baskets 13 10 3 7 773 794 -21   Brose Baskets 78-81 79-76 78-79 68-82 96-65
6   KK Zagreb 12 10 2 8 718 867 -149   KK Zagreb 47-89 62-81 67-82 80-78 86-74

Groupe CModifier

Rang Équipe Pts J G P Pp Pc Diff Résultats (dom.\ext.)            
1   Real Madrid 18 10 8 2 879 773 106   Real Madrid 88-64 104-84 85-78 101-83 93-89
2   Maccabi Tel-Aviv 17 10 7 3 790 732 58   Maccabi Tel-Aviv 88-82 96-57 85-76 70-66 69-59
3   Efes Pilsen 15 10 5 5 721 751 -30   Efes Pilsen 66-75 72-79 84-70 67-58 79-80
4   Olimpia Milan 14 10 4 6 738 734 4   Olimpia Milan 65-72 89-82 54-62 65-69 88-53
5   Partizan Belgrade 14 10 4 6 739 774 -35   Partizan Belgrade 80-79 74-71 73-84 66-72 91-81
6   Spirou Charleroi 12 10 2 8 729 832 -103   Spirou Charleroi 76-100 69-86 62-66 76-81 84-79

Groupe DModifier

Rang Équipe Pts J G P Pp Pc Diff Résultats (dom.\ext.)            
1   Regal FC Barcelona 19 10 9 1 793 559 234   Regal FC Barcelona 92-75 63-50 79-50 88-61 72-46
2   Montepaschi Siena 18 10 8 2 779 696 83   Montepaschi Siena 77-74 73-79 103-77 84-73 79-57
3   UNICS Kazan 17 10 7 3 702 656 46   UNICS Kazan 65-93 71-79 72-61 68-41 81-51
4   Galatasaray 14 10 4 6 694 736 -42   Galatasaray 66-70 63-67 64-68 78-76 80-59
5   Asseco Prokom Gdynia 11 10 1 9 618 743 -125   Asseco Prokom Gdynia 45-76 53-79 68-72 72-76 67-52
6   Union Olimpija Ljubljana 11 10 1 9 589 745 -156   Union Olimpija Ljubljana 64-86 57-63 63-73 70-79 70-62

Top 16Modifier

Tirage au sortModifier

Le tirage au sort a lieu le 28 décembre 2011 à Barcelone[3]. Les équipes sont réparties en 4 chapeaux. Ce sont les places obtenues lors de la première phase qui déterminent les chapeaux, ainsi, le chapeau 1 comprend les équipes qui ont fini premières de leur poule, le chapeau 2 celles qui ont fini deuxièmes et ainsi de suite. Autre restriction, deux équipes présentes dans le même groupe en première phase ne peuvent s'affronter dans le Top 16[4].

Les deux premières équipes de chaque groupe se qualifient pour les quarts de finale.

ChapeauxModifier

Pots pour tirage au sort des groupes du Top 16
Pot 1 Pot 2 Pot 3 Pot 4

  Fenerbahçe Ülkerspor
  CSKA Moscou
  Real Madrid
  Regal FC Barcelona

  Olympiakós Le Pirée
  Panathinaïkos Athènes
  Maccabi Tel-Aviv
  Montepaschi Siena

  NGC Cantù
  Unicaja Málaga
  Efes Pilsen
  UNICS Kazan

  CBD Bilbao
  Žalgiris Kaunas
  Olimpia Milan
  Galatasaray

Groupe EModifier

Rang Équipe Pts J G P Pp Pc Diff Résultats (dom.\ext.)      G  E
1   CSKA Moscou 11 6 5 1 509 413 96   CSKA Moscou 96-64 85-70 96-68
2   Olympiakós Le Pirée 9 6 3 3 457 471 -14   Olympiakós Le Pirée 78-86 88-81 83-65
3   Galatasaray 9 6 3 3 423 438 -15   Galatasaray 68-64 78-77 64-56
4   Efes Pilsen 7 6 1 5 387 454 -67   Efes Pilsen 65-82 65-67 68-62

Groupe FModifier

Rang Équipe Pts J G P Pp Pc Diff Résultats (dom.\ext.)    B  R  U
1   Montepaschi Siena 10 6 4 2 493 435 58   Montepaschi Siena 81-67 90-102 84-69
2   CBD Bilbao 10 6 4 2 437 423 14   CBD Bilbao 60-59 93-69 85-70
3   Real Madrid 10 6 4 2 496 489 7   Real Madrid 69-88 89-73 86-65
4   Unicaja Málaga 6 6 0 6 407 486 -79   Unicaja Málaga 68-91 55-59 80-81

Groupe GModifier

Rang Équipe Pts J G P Pp Pc Diff Résultats (dom.\ext.)        
1   Panathinaïkos Athènes 10 6 4 2 436 394 42   Panathinaïkos Athènes 83-89 58-67 72-62
2   UNICS Kazan 9 6 3 3 432 423 9   UNICS Kazan 63-68 59-44 76-71
3   Olimpia Milan 9 6 3 3 379 390 -11   Olimpia Milan 57-78 63-58 85-72
4   Fenerbahçe Ülkerspor 8 6 2 4 420 460 -40   Fenerbahçe Ülkerspor 56-77 94-87 65-63

Groupe HModifier

Rang Équipe Pts J G P Pp Pc Diff Résultats (dom.\ext.)        
1   Regal FC Barcelona 12 6 6 0 430 384 46   Regal FC Barcelona 70-67 65-60 94-80
2   Maccabi Tel-Aviv 9 6 3 3 427 425 2   Maccabi Tel-Aviv 57-71 75-60 70-66
3   NGC Cantù 9 6 3 3 420 426 -6   NGC Cantù 62-63 82-74 79-78
4   Žalgiris Kaunas 6 6 0 6 429 471 -42   Žalgiris Kaunas 58-67 76-84 71-77

Phase finaleModifier

RèglementModifier

Les huit qualifiés sont placés en tableau dans l'ordre suivant :

  • 1re groupe E - 2e groupe F (Q1)
  • 1re groupe G - 2e groupe H (Q3)
  • 1re groupe F - 2e groupe E (Q2)
  • 1re groupe H - 2e groupe G (Q4)

Ces quarts de finale se déroulent au meilleur des cinq matchs. Les premier, deuxième et cinquième match (éventuel) ont lieu chez l'équipe ayant fini première de sa poule du TOP 16. Les troisième et quatrième match (éventuel) se disputent chez l'équipe qui a fini deuxième de sa poule du TOP 16.

Les 4 vainqueurs se qualifient pour le Final Four à Istanbul.

TableauModifier

  Quarts de finale Demi-finales Finale
                             
     CSKA Moscou 98 79 81 73    
   CBD Bilbao 79 60 94 71    
     CSKA Moscou 66  
     Panathinaïkos Athènes 64  
   Panathinaïkos Athènes 93 92 62 78 86
     Maccabi Tel-Aviv 73 94ap 65 69 85  
       CSKA Moscou 61
     Olympiakós Le Pirée 62
     Montepaschi Siena 75 81 55 69    
   Olympiakós Le Pirée 82 80 75 76    
     Olympiakós Le Pirée 68
     Regal FC Barcelona 64     Match pour la 3e place
   Regal FC Barcelona 78 66 67    
     UNICS Kazan 66 63 56            Panathinaïkos Athènes 69
     Regal FC Barcelona 74

Statistiques individuellesModifier

ÉvaluationModifier

Rang Nom Équipe Matchs Évaluation cumulée Évaluation par match
1.   Andrei Kirilenko   CSKA Moscou 17 411 24,18
2.   Nenad Krstić   CSKA Moscou 22 405 18,41
3.   Bo McCalebb   Montepaschi Siena 17 294 17,29
4.   Dimitris Diamantidis   Panathinaikos 23 378 16,43
5.   Henry Domercant   UNICS Kazan 19 309 16,26

PointsModifier

Rang Nom Équipe Matchs Points PPM
1.   Bo McCalebb   Montepaschi Siena 17 287 16,88
2.   Vasílios Spanoúlis   Olympiakós 21 350 16,67
3.   Sonny Weems   Žalgiris Kaunas 15 233 15,53
4.   Henry Domercant   UNICS Kazan 19 294 15,47
5.   Jaycee Carroll   Real Madrid 16 227 14,19

RebondsModifier

Rang Nom Équipe Matchs Rebonds RPM
1.   Andrei Kirilenko   CSKA Moscou 17 127 7,47
2.   Joel Freeland   Unicaja 14 95 6,79
3.   Ioannis Bourousis   Olimpia Milan 15 96 6,40
4.   Felipe Reyes   Real Madrid 16 101 6,31
5.   David Andersen   Montepaschi Siena 20 123 6,15

PassesModifier

Rang Nom Équipe Matchs Passes PPM
1.   Omar Cook   Olimpia Milan 16 91 5,69
2.   Sergio Rodríguez   Real Madrid 16 86 5,38
3.   Miloš Teodosić   CSKA Moscou 22 110 5,00
4.   Dimítris Diamantídis   Panathinaikos 23 110 4,78
5.   Kerem Tunçeri   Efes Pilsen 15 67 4,47

Récompenses individuellesModifier

De nombreuses récompenses sont délivrées de manière individuelle tout au long de la saison. Lors de chaque journée disputé un joueur est nommé MVP. Puis pour chaque mois au cours de laquelle se déroule la compétition, un MVP est de nouveau nommé.

À l'issue de la saison, des trophées sont attribués comme celui de MVP de la saison ou de meilleur défenseur. Deux cinq sont nommés, la All-Euroleague First Team et la All-Euroleague Second Team selon les performances des joueurs au cours de la saison.

Trophées annuelsModifier

MVP de la saisonModifier

MVP Final FourModifier

Meilleur cinq majeur d'EuroligueModifier

Le meilleur cinq est composé de [5]:

Deuxième cinq majeur d'EuroligueModifier

Le deuxième cinq est composé de [5]:

Meilleur marqueur (Trophée Alphonso Ford)Modifier

Meilleur défenseurModifier

Meilleure progressionModifier

Trophées mensuelsModifier

MVP par moisModifier

MVP du mois
Mois Joueur Équipe
Octobre[9]   Andreï Kirilenko   CSKA Moscou
Novembre[10]   Nenad Krstić   CSKA Moscou
Décembre[11]   Nikola Mirotić   Real Madrid
Janvier[12]     Henry Domercant   UNICS Kazan
Février[13]   Vassilis Spanoulis   Olympiakós
Mars-avril[14]   Dimítris Diamantídis   Panathinaïkos

Trophées hebdomadairesModifier

MVP par journéeModifier

Saison régulièreModifier
MVP par journée de la saison régulière
Journée Joueur Équipe Évaluation
1   Andrei Kirilenko   CSKA Moscou 37[15]
2   Nicolas Batum   SLUC Nancy 36[16]
3   Jordan Farmar   Maccabi Tel Aviv 35[17]
4   Nicolas Batum   SLUC Nancy 35[18]
5   Andrei Kirilenko   CSKA Moscou 39[19]
6   Fernando San Emeterio   Tau Vitoria 36[20]
7   Milan Mačvan
  Erazem Lorbek
  Partizan Belgrade
  FC Barcelona
25[21]
8   Nikola Mirotić   Real Madrid 33[22]
9   Nenad Krstić   CSKA Moscou 31[23]
10   Pietro Aradori   Montepaschi Siena 33[24]
Top 16Modifier
MVP par journée du Top 16
Journée Joueur Équipe Évaluation
1   Vladimir Veremeenko   UNICS Kazan 32[25]
2   Bo McCalebb   Montepaschi Siena 36[26]
3   Nenad Krstić   CSKA Moscou 31[27]
4   Aaron Jackson   CBD Bilbao 28[28]
5   Omar Cook   Olimpia Milan 22[29]
6   Manuchar Markoishvili   NGC Cantù 35[30]
Quarts de finaleModifier
MVP par journée des quarts de finale
Journée Joueur Équipe Évaluation
1   Dimítris Diamantídis   Panathinaïkos 31[31]
2   Andreï Kirilenko   CSKA Moscou 31[32]
3   Kóstas Vasiliádis   CBD Bilbao 21[33]
4   Andreï Kirilenko   CSKA Moscou 29[34]
5   Dimítris Diamantídis   Panathinaïkos 34[35]

Notes et référencesModifier

  1. a et b « Charleroi versé dans le groupe C de l’Euroligue », sur http://www.lavenir.net/,
  2. « L'Olympiakos pour Nancy », sur lequipe.fr,
  3. (en) « Top 16 Draw set for December 28 in Barcelona », sur http://www.euroleague.net,
  4. (en) « Top 16 Draw, Criteria and Procedure », sur http://www.euroleague.net,
  5. a et b (en) « All European First team », sur Euroleague.net,
  6. (en) « Montepaschi Siena's Bo McCalebb wins Alphonso Ford Top Scorer Trophy », Euroleague,
  7. (en) « Head coaches vote CSKA's Kirilenko best defender! », sur Euroleague.net,
  8. (en) « Real Madrid's Mirotic becomes first two-time Rising Star winner », sur Euroleague.net,
  9. (en) « bwin MVP for October: Andrei Kirilenko, CSKA Moscow », sur euroleague.net,
  10. (en) « bwin MVP for November: Nenad Krstic, CSKA Moscow », sur euroleague.net,
  11. (en) « bwin MVP for December: Nikola Mirotic, Real Madrid », sur euroleague.net,
  12. (en) « bwin January MVP: Henry Domercant, Unics Kazan », sur euroleague.net,
  13. (en) « bwin February MVP: Vassilis Spanoulis, Olympiacos Piraeus », sur euroleague.net,
  14. (en) « March/April bwin MVP: Dimitris Diamantidis, Panathinaikos Athens », sur euroleague.net,
  15. (en) « Week 1 bwin MVP: Andrei Kirilenko, CSKA Moscow », sur http://www.euroleague.net/,
  16. « Batum MVP de la semaine en Euroleague », sur catch-and-shoot.com,
  17. (en) « Week 3 bwin MVP: Jordan Farmar, Maccabi Electra », sur http://www.euroleague.net/,
  18. (en) « Week 4 bwin MVP: Nicolas Batum, SLUC Nancy », sur euroleague.net,
  19. (en) « Week 5 bwin MVP: Andrei Kirilenko, CSKA Moscow », sur http://www.euroleague.net/,
  20. (en) « Week 6 bwin MVP: Fernando San Emeterio, Caja Laboral », sur http://www.euroleague.net/,
  21. (en) « Week 7 bwin co-MVPs: Erazem Lorbek, FC Barcelona Regal and Milan Macvan, Partizan mt:s », sur http://www.euroleague.net/,
  22. (en) « Week 8 bwin MVP: Nikola Mirotic, Real Madrid », sur http://www.euroleague.net/,
  23. (en) « Week 9 bwin MVP: Nenad Krstic, CSKA Moscow », sur http://www.euroleague.net/,
  24. (en) « Week 10 bwin MVP: Pietro Aradori, Montepaschi Siena », sur euroleague.net,
  25. (en) « Top 16, Week 1 bwin MVP: Vladimir Veremeenko, Unics », sur euroleague.net,
  26. (en) « Top 16, Week 2 bwin MVP: Bo McCalebb, Montepaschi Siena », sur euroleague.net,
  27. (en) « Top 16, Week 3 bwin MVP: Nenad Krstic, CSKA Moscow », sur euroleague.net,
  28. (en) « Top 16, Week 4 bwin MVP: Aaron Jackson, Gescrap BB », sur euroleague.net,
  29. (en) « Top 16, Week 5 bwin MVP: Omar Cook, EA7 Emporio Armani », sur euroleague.net,
  30. (en) « Top 16, Week 6 bwin MVP: Manuchar Markoishvili, Bennet Cantu », sur euroleague.net,
  31. (en) « Playoffs, Game 1 bwin MVP: Dimitris Diamantidis, Panathinaikos », sur http://www.euroleague.net/,
  32. (en) « Playoffs, Game 2 bwin MVP: Andrei Kirilenko, CSKA », sur http://www.euroleague.net/,
  33. (en) « Playoffs, Game 3 bwin MVP: Kostas Vasiliadis, Gescrap BB », sur http://www.euroleague.net/,
  34. (en) « Playoffs, Game 4 bwin MVP: Andrei Kirilenko, CSKA », sur http://www.euroleague.net/,
  35. (en) « Playoffs Game 5 bwin MVP: Dimitris Diamantidis, Panathinaikos », sur http://www.euroleague.net/,

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Lien externeModifier