Ouvrir le menu principal

John Linehan

joueur de basket-ball américain
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Linehan.

John Linehan
Fiche d’identité
Nom complet John Lewis Linehan
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance (41 ans)
Chester (Pennsylvanie)
Taille 1,75 m (5 9)
Poids 75 kg (165 lb)
Surnom Le virus
Situation en club
Club actuel Drapeau : États-Unis Hawks de Hartford (assistant)
Poste Meneur puis entraîneur
Carrière universitaire ou amateur
1997-2002 Providence College
Carrière professionnelle *
SaisonClubMoy. pts
2002-2003
2003-2004
2004-2005
2005-2006
2006
2006-2007
2007-2008
2008-2009
2009-2010
2010-2011
2011-2012
2012-2013
2013
Groove de Greenville
Wizards de Dakota
Paris Basket Racing
Paris Basket Racing
Strasbourg IG
SLUC Nancy

BC Kalev
Cholet Basket
SLUC Nancy
SLUC Nancy
SLUC Nancy
SLUC Nancy
-
-
08,1
15,5
10,7
07,7
-
-
10,8
09,3
06,5
02,3
02,1
Carrière d’entraîneur
2015-2016
2016-2017
2017-
Dragons de Drexel (assistant)
Bears de Brown (assistant)
Hawks de Hartford (assistant)

* Points marqués dans chaque club dans le cadre de la saison régulière du championnat national.

John Linehan, né le 1er mai 1978 à Chester (Pennsylvanie), est un ancien joueur américain de basket-ball désormais entraîneur.

Sommaire

BiographieModifier

John Linehan évolue de 1997 à 2002 en National Collegiate Athletic Association (NCAA) à Providence College. Il n'est pas drafté à sa sortie et est recruté par l'équipe de NBA Development League de Greenville Groove, puis rejoint la saison suivante les Dakota Wizards en Continental Basketball Association (CBA). Il arrive en France en 2004, au Paris Basket Racing, où il joue deux saisons et est élu meilleur défenseur de Pro A en 2006. Il rejoint ensuite Nancy pour deux saisons mais ne joue pas la saison 2007-2008. Il quitte la France pour l'Estonie et le club de BC Kalev avec qui il remporte le titre de champion et la coupe d'Estonie. Il revient en France pour la saison 2009-2010 dans l'équipe de Cholet[1]. Avec ce dernier club, il obtient le titre de champion de France, premier titre de l'histoire du club. Il est également récompensé à titre individuel du trophée de meilleur défenseur de la ligue[2], titre qu'il avait déjà remporté en 2006.

En juin 2010 il signe un contrat de deux ans au SLUC Nancy, club avec lequel il a déjà évolué avant de le quitter sur une grave blessure. C'est un retour gagnant, puisqu'il permet à son équipe de remporter le titre en finale contre son ancien club, sur un panier à trois secondes de la fin[3]. Il est récompensé du titre de MVP de la finale. Il conserve par ailleurs son titre de meilleur défenseur[4].

Le , lors de la rencontre d'Euroligue entre Fenerbahçe Ülker et le SLUC Nancy, il délivre 15 passes décisives établissant un nouveau record dans la compétition[5],[6]. Son record est battu en novembre 2014 par Marcus Williams qui réalise 17 passes décisives dans une rencontre en double prolongation[7].

En novembre 2013, il retourne au SLUC Nancy en tant que joker médical de Devin Booker[8]. En décembre 2013, la pige de Linehan n'est pas renouvelée[9].

ClubsModifier

PalmarèsModifier

ClubModifier

Distinction personnelleModifier

Vie privéeModifier

En septembre 2012, il perd son grand-père[10].

Notes et référencesModifier

  1. « Linehan rejoint Cholet », sur sports.fr, (consulté le 12 juin 2011)
  2. « Traoré et Greer élus MVP », sur lequipe.fr, L'Équipe, (consulté le 12 juin 2011)
  3. Christophe Remise, « Linehan garde son titre », sur sports.fr, (consulté le 12 juin 2011)
  4. « Le palmarès complet des trophées LNB », sur sport24.com, (consulté le 12 juin 2011)
  5. « Nancy: les 15 passes décisives de Linehan contre Fenerbahçe, un record  », sur opl.fr, (consulté le 3 novembre 2011).
  6. (en) « Euroleague Basketball Statistical Records », sur euroleague.net (consulté le 4 novembre 2011)
  7. (en) « Crvena Zvezda's Williams breaks Euroleague assists record! », Euroligue,
  8. « John Linehan à Nancy », LNB,
  9. Amaury Boulay, « Le SLUC Nancy se sépare de Devin Booker et John Linehan », catch-and-shoot.com,
  10. Gabriel Pantel-Jouve, « Nancy : Sommerville et Linehan rentrent aux États-Unis », sur catch-and-shoot.com,

Lien externeModifier