Chloé Dygert

cycliste américaine
Chloé Dygert
Chloé Dygert, en 2018
Informations
Naissance
Nationalité
Équipe actuelle
Équipes UCI
Principales victoires

Chloé Dygert, née le à Brownsburg, est une coureuse cycliste américaine, membre de l'équipe Canyon-SRAM Racing. Sur piste, elle est octuple championne du monde, avec quatre titres en poursuite par équipes (2016, 2017, 2018 et 2020) et quatre titres en poursuite individuelle (2017, 2018, 2020 et 2023). Sur route, elle est championne du monde du contre-la-montre en 2019 et 2023. Elle est également championne des États-Unis du contre-la-montre 2021 et 2023.

Elle détient depuis le 3 mars 2018, le record du monde de poursuite sur 3 000 mètres en 3 minutes et 20,060 secondes. Elle améliore ce chrono par deux fois lors des mondiaux 2020, pour le porter à 3 minutes et 16,937 secondes.

Biographie modifier

Chloé Dygert était athlétique depuis son enfance et joue principalement au basket-ball dans ses premières années. Elle commence à faire du vélo après une blessure à l'épaule en 2013, mais reprend le basket-ball dès l'année suivante. Après une nouvelle blessure, elle est contrainte d'arrêter le basket-ball et se met sérieusement au cyclisme[1]. En 2015, chez les juniors (moins de 19 ans), elle devient double championne des États-Unis sur route et en contre-la-montre. Sélectionnée aux mondiaux organisés à domicile à Richmond, elle est double championne du monde juniors (moins de 19 ans), en remportant largement le contre-la-montre et la course en ligne[2],[3]. Cette démonstration augmente l'intérêt de la Fédération américaine de cyclisme, qui l'a sollicite pour rejoindre son équipe de poursuite par équipes en vue des Jeux de Rio[1].

En mars 2016, elle participe à 19 ans aux mondiaux sur piste à Londres. Elle devient championne du monde de poursuite par équipes. Sa compatriote Sarah Hammer déclare après la compétition : « Je n'ai vraiment jamais vu quelqu'un comme elle, à quel point elle est talentueuse. Je ne pense même pas qu'elle réalise à quel point elle est talentueuse. ». En mai, elle remporte sur route une étape et le classement de la meilleure jeune du Tour de Californie, épreuve faisant partie de l'UCI World Tour féminin. La même année, elle est sélectionnée pour participer aux Jeux olympiques de Rio de Janeiro, où elle remporte la médaille d'argent en poursuite par équipes.

Aux mondiaux sur piste 2017 à Hong Kong, elle devient pour la deuxième fois championne du monde de poursuite par équipes, avec Kelly Catlin, Jennifer Valente et Kimberly Geist. Elle remporte également le titre mondial en poursuite individuelle. En 2017, elle est championne panaméricaine du contre-la-montre. Aux mondiaux sur piste 2018, elle remporte à nouveau les deux titres en poursuite par équipes et poursuite individuelle. Lors de son titre individuel, elle s'impose de manière remarquable, en établissant à la fois en qualification, puis en finale un nouveau record du monde (3 minutes et 20,060 secondes). En finale, elle rattrape la championne du monde du contre-la-montre, la Néerlandaise Annemiek van Vleuten[4].

En mai 2018, elle chute lourdement dans le dernier kilomètre de la première étape du Tour de Californie[5]. Il lui faut près d'un an pour se remettre de la commotion cérébrale qu'elle a subie lors de cet accident. Elle souffre également de douleurs persistantes à la hanche, au genou au dos. Cet accident lui fait manquer toute la saison sur piste et notamment les mondiaux 2019[6].

Lors de l'été 2019, elle remporte les quatre étapes et le général de la Colorado Classic, puis aux Jeux panaméricains disputés en août, elle décroche l'or sur le contre-la-montre[7] et la poursuite par équipes. Après ses deux titres, elle déclare vouloir participer aux six prochains Jeux olympiques[8]. En fin de saison, elle devient championne du monde du contre-la-montre[9],[10] et se classe quatrième de la course en ligne.

Lors des championnats du monde sur piste 2020, elle réalise un troisième doublé en étant sacré en poursuite par équipes et poursuite individuelle. Elle établit un nouveau record du monde sur la poursuite en 3 minutes et 16,937 secondes[11]. En quatre ans, elle a ainsi remporté sept médailles d'or en sept compétitions aux mondiaux sur piste. Alors qu'elle n'avait pris le départ d'aucune course sur route depuis le début de l'année, elle participe aux mondiaux du contre-la-montre et fait le meilleur temps intermédiaire et se dirige vers un nouveau titre lorsqu'elle chute derrière une glissière, passant de l'autre côté du rail. Sérieusement touchée au quadriceps et à un ligament, elle ne souffre d'aucune fracture malgré une plaie béante, dont l'image a fait le tour du monde, mais doit se faire opérer en urgence à l'hôpital de Bologne[12]. En novembre, elle quitte Twenty20 Pro Cycling et signe un contrat de quatre ans avec l'équipe Canyon-SRAM, à partir de la saison 2021, une durée inhabituelle dans le cyclisme féminin. Le facteur décisif de ce choix est la liberté que l'équipe lui donne pour participer à des compétitions sur piste[13]. Grâce à une récupération accélérée, elle revient à la compétition et décroche en août la médaille bronze aux Jeux olympiques de Tokyo en poursuite par équipes. Toujours gênée par sa chute de l'année précédente aux mondiaux sur route d'Imola, elle met un terme à sa saison un mois. Elle subit une deuxième intervention chirurgicale pour essayer d'enlever le tissu cicatriciel qui s'est développé dans le muscle et lui provoque une douleur constante. Cette opération s'avère sans succès et la douleur reste présente[14].

Après plusieurs tests prometteurs sur la piste de Gand, elle fait son retour à la compétition en février 2022 lors du Circuit Het Nieuwsblad, où elle se classe 26e. Peu après, lors de son retour aux États-Unis, il lui est diagnostiqué le virus d'Epstein-Barr, ce qui l'oblige à se reposer plusieurs semaines[15]. En août, elle décide d'arrêter sa saison et de se faire opérer une troisième fois[14]. Et cette fois-ci, l'opération est un succès total, qui lui enlève toute douleur[16]. Cependant, en fin d'année, elle subit une ablation cardiaque pour traiter une tachycardie, sa fréquence cardiaque étant monté à 219 battements lors d'une course d'endurance[17]. Après plusieurs mois d'absence, elle fait son retour à la compétition en mai 2023, à l'occasion de la Vuelta.

Elle se classe dans les sprints au Tour de Burgos. Elle gagne ensuite la deuxième étape de RideLondon-Classique, qu'elle conclut à la deuxième place[18]. Aux États-Unis, elle s'impose sur les championnats nationaux du contre-la-montre[19]. Sur route, elle sort dans le final avec Lauren Stephens, Coryn Labecki et Skylar Schneider avant de les devancer au sprint[20]. Chloe Dygert, pourtant diminuée par une maladie, s'impose lors des championnats du monde de contre-la-montre[21].

Vie privée modifier

Elle s'est mariée quelques jours avant ses 20 ans en novembre 2016 avec Logan Owen, également coureur cycliste[22]. Cependant, le mariage s'est terminé par un divorce en janvier 2020[23].

Un article sur le site de son sponsor Red Bull note qu'« elle est une conservatrice convaincue. [...] Elle ne croit pas au féminisme. »[23]. En novembre 2020, Dygert, sous la pression de son nouveau sponsor Canyon-SRAM, a présenté des excuses publiques pour sa conduite dans les médias sociaux[24]. Ses "likes" sur certains messages de médias sociaux étaient considérées comme un rejet du mouvement Black Lives Matter et des personnes transgenres[24]. En dehors de Canyon-SRAM, la marque de cyclisme Rapha a déclaré qu'elle « condamne sans réserve » sa conduite dans les médias sociaux et a trouvé ses excuses « insuffisantes »[25]. Rapha a décrit ses actions comme « offensantes, conflictuelles et n'ayant aucune place dans le cyclisme ou la société »[25].

Le 14 février 2023, elle officialise sa relation avec l'ancien coureur Axel Merckx[26],[27].

Palmarès sur piste modifier

Jeux olympiques modifier

Championnats du monde modifier

Édition / Épreuve Poursuite individuelle Poursuite par équipes
Londres 2016   Or
Hong Kong 2017   Or   Or
Apeldoorn 2018   Or   Or
Berlin 2020   Or   Or
Glasgow 2023   Or 6e

Coupe du monde modifier

Jeux panaméricains modifier

Record modifier

Lors des championnats du monde 2018, elle bat deux fois de suite le record du monde de la poursuite individuelle précédemment détenu par Sarah Hammer, le diminuant de près de deux secondes. Lors des qualifications, elle réalise un temps de 3:20.072 et lors de la finale de 3:20.060[28]. Elle le bat à nouveau aux mondiaux 2020 en réalisant 3 minutes et 16,937 secondes.

Palmarès sur route modifier

Par années modifier

Résultats sur les grands tours modifier

Tour d'Italie modifier

1 participation

Classements mondiaux modifier

  Année20162017201820192020202120222023
Classement UCI125e103e201e23e nc 141e1155e21e
UCI World Tour65e nc nc 151e nc nc nc 23e
Légende : nc = non classéSource : UCI

Notes et références modifier

  1. a et b « 19-year-old Chloe Dygert ready to chase gold at Rio Olympics | NBC Olympics » [archive du ], sur web.archive.org, (consulté le )
  2. Mondiaux – Juniors Dames : Chloe Dygert fait le doublé
  3. Chloé Dygert, la nouvelle étoile du cyclisme américain
  4. Mondiaux de cyclisme sur piste: titre et record pour Dygert en poursuite
  5. Chloe Dygert stays focused on Olympic spot after unfortunate end in California
  6. Dygert Owen overcomes injury to dominate time trial World Championships
  7. « Chloé Dygert », sur Red Bull (consulté le )
  8. Dygert-Owen: Aiming for the next six Olympic Games
  9. Dygert l'Américaine trouble-fête
  10. Chloe Dygert Owen wins elite women's individual time trial
  11. Track Worlds: Chloe Dygert wins women's Individual Pursuit, breaks world record
  12. « Cyclisme - Mondiaux : Chloe Dygert-Owen, sévèrement blessée à une jambe, va être opérée », sur Le Sport au Féminin, (consulté le )
  13. Chloe Dygert makes surprise transfer to Canyon-SRAM in 2021
  14. a et b Dygert: nueva operación y final de temporada, pensando en 2023
  15. L'Américaine Chloé Dygert souffre du virus d'Epstein-Barr
  16. Dygert, recuperada: “Estoy libre de dolor y no puedo estar más feliz"
  17. Dygert, sometida a una ablación cardiaca para tratar una taquicardia
  18. (en) « RideLondon Classique: Chloé Dygert wins stage 2 as Charlotte Kool crashes in final kilometre », sur cycling news (consulté le )
  19. (en) « Chloe Dygert wins second elite women's US time trial national crown », sur cycling news (consulté le )
  20. (en) « Chloe Dygert doubles up in Knoxville with US pro women's road race title », sur cycling news (consulté le )
  21. (en) « World Championships: Chloe Dygert beats Grace Brown to reclaim elite women's time trial title », sur cycling news (consulté le )
  22. (en) Owen cycling success "almost overwhelming"
  23. a et b American Muscle
  24. a et b « Chloe Dygert apologises for social media conduct », sur cyclingnews.com, (consulté le )
  25. a et b Kirsten Frattini, « Rapha 'wholeheartedly condemns' Chloe Dygert's social media conduct », cyclingnews.com,‎ (lire en ligne, consulté le )
  26. (nl) « Axel Merckx en Chloé Dygert hebben een relatie », sur WielerFlits (consulté le )
  27. « Le triomphe de la revenante Chloé Dygert, championne du monde 3 ans après un terrible accident - rtbf.be », sur RTBF (consulté le )
  28. (en) « Dygert Owen smashes Hammer's individual pursuit world record », sur cycling news (consulté le )

Liens externes modifier