Ouvrir le menu principal

Charnoz-sur-Ain

commune française du département de l'Ain

Charnoz-sur-Ain
Charnoz-sur-Ain
L'église de l'Assomption de Charnoz-sur-Ain, inscrite aux monuments historiques.
Blason de Charnoz-sur-Ain
Blason
Charnoz-sur-Ain
Logo
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Ain
Arrondissement Belley
Canton Lagnieu
Intercommunalité Communauté de communes de la Plaine de l'Ain
Maire
Mandat
Jean-Louis Guyader
2014-2020
Code postal 01800
Code commune 01088
Démographie
Gentilé Charnoziens
Population
municipale
923 hab. (2016 en augmentation de 1,1 % par rapport à 2011)
Densité 139 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 52′ 23″ nord, 5° 13′ 21″ est
Altitude Min. 203 m
Max. 244 m
Superficie 6,62 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Auvergne-Rhône-Alpes

Voir sur la carte administrative de Auvergne-Rhône-Alpes
City locator 14.svg
Charnoz-sur-Ain

Géolocalisation sur la carte : Ain

Voir sur la carte topographique de l'Ain
City locator 14.svg
Charnoz-sur-Ain

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Charnoz-sur-Ain

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Charnoz-sur-Ain
Liens
Site web mairiecharnoz.com

Charnoz-sur-Ain est une commune française, située dans le département de l'Ain en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Ses habitants s'appellent les Charnoziens et les Charnoziennes[1].

GéographieModifier

Village situé sur la rive droite de l'Ain.

Communes limitrophesModifier

  Meximieux  
Pérouges N Chazey-sur-Ain
O    Charnoz-sur-Ain    E
S
Saint-Jean-de-Niost Blyes

HistoireModifier

Politique et administrationModifier

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1908 1935 Adolphe Messimy   Général, ministre[2]
1945 1968 Célestin Monier   Conseiller général (1945-1951)
1968 1979 Georges Clément    
1995 2001 Pierre Ramel    
2001 En cours Jean-Louis Guyader UDI Expert comptable
Réélu en 2008 et en 2014
Président de la communauté de communes
Les données manquantes sont à compléter.

DémographieModifier

Article détaillé : Démographie de Charnoz-sur-Ain.

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[4].

En 2016, la commune comptait 923 habitants[Note 1], en augmentation de 1,1 % par rapport à 2011 (Ain : +5,73 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
214530223248285311311304323
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
290298266276290252261250232
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
234188187160134133133136123
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
103141155267416810889901912
2013 2016 - - - - - - -
915923-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique
 

Culture locale et patrimoineModifier

Lieux et monumentsModifier

  • L'église fait l’objet d’une inscription au titre des monuments historiques depuis le [7].
  • La mairie se situe dans l'ancien château du Loyat. Il appartenait à Nicolas Aubry inspecteur général des Ponts et Chaussées de la province de Bresse qui eut deux enfants avec sa femme Marie-Josèphe Gauthier : une fille Antoinette-Joséphine à qui le château fut légué et qui a épousé le lieutenant-colonel du Génie Vincent Duparc de Peigné et un fils le général Claude Charles Aubry de La Boucharderie.

Personnalités liées à la communeModifier

  • Adolphe Messimy, né à Lyon le 31 janvier 1869 et mort à Charnoz le 1er septembre 1935 : général, député et sénateur de l'Ain, ministre. Il fut également maire de la commune de 1908 à 1935.

HéraldiqueModifier

Article connexe : Armorial des communes de l'Ain.


Les armes de Charnoz-sur-Ain se blasonnent ainsi[8] : De sable au lion d'argent armé, lampassé et couronné de gueules.

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

RéférencesModifier

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Voir la catégorie : Charnoz-sur-Ain.

BibliographieModifier

  • Ouvrage collectif, Richesses touristiques et archéologiques du canton de Meximieux : Meximieux, Bourg-Saint-Christophe, Charnoz, Faramans, Joyeux, Le Montellier, Pérouges, Rignieux-le-Franc, Saint-Éloi, Saint-Jean-de-Niost, Saint-Maurice-de-Gourdans, Villieu-Loyes-Mollon, Société d'histoire et d'archéologie de la Plaine de l'Ain, , 306 p. (ISBN 978-2907656320)

Articles connexesModifier

Lien externeModifier