Cathédrale de Pavie

édifice religieux italien

La cathédrale de Pavie (en italien : duomo di Pavia) est une église de Pavie, en Italie du Nord.

Cathédrale de Pavie
Image dans Infobox.
Vue de la façade de la cathédrale de Pavie
Présentation
Type
Culte
Fondation
Diocèse
Dédicataire
Style
Architecte
Religion
Site web
Localisation
Pays
Région
Commune
Coordonnées

DescriptionModifier

Le plan de la cathédrale est en forme de croix grecque de 84 m de long, avec trois nefs flanquées de chapelles semi-circulaires. La nef centrale, de largeur double des nefs latérales, est haute de 30 mètres.

Le dôme central, au plan octogonal, s'élève à 97 m est large de 34 m et pèse 20 000 tonnes. Il s'agit du cinquième plus grand dôme d'Italie, après ceux de la basilique Saint-Pierre du Vatican, du Panthéon de Rome (moins haut, mais plus large) et de la cathédrale Santa Maria del Fiore de Florence et la cathédrale Santa Margherita de Montefiascone (Latium).

La cathédrale est construite dans le style architectural de la Renaissance lombarde. Elle abrite les restes de saint Syrus, premier évêque de Pavie.

HistoireModifier

La construction de la cathédrale débute en 1488 sur le site des deux cathédrales romanes pré-existantes, Santo Stefano et Santa Maria del Popolo. L'architecte, Cristoforo Rocchi, est rapidement remplacé par Giovanni Antonio Amadeo et Gian Giacomo Dolcebuono. Le projet original, avec une nef et deux ailes flanquées de niches semi-circulaires et un dôme central, est influencé par Bramante, certains détails apparaissant plus tard dans la basilique Saint-Pierre à Rome. Léonard de Vinci aurait contribué au projet et l'influence de Bramante sur l'édifice est très probable.

Un beffroi de 78 m de haut (la Torre Civica) flanque à l'origine la cathédrale. Mentionné depuis 1330 et élargi en 1583, il s'effondre le , ensevelissant quatre personnes. Ses restes sont toujours visibles sur la gauche de la cathédrale.

Voir aussiModifier

Liens internesModifier

Liens externesModifier