Arc brisé

L'arc brisé est une forme des arcatures (et des voûtes), qui a un angle curviligne aigu comme point suprême. À ce point se coupant deux portions d’arcs égaux. Il y en a deux types : en lancette (très allongé) et en tiers-point (qui s'inscrit dans un triangle équilatéral).

Des arcs brisés de la Loggia dei Militi à Crémone en Italie

L'arc brisé peut aussi être le coup transversal d'une voûte. La plupart des voûtes sur croisée d'ogives ont ce coup transversal. En Bourgogne il y a plusieurs des voûtes en berceau avec arcs brisés comme arcs-doubleaux et comme coup transversal.

L'arc brisé est un des éléments caractéristiques de l'architecture gothique[1].

Voir aussiModifier

Notes et référencesModifier

  1. « Encyclopédie Larousse en ligne - Arc brisé », sur larousse.fr (consulté le 26 août 2020).