Canton de Bréhal

canton français

Canton de Bréhal
Canton de Bréhal
Situation du canton de Bréhal dans le département de Manche.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Manche
Arrondissement(s) Avranches (16)
Coutances (14)
Bureau centralisateur Bréhal
Conseillers
départementaux
Patricia Lecomte
Alain Navarret
2015-2021
Code canton 50 03
Histoire de la division
Création 15 février 1790[1]
Modification 1 23 vendémiaire an X[2],[3]
(15 octobre 1801)
Modification 2 22 mars 2015[4]
Démographie
Population 20 997 hab. (2017)
Densité 81 hab./km2
Géographie
Superficie 257,66 km2
Subdivisions
Communes 27 + fraction Le Parc + fraction Sartilly-Baie-Bocage

Le canton de Bréhal est une division administrative française, située dans le département de la Manche et la région Normandie. À la suite du redécoupage cantonal de 2014, les limites territoriales du canton sont remaniées. Le nombre de communes du canton passe de 14 à 30.

GéographieModifier

HistoireModifier

De 1833 à 1848, les cantons de Bréhal et de Montmartin avaient le même conseiller général. Le nombre de conseillers généraux était limité à trente par département[5].

Par décret du , le nombre de cantons du département est divisé par deux, avec mise en application aux élections départementales de mars 2015. Le canton de Bréhal est conservé et s'agrandit. Il passe de quatorze à trente communes[4].

ReprésentationModifier

Représentation avant 2015Modifier

Liste des conseillers généraux
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1843
(décès)
Baron Paul Brohon   Juge de paix, maire de Bréhal (1800-1843)
1844[6] 1848 Antoine Lefèvre   Juge au tribunal de Coutances
1848 1864 Gustave Brohon
(fils de P.Brohon)
  Maire de Bréhal
1864 1880 François Plaine Droite
Monarchiste
Sous-préfet honoraire, maire de Coutances (1868-1876)
1880 1927
(décès)
Théogène de La Bellière Républicain Médecin, maire de Bréhal
1927[7] 1940 Léon Le Pesant Rad. Vétérinaire à Cérences, nommé conseiller départemental en 1943[8]
1945 1949 René Rapilly MRP Médecin à Bréhal, ancien médecin aide-major à Kaolack, Sénégal
1949 1949
(décès)
André Ganne de Beaucoudray RPF Ingénieur de l'École centrale, banquier, maire de Cérences
1949 1955 René Rapilly MRP Médecin à Bréhal
1955 1984
(décès)
Jean Girot Indépendant Maire de Coudeville
1984 1993
(décès)
Bernard Rolland DVD Adjoint au maire de Bréhal
juillet 1993 novembre 2012
(démission)
Jean-Marie Remoué RPR puis UMP Vétérinaire, maire de Cérences
novembre 2012 2015 Patricia Lecomte DVD Maire du Loreur

Le canton participe à l'élection du député de la troisième circonscription de la Manche, avant et après le redécoupage des circonscriptions pour 2012[9].

Représentation à partir de 2015Modifier

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Patricia Lecomte   DVD Comptable, maire du Loreur
2015 en cours Alain Navarret   Divers Vétérinaire, maire de La Haye-Pesnel

À l'issue du 1er tour des élections départementales de 2015, deux binômes sont en ballotage : Patricia Lecomte et Alain Navarret (DVD, 28,18 %) et Jacques Allain et Claire Rousseau (UMP, 27,45 %). Le taux de participation est de 51,97 % (8 261 votants sur 15 895 inscrits)[10] contre 50,67 % au niveau départemental[11] et 50,17 % au niveau national[12].

Au second tour, Patricia Lecomte et Alain Navarret (DVD) sont élus avec 54,58 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 48,53 % (3 695 voix pour 7 715 votants et 15 899 inscrits)[13].

Alain Navarret est membre de LREM et du groupe des élus socialistes et républicains au conseil départemental[14].

CompositionModifier

Composition avant 2015Modifier

 
Situation de l'ancien territoire du canton dans l'arrondissement de Coutances.

Le canton de Bréhal comptait 11 390 habitants en 2012 (population municipale) et regroupait quatorze communes :

À la suite du redécoupage des cantons pour 2015, toutes les communes sont à nouveau rattachées au canton de Bréhal auquel s'ajoutent deux communes du canton de Granville et quatorze du canton de La Haye-Pesnel.

Anciennes communesModifier

Les anciennes communes suivantes étaient incluses dans le territoire du canton antérieur à 2015[15] :

  • Saint-Martin-le-Vieux, absorbée entre 1795 et 1800 par Bréhal.
  • Sainte-Margueritte, absorbée entre 1795 et 1800 par Bricqueville-sur-Mer.
  • Bourey, absorbée en 1964 par Cérences.

Composition après 2015Modifier

Après le redécoupage de 2014, le canton de Bréhal comprenait trente communes entières[4].

Suite à la création des communes du Grippon par fusion de deux communes, du Parc par fusion de trois communes (dont une du canton) et de Sartilly-Baie-Bocage par fusion de cinq communes (dont une du canton) au , le canton est désormais composé de vingt-sept communes entières et de deux fractions de commune :


Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Population
(dernière pop. légale)
Bréhal
(bureau centralisateur)
50076 CC de Granville, Terre et Mer 3 410 (2017)
Le Parc 50535 CA Mont-Saint-Michel-Normandie Fraction : 325 (2014)
Commune : 911 (2017)
Sartilly-Baie-Bocage 50565 CA Mont-Saint-Michel-Normandie Fraction : 324 (2014)
Commune : 2 812 (2017)
Anctoville-sur-Boscq 50008 CC de Granville, Terre et Mer 450 (2017)
Beauchamps 50038 CC de Granville, Terre et Mer 408 (2017)
Bréville-sur-Mer 50081 CC de Granville, Terre et Mer 778 (2017)
Bricqueville-sur-Mer 50085 CC de Granville, Terre et Mer 1 212 (2017)
Cérences 50109 CC de Granville, Terre et Mer 1 819 (2017)
Chanteloup 50120 CC de Granville, Terre et Mer 356 (2017)
Coudeville-sur-Mer 50143 CC de Granville, Terre et Mer 856 (2017)
Équilly 50174 CC de Granville, Terre et Mer 195 (2017)
Folligny 50188 CC de Granville, Terre et Mer 1 089 (2017)
Le Grippon 50115 CA Mont-Saint-Michel-Normandie 370 (2017)
La Haye-Pesnel 50237 CC de Granville, Terre et Mer 1 330 (2017)
Hocquigny 50247 CC de Granville, Terre et Mer 184 (2017)
Hudimesnil 50252 CC de Granville, Terre et Mer 900 (2017)
Longueville 50277 CC de Granville, Terre et Mer 604 (2017)
Le Loreur 50278 CC de Granville, Terre et Mer 275 (2017)
La Lucerne-d'Outremer 50281 CC de Granville, Terre et Mer 780 (2017)
Le Luot 50282 CA Mont-Saint-Michel-Normandie 273 (2017)
Le Mesnil-Aubert 50304 CC de Granville, Terre et Mer 186 (2017)
La Meurdraquière 50327 CC de Granville, Terre et Mer 172 (2017)
La Mouche 50361 CC de Granville, Terre et Mer 243 (2017)
Muneville-sur-Mer 50365 CC de Granville, Terre et Mer 475 (2017)
Saint-Aubin-des-Préaux 50447 CC de Granville, Terre et Mer 438 (2017)
Saint-Jean-des-Champs 50493 CC de Granville, Terre et Mer 1 410 (2017)
Saint-Planchers 50541 CC de Granville, Terre et Mer 1 350 (2017)
Saint-Sauveur-la-Pommeraye 50549 CC de Granville, Terre et Mer 376 (2017)
Subligny 50584 CA Mont-Saint-Michel-Normandie 390 (2017)

DémographieModifier

           Évolution de la population (ancien territoire)  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
7 9177 6007 8868 5038 8819 57810 67211 35211 390
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[16] puis population municipale à partir de 2006[17])
Histogramme de l'évolution démographique
 


En 2017, le canton comptait 20 997 habitants[Note 1].

Évolution de la population (nouveau territoire)  [ modifier ]
2015 2016 2017
20 82720 96020 997
(Sources : Base Insee, population municipale à partir de 2015[18].)


Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

BibliographieModifier

  • Louis Marie Prudhomme, Dictionnaire géographique et méthodique de la République française en 120 départements, volume 1, Paris, Louis Marie Prudhomme, , 673 p. (lire en ligne)
  • Bernard Gaudillère, Atlas historique des circonscriptions électorales françaises, Genève, Librairie Droz SA, , 839 p. (ISBN 978-2-600-00065-9 et 2-600-00065-8, lire en ligne)
  • Claude Motte, Isabelle Séguy et Christine Théré, Communes d'hier, communes d'aujourd'hui : les communes de la France, Paris, Ined, , 407 p. (ISBN 978-2-7332-1028-4, lire en ligne).

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

RéférencesModifier

  1. Louis Marie Prudhomme (1798), p. 46
  2. Notice communale de Bréhal sur le site de l'EHESS.
  3. Bernard Gaudillère (1995), p. 805.
  4. a b et c Décret no 2014-246 du 25 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département de la Manche.
  5. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5492729z/f185.image.r=cantons%201833
  6. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k4430675c/f1.item.zoom
  7. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k246620j/f3.item.r=canton.zoom
  8. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k96158886/f3.item.zoom
  9. Tableau des circonscriptions électorales des départements (ordonnance n°2009-935 du 29 juillet 2009)
  10. « Résultats du premier tour pour le canton de Bréhal », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 27 mars 2015)
  11. « Résultats du premier tour pour le département de la Manche », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 27 mars 2015)
  12. « Résultats du 1er tour pour la France entière », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 23 mars 2015)
  13. « Résultats du second tour pour le canton de Bréhal », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 1er avril 2015)
  14. http://www.manche.fr/conseil-departemental/details-cantons.aspx?_charset_=UTF-8&_formLanguageG003115d2_31=fr&_formId=gz%7EKfgos_zGpOGoimpCEDwiQi%60Mbow%5BZKR%7DIxGgOic%5DKTWiIamZ%40ao&nomCanton=Br%C3%A9hal
  15. EHESS : Des villages Cassini aux communes d'aujourd'hui (fiches des quatorze communes du canton)
  16. Structure de la population du canton de 1968 à l'année de la dernière population légale connue
  17. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2006, 2012
  18. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2015, 2016 et 2017.