Ouvrir le menu principal

Burgess Meredith

acteur américain
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Burgess et Meredith.
Burgess Meredith
Description de cette image, également commentée ci-après
Burgess Meredith en 1974.
Nom de naissance Oliver Burgess Meredith
Naissance
Lakewood, Drapeau des États-Unis États-Unis
Nationalité Drapeau : États-Unis Américaine
Décès (à 89 ans)
Malibu, Drapeau des États-Unis États-Unis
Profession Acteur

Burgess Meredith, né Oliver Burgess Meredith le à Lakewood dans l'Ohio et décédé le à Malibu en Californie[1], était un acteur américain.

BiographieModifier

De son vrai nom, Oliver Burgess Meredith, il est le fils d'Ida Burgess et de William George Meredith[1]. Il commence sa carrière au théâtre en 1926 et la poursuit jusqu'en 1931. Il deviendra même membre à part entière d'une compagnie en 1933. Il a également été réalisateur, scénariste, technicien du son et producteur.

Dans les années 1950, il fut une des victimes du maccarthysme et inscrit sur la liste noire du cinéma.

Il joua entre autres dans le film Batman en 1966 dans lequel il interpréta le rôle du Pingouin. Il reprit aussi son rôle dans la série télévisée du même nom de 1966 à 1968, auprès des comédiens Adam West et Burt Ward dans la peau des héros masqués Batman et Robin, ainsi que Julie Newmar, Frank Gorshin et Cesar Romero. Il participa aussi à quatre épisodes de La Quatrième Dimension. Dans trois de ses quatre apparitions, il interpréta des rôles de personnages timides et travaillant toujours dans le milieu des livres (une de ses apparitions d'homme timide fit d'ailleurs exception car il jouait le rôle d'un vendeur d'aspirateurs). Dans sa quatrième apparition, il interpréta le rôle du Diable sous les traits d'un journaliste et d'un linotypiste au service d'un rédacteur en chef criblé de dettes. Avec Jack Klugman, il est la seule célébrité ayant joué dans plus de trois épisodes dans cette série.

Il continua également sa carrière à la télévision dans les années 1970, et en 1983, reprit le rôle du narrateur dans la Quatrième Dimension, le film en remplacement de Rod Serling.

Son rôle le plus connu aujourd'hui est celui de Mickey Goldmill, l'entraîneur plein de cœur de Rocky Balboa dans Rocky. Sa prestation lui vaut d'être nommé à l'Oscar du meilleur second rôle masculin (en parallèle avec Burt Young, nominé dans la même catégorie pour le rôle de Paulie). Il reprend son rôle dans les deuxième et troisième volets de la saga. Il réapparaît aussi dans une scène flashback dans le cinquième opus dont l'action se passe durant le combat de Rocky contre Tommy Gunn. À ce moment, l'acteur alors âgé de 83 ans et donc bien vieilli depuis le troisième film, a été filmé en noir et blanc, son personnage n'ayant que 76 ans dans la scène.

Vie privéeModifier

Burgess Meredith a été marié quatre fois.

D'abord avec Helen Derby Merrien Burgess, la fille du président d'American Cyanamid.

Ses deux épouses suivantes étaient actrices, Margaret Perry puis Paulette Goddard.

Les 46 dernières années de sa vie, il fut marié avec Kaja Sundsten. Ensemble ils eurent 2 enfants : le musicien Jonathan Meredith et l'artiste peintre Tala Meredith.

Meredith est mort des complications de la maladie d'Alzheimer et d'un mélanome.

FilmographieModifier

CinémaModifier

TélévisionModifier

Voix françaisesModifier

et aussi

Notes et référencesModifier

  1. a et b (en) « Burgess Meredith, 89, Who Was at Ease Playing Good Guys and Villains, Dies », sur The New York Times, (consulté le 18 août 2018)

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien externeModifier