Les Mystères de l'Ouest

série de télévision américaine

Les Mystères de l'Ouest
Description de cette image, également commentée ci-après
Ross Martin et Robert Conrad dans la série.
Titre original The Wild Wild West
Genre Série western
Aventures, espionnage
Création Michael Garrison
Acteurs principaux Robert Conrad
Ross Martin
Michael Dunn
Musique Richard Markowitz
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Chaîne d'origine CBS
Nb. de saisons 4
Nb. d'épisodes 104
Durée 50 minutes
Diff. originale

Les Mystères de l'Ouest (The Wild Wild West) est une série télévisée américaine en 104 épisodes de 50 minutes (dont 28, pour la première saison, en noir et blanc) créée par Michael Garrison et diffusée entre le et le sur le réseau CBS.

En France, la série est diffusée à partir du sur la deuxième chaîne de l'ORTF, mais connaîtra un véritable succès grâce à sa rediffusion dans l'émission La Une est à vous sur TF1 en 1973, puis de 1987 à 1992 sur M6, sur France 3, ou encore sur RTL TV, puis sur La Cinquième et le grand retour sur M6 dès 1998, 6 ans après sa dernière apparition.

La série apparaît sur les écrans à un moment où les séries de western sont moins en vogue, contrairement aux séries d'espionnage, alors en plein essor. En 1965, trois films de James Bond sont déjà sortis, et un quatrième est en préparation. Ceci explique pourquoi la série est présentée à l'époque comme un « James Bond à cheval » (« James Bond on horseback »)[1].

SynopsisModifier

Cette série met en scène les aventures de deux agents de l’United States Secret Service, au service du président des États-Unis Ulysses S. Grant (1869 à 1877) : James T. West, un homme d'action, et Artemus Gordon, un as du déguisement et des inventions anachroniques.

Se déplaçant tantôt à cheval, tantôt dans leur luxueux train à vapeur privé, les deux compères affrontent des adversaires hors du commun dans tout l'Ouest américain.

DistributionModifier

Personnages principauxModifier

 
Robert Conrad dans la série.
 
Ross Martin dans la série.

Invités (guest-stars)Modifier

Source VF : Doublage Séries Database[4]

ÉpisodesModifier

AnalyseModifier

La série a marqué de nombreuses générations et a encore du succès de nos jours. Elle marie scènes de combats, humour, inventions farfelues et anachroniques, effets spéciaux et sensualité (les deux héros lors de la scène finale étant très souvent entourés de femmes séduisantes).

ProductionModifier

Ce sont cinq producteurs différents qui se succédèrent lors de la première saison. Trouvant le pilote initial du créateur Michael Garrison trop onéreux, CBS donnera les rênes de la série à Collier Young, pour donner un style plus proche du western classique à la série. C'est lui qui double le « Wild » du titre, pour donner un ton plus léger au concept de la série.

Le premier épisode produit par Collier Young est conçu comme un second pilote, et tourné en couleurs (de nombreux stock-shots y seront repris au cours des saisons suivantes). Mais après trois épisodes il est remercié, et lui succèdent Fred Freiberger, John Mantley puis Gene L. Coon, avant que Michael Garrison, engagé pendant tout ce temps dans une bataille juridique sur le contrôle de la série, reprenne finalement la production à la fin de la saison 1.

L'arrêt de la série est dû à la crainte de CBS de la violence considérée comme « excessive » (la période étant propice à ce constat) plutôt qu'au déclin du taux d'audience.

PersonnagesModifier

 
Dr. Loveless (Michael Dunn) et Voltaire (Richard Kiel), deux des « méchants » de la série.

Les deux héros récurrents sont les agents secrets James West (Robert Conrad) et Artemus Gordon (Ross Martin).

James West est l'homme d'action du duo, toujours tiré à quatre épingles et sûr de lui, aucune situation ne lui fait peur et ne lui résiste dans le Far-West des années 1870 ; Artemus Gordon est plus cérébral : il a toujours une de ses inventions sur lui et n'hésite pas à se grimer en des personnages aussi farfelus qu'inopportuns (pour les méchants, mais généralement salvateurs pour son compère) ; il porta ainsi plus de 150 tenues différentes sur les 4 saisons.

Apparaissant dans dix épisodes, Miguelito Loveless (Michael Dunn) est le « méchant » récurrent de la série. C'est un nain pervers et obséquieux, capable d'imaginer toutes sortes d'inventions pour faire triompher le mal.

Controverse sur les créditsModifier

Si le crédit de la création de cette série a longtemps été attribué à Garrison, en une bataille juridique a été lancée par Gilbert Ralston, scénariste du pilote. Un film était en préparation (Wild Wild West produit par la Warner Bros) et seul le nom de Garrison était avancé en tant que créateur.

Un article du New York Times datant du (intitulé « Wild West Showdown for Early TV Writers – Lawsuit Seeks Royalties for 60's Series ») précise les contours de l'affaire.

Arguant qu'il a créé les noms des deux protagonistes James West et Artemus Gordon et leurs antécédents militaires ainsi que leur qualité d'agents secrets, leurs gadgets, leur train, etc., Ralston a réclamé des droits en tant que créateur de la série à la Warner. La justice fut ensuite saisie du litige.

À l'appui des affirmations de l'écrivain, le témoignage d'un ancien responsable de CBS, Michael H. Dann, responsable des programmes pour la chaîne en 1964, contribua à rétablir l'écrivain dans ses droits. Après la mort de Ralston, la Warner finit par payer à la famille Ralston un important dédommagement financier (on évoque une somme comprise entre 600 000 dollars et 1,5 million de dollars).

Costumes et art du déguisementModifier

L'entretien de Jack Muhs, responsable des costumes, accordé à Susan E. Kesler pour son livre Wild Wild West: The Series a révélé que le choix et l'évolution des vêtements de James West, comme ceux de son partenaire Artemus Gordon, étaient validés par Robert Conrad et Ross Martin eux-mêmes [4]. James M. George, qui était costumier sur les plateaux de la série, avant de doubler un temps Conrad à la suite d'une mauvaise chute, a confirmé ce fait dans un entretien en . Il a également précisé que le style vestimentaire était le fait de Jack Muhs (employé de CBS) et non de Garrison (le producteur). Enfin, il a évoqué le personnel féminin du plateau lorsqu'il devait porter les habits de James West pour une cascade. Elles « craquaient littéralement devant cette tenue ».

Le côté kitsch de la série, ainsi que les intrigues, justifient les tenues choisies, jusque dans les divers déguisements endossés par Artemus Gordon, dont les grimages en renforcent le côté humoristique. Didier Lliardet, dans son étude Les Mystères de l'Ouest : Les Reflets de l'étrange, souligne qu’Artemus Gordon ne se déguise que deux fois en femme sur l'ensemble des 104 épisodes. Et les vêtements moulants de James West forcent l’admiration du Dr Loveless (Michael Dunn étant un acteur de petite taille (1,20 m)), pour le « corps » de James West dont il envie la taille normale. Dans l'épisode « La Nuit d'un monde nouveau, » Loveless conçoit une poudre qui réduit la taille de ses adversaires, West en premier. Enfin, la mode à l'époque du tournage était aux pantalons serrés. La tenue de West, notamment, respectait cette tendance.

Pour le novelliste Louis Bayard, James West est l'un des rares exemples de héros de western hypersexuel. Ses pantalons moulants, et particulièrement les cuirs qu'il porte dans les dernières saisons, sont censés plaire aux femmes; les producteurs tentant de faire de James West un Casanova. Souvent, à la fin des épisodes, de belles jeunes femmes font leur apparition, enchantées de sortir avec des cavaliers aux tenues si élégantes.

DistinctionModifier

  • Emmy Awards 1967 : prix de la Meilleure actrice dans un second rôle pour Agnes Moorehead, dans l'épisode « La Nuit de la mariée » (« Night of the Vicious Valentine »).

Autour de la sérieModifier

  • Le titre de chaque épisode commence par « La Nuit d(e)... » (« The Night of... » en version originale), la plupart des épisodes ayant lieu de nuit.
  • La première saison est tournée en noir et blanc ; les saisons suivantes sont tournées en couleurs.
  • Le thème musical du générique de la série a été composé par Richard Markowitz.
  • Dans la scène de bagarre vers la 44e minute de l'épisode 19 de la saison 3, La Nuit de la terreur cachée, Jim West déchire tellement son pantalon tout le long de sa jambe gauche qu'on voit bien son slip blanc, mais dès la scène suivante où on l'aperçoit à nouveau son pantalon n'est plus déchiré que légèrement sur sa jambe droite.
  • Artemus Gordon, prétendument à Washington, remplacé par Jeremy Pike (interprété par Charles Aidman) n'apparaît pas dans les épisodes suivants :
    • saison 4, épisode 10 : La Nuit de la caméra
    • saison 4, épisode 12 : La Nuit de la revanche
    • saison 4, épisode 13: La Nuit du pélican
    • saison 4, épisode 18: La Nuit de Janus
  • Le Dr. Miguelito Loveless, interprété par Michael Dunn, apparaît dans les épisodes suivants :
    • saison 1, épisode 3 : La Nuit de la terreur
    • saison 1, épisode 10 : La Nuit de la ville sans voix
    • saison 1, épisode 20 : La Nuit de l'attentat
    • saison 1, épisode 27 : La Nuit du printemps meurtrier
    • saison 2, épisode 3 : La Nuit d'un nouveau monde
    • saison 2, épisode 10 : La Nuit de la terreur verte
    • saison 2, épisode 23 : La Nuit des tireurs d'élite
    • saison 2, épisode 28 : La Nuit des bandits
    • saison 3, épisode 4 : La Nuit de la mort du Dr Loveless
    • saison 4, épisode 12 : La Nuit de la revanche
  • L'acteur Richard Kiel apparaît dans les épisodes suivants :
    • saison 1, épisode 3 : La Nuit de la terreur (dans le rôle de Voltaire, l'acolyte du Dr. Miguelito Loveless)
    • saison 1, épisode 10 : La Nuit de la ville sans voix (dans le rôle de Voltaire, l'acolyte du Dr. Miguelito Loveless)
    • saison 1, épisode 20 : La Nuit de l'attentat (dans le rôle de Voltaire, l'acolyte du Dr. Miguelito Loveless)
    • saison 3, épisode 23 : La Nuit de la bête (dans le rôle de Dimas)

Produits dérivésModifier

TéléfilmsModifier

Un troisième téléfilm fut envisagé, mais la mort du comédien Ross Martin en 1981 mit fin au projet.

Adaptation cinématographiqueModifier

DVD (France)Modifier

La série est d'abord éditée par Fox Pathé Europa le dans un dvd contenant 3 épisodes : La nuit des ténèbres (pilote), la nuit de la terreur verte et enfin la nuit des bandits. L'image est en 1.33.1 plein écran mais n'est pas restaurée en version française et anglaise avec sous-titres présents. Pas de bonus présents.

La série est éditée ensuite par CBS Vidéo et distribuée par TF1 Vidéo : Plusieurs éditions sont sorties en France. L'image est remastérisée et en 1.33.1 plein écran en anglais et français 2.0 mono avec sous-titres français disponibles. Des bonus sont présents sur chaque saison. Certains doublages d'époque sont manquants sur certains épisodes pourtant diffusés en France.

  • Digipack 4 DVD Saison 2 Volume 1 sorti le (Episodes 29 à 42).
  • Digipack 4 DVD Saison 2 Volume 2 sorti le (Episodes 43 à 56).
  • Digipack 4 DVD Saison 3 Volume 1 sorti le (Episodes 57 à 68).
  • Digipack 4 DVD Saison 3 volume 2 sorti le (Episodes 69 à 80 + Téléfilm "Le retour des mystères de l'ouest").
  • Digipack 4 DVD Saison 4 Volume 1 sorti le (Episodes 81 à 92).
  • Digipack 4 DVD Saison 4 Volume 2 sorti le (Episodes 93 à 104 + Téléfilm "Les mystères du Far West").
  • Intégrale 32 DVD sortie le dans un coffret cartonné contenant les disques dans des pochettes cartonnées elles aussi.
  • Digipack 4 DVD Saison 1 Volume 1 sorti le (Episodes 1 à 14).
  • Digipack 4 DVD Saison 1 Volume 2 sorti le (Episodes 15 à 28).

Collection chez le marchand de journaux (DVD + Fascicule) :

  • L'intégrale de la saison 2 est ressortie dans un coffret 8 DVD le nouveau packaging (Coffret cartonné contenant 4 slimpacks de 2 disques chacun).
  • L'intégrale de la saison 1 est ressortie dans un coffret 8 DVD le nouveau packaging (Coffret cartonné contenant 4 slimpacks de 2 disques chacun).
  • L'intégrale de la série est ressortie dans un coffret 32 DVD le nouveau packaging.

Jeu de sociétéModifier

Un jeu de plateau dérivé de la série fut commercialisé en France dans les années 1970-1980.

Notes et référencesModifier

  1. (en) « In secret service of fun », Susan King, Los Angeles Times.com, 4 novembre 2008.
  2. Ainsi que Jacques Deschamps et Claude Joseph — voix de remplacement. Source : Doublage Séries Database.
  3. Devenu célèbre à l'âge de sept ans grâce au film Le Kid de Charles Chaplin.
  4. « Fiche du doublage de la série » sur Doublage Séries Database.

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • Richard Wormser, Les Mystères de l'Ouest (roman), Solar, 1967
  • Dossier West, éd. Encrage, coll. « Travaux », 1994
  • Martin Winckler et Christophe Petit, Les Séries télé, Guide Totem, Larousse, 1999
  • Didier Liardet, Les Mystères de l'Ouest : Les Reflets de l'étrange, Yris, 2003
  • Didier Liardet, Les mystères de l'ouest, les nuits de l'imaginaire : Édition collector, Yris, 2019
  • (en) Suzan E. Kessler, The Wild Wild West : The Series (épuisé)

Article connexeModifier

Liens externesModifier