Lewis Milestone

réalisateur américain
Lewis Milestone
Description de cette image, également commentée ci-après
Portrait publicitaire (1930).
Nom de naissance Lev (Leib) Milstein
Naissance
Kichinev (Gouvernement de Bessarabie)
Nationalité Drapeau des États-Unis Américain
Décès (à 84 ans)
Los Angeles, Californie
Profession Réalisateur, producteur de cinéma et scénariste
Films notables À l'Ouest, rien de nouveau
Des souris et des hommes
L'Ange des ténèbres

Lewis Milestone, né Lev Milstein est un réalisateur, producteur de cinéma et scénariste américain, né le à Chișinău dans le Gouvernement de Bessarabie, alors province de l'Empire russe, et mort le (à 84 ans) à Los Angeles, Californie. D'abord célébré pour le pacifisme de son chef-d'œuvre, À l'Ouest, rien de nouveau, il produisit ensuite plusieurs films de propagande anti-nazie où son attitude face à la légitimité de la violence est plus nuancée.

BiographieModifier

Milestone[1] nait à Kichinev[2] (aujourd'hui Chișinău, Moldavie), en 1895[3], dans une famille de tradition juive[4] de Bessarabie[5]. Il émigre aux États-Unis en 1913[6], juste avant la Première Guerre mondiale[7]. Milestone exerce différents métiers avant de s'engager dans le Service des Transmissions de l'armée[8], où il est employé en tant qu’assistant-réalisateur pour des films d'exercices d'entraînement pendant la guerre. En 1919 il est naturalisé citoyen américain[9].

En 1930, il réalise À l'Ouest, rien de nouveau[10],[11],[12]. Ce film fut l'occasion de plusieurs problèmes dus à son sujet. Il est l'occasion de nombreux troubles organisés par les nazis dans les cinémas allemands. Il est finalement interdit seulement une semaine après sa sortie, le , par le « Film-Oberprüfstelle », le comité de censure cinématographique de l'époque.

Ce film est tout de même très médiatisé, puisque Lewis Milestone remporte le premier Oscar du cinéma, pour sa réalisation très sensible et humaine.

Durant la Seconde Guerre mondiale, il tournera divers films patriotique[13].

Après la Guerre il se fera connaître par des films comme L'Emprise du crime[14], Okinawa[15], L'Inconnu de Las Vegas[16],[17],[18] et Les Révoltés du Bounty[19],[20].

En 1936, il épouse Kenda Lee qui restera son épouse jusqu'à son décès en 1978[21].

Lewis Milestone décède d'une suite d'une opération chirurgicale, le àl'UCLA Ronald Reagan Medical Center[22]. Il est enterré au Westwood Memorial Park de Los Angeles[23].

Les archives de Lewis Milestone[24] sont déposées à la Bibliothèque Margaret Herrick[25] de l'Academy of Motion Picture Art and Sciences située à Beverly Hills.

Lors d'une cérémonie du , il a droit à son étoile[26] sur le Walk of Fame.

FilmographieModifier

RéalisateurModifier

ScénaristeModifier

ProducteurModifier

RécompensesModifier

OscarModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. (en) « Lewis Milestone - Director - Films as Director:, Publications », sur www.filmreference.com (consulté le )
  2. (en) « Lewis Milestone | American film director », sur Encyclopedia Britannica (consulté le )
  3. (en-US) « Lewis Milestone - Hollywood's Golden Age », sur www.hollywoodsgoldenage.com (consulté le )
  4. (en) « Lewis Milestone », sur Spartacus Educational (consulté le )
  5. D'après Larry May, The Big Tomorrow: Hollywood and the Politics of the American Way, Univ. of Chicago Press, , p. 64
  6. « Ciné-club : Lewis Milestone », sur www.cineclubdecaen.com (consulté le )
  7. Recensement des États-Unis, 1930, État de Californie, Comté de Los Angelès, district de comptage n°825, rôle 21-B, famille n°587.
  8. « Lewis Milestone », sur Premiere.fr (consulté le )
  9. « "Kangaroo" producer is coming here by camp trailer. », Sunday Mail (Adélaïde, SA : 1912 – 1954), Adelaide, SA,‎ , p. 2 Supplement: Sunday Magazine (lire en ligne, consulté le )
  10. « Lewis Milestone », sur La Cinémathèque française (consulté le )
  11. (en) « All Quiet on the Western Front | Movie review », sur Time Out New York (consulté le )
  12. (en) « All Quiet on the Western Front | Silent Film Festival », sur www.silentfilm.org (consulté le )
  13. (en-US) HoF, « Lewis Milestone » historyonfilm.com » (consulté le )
  14. « Critique : L'Emprise du crime, de Lewis Milestone », sur critikat.com - le site de critique de films, (consulté le )
  15. « Okinawa de Lewis Milestone (1950) - Analyse et critique du film - DVDClassik », sur www.dvdclassik.com (consulté le )
  16. « Ciné-club : L'inconnu de Las Vegas de Lewis Milestone », sur www.cineclubdecaen.com (consulté le )
  17. « L’Inconnu de Las Vegas (Ocean’s 11) – de Lewis Milestone – 1960 », sur Play it again, Sam (consulté le )
  18. (en) « Ocean's Eleven | film by Milestone [1960] », sur Encyclopedia Britannica (consulté le )
  19. « Ciné-club : Les révoltés du Bounty de Lewis Milestone », sur www.cineclubdecaen.com (consulté le )
  20. (en) « Mutiny on the Bounty | film by Milestone [1962] », sur Encyclopedia Britannica (consulté le )
  21. (en) « Learn about Lewis Milestone », sur Famous Birthdays (consulté le )
  22. (en-US) « Lewis Milestone », sur latimes.com (consulté le )
  23. (en-US) « Lewis Milestone », sur Find a grave
  24. (en-US) « Lewis Milestone papers », sur oac.cdlib.org (consulté le )
  25. (en) « Margaret Herrick Library », sur Oscars.org | Academy of Motion Picture Arts and Sciences (consulté le )
  26. (en-US) « Lewis Milestone | Hollywood Walk of Fame », sur www.walkoffame.com (consulté le )

Liens externesModifier