Ouvrir le menu principal

Le Jardin des tortures

film sorti en 1967
Le Jardin des tortures
Titre original Torture Garden
Réalisation Freddie Francis
Scénario Robert Bloch
Acteurs principaux
Sociétés de production Amicus Productions
Pays d’origine Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Genre Horreur
Durée 93 min
Sortie 1967

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Le Jardin des tortures (Torture Garden) est un film d'horreur britannique réalisé par Freddie Francis, sorti en 1967.

Sommaire

SynopsisModifier

Dans une attraction foraine spécialisée dans les instruments de torture, le mystérieux docteur Diabolo promet à 5 visiteurs de leur révéler leur avenir s'ils acceptent de le suivre dans l'arrière-boutique. Pour cela, ils doivent le suivre dans le "jardin des tortures" où il les confrontera à Atropos, la déesse du destin représentée par une statue de cire tenant une paire de ciseaux qu’elle s’apprête à rabattre sur une ficelle. Un geste tranchant qui lui permet de dévoiler leur futur, toujours cruel cela va sans dire, aux passant ayant accepté de débourser de folles sommes pour avoir un aperçu d’un avenir de plus en plus incertain. Chacun de leur tour, les visiteurs, sans trop y croire, acceptent d'entendre ses prédictions...

  • Dans "Enoch", un bon à rien fauché, un certain Colin Williams, rend visite à son oncle atteint d'un mal incurable uniquement pour découvrir la cachette de sa fortune. Le vieil homme meurt lorsque Colin refuse de lui donner un médicament. Mais ce dernier est attaqué par un étrange chat télépathe, qui appartenait à une sorcière, qui s'avère être avide de chair humaine...
  • Dans "Terror Over Hollywood", une jeune starlette arriviste, Carla Hayes, veut devenir une star de cinéma. Éprise de Bruce Benthon, l'une des plus grandes célébrités d'Hollywood, la demoiselle finit par découvrir le secret de l'immortalité des stars qui n'ont plus rien d'humain...
  • Dans "Mr. Steinway", une journaliste, Dorothy, tombe amoureuse d'un pianiste virtuose et renfermé, Leo. Lorsqu'ils vivent leur romance, son piano, délaissé, se montre de plus en plus jaloux de la jeune femme...
  • Dans "The Man Who Collected Poe", un collectionneur fanatique d'Edgar Allan Poe, Ronald Wyatt, assassine un autre fan obsessionnel et autoproclamé plus grand amateur de Poe. Mais Wyatt découvre qu'il l'a ramené à la vie afin de le contraindre à écrire de nouvelles histoires.

Quatre histoires terrifiantes orchestrées par le diabolique docteur Diabolo, qui n'est d'autre que le Diable en personne...

Fiche techniqueModifier

DistributionModifier

Notes et référencesModifier

Lien externeModifier