Ouvrir le menu principal

Bienvenue chez les Robinson

film d'animation américain
Bienvenue chez les Robinson
Description de l'image Bienvenue chez les Robinson Logo.png.

Titre original Meet the Robinsons
Réalisation Stephen J. Anderson
Scénario Michelle Bochner Spitz
Sociétés de production Walt Disney Pictures
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Durée 90 min
Sortie 2007

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Bienvenue chez les Robinson (Meet the Robinsons) est le 105e long-métrage d'animation (images de synthèse) et le 47e « Classique d'animation » des studios Disney, sorti en 2007.

SynopsisModifier

Lewis est un jeune orphelin de 12 ans, surdoué et persuadé que l'avenir est à des machines étonnantes. Son plus grand rêve est d'avoir une famille et de retrouver sa mère. Pour cela, il doit plonger au fond de sa mémoire, pour revoir son visage alors qu'elle le laissait sur le perron de l'orphelinat, peu après sa naissance. Il crée alors une machine pour scanner son cerveau et visualiser ce souvenir.

Alors qu'il présente son invention à une foire de la science, il rencontre un jeune garçon d'un an son ainé, Wilber. Celui-ci tente de le persuader qu'un mystérieux homme au chapeau melon tente d'intercepter son invention pour changer son destin et ruiner l'avenir du collège Léo Othily auquel Wilber appartient : le futur. Lewis va alors rencontrer la famille de Wilber. Après avoir passé une journée avec la famille de Wilber ils décidèrent de l'adopter. Mais après avoir vu la coupe de Lewis, ils changent d'avis. C'est alors qu'il découvre que la famille Robinson est en fait la sienne : il est Cornélius, le père de Wilber. L'homme au chapeau melon est en fait son ancien camarade de chambre : Goob. Mais le chapeau melon, qui s'appelle Doris, voulait en fait se servir de Goob pour pouvoir mieux régner sur la ville et les humains. Finalement, Lewis parvint à réparer la machine à remonter le temps et persuade Goob de le suivre. Tout rentre dans l'ordre et Lewis retourne à sa propre époque, après avoir renoncé à retrouver sa mère. Afin de ne pas revivre ce qu'il a vécu, il alla voir Goob à son match de baseball afin qu'il gagne et qu'il ne lui en veuille pas. L'invention de Lewis fut un succès et il fut finalement adopté.

Fiche techniqueModifier

DistributionModifier

Voix originalesModifier

Voix françaisesModifier

Voix québécoisesModifier

Chansons du filmModifier

  • L'Ami qui me croira ou Quelqu'un qui me croira au Québec - Soliste
  • Ces petits bonheurs - Soliste

Autour du filmModifier

  • Le film termine sur une citation :

« Ne regardez pas en arrière. Allez de l'avant, pour ouvrir de nouvelles portes, faire de nouvelles choses par curiosité... La curiosité nous fait découvrir de nouveaux chemins. Allez de l'avant. »

— Walt Disney

En anglais

« Around here, however, we don't look backwards for very long. We keep moving forward, opening up new doors and doing new things, because we're curious... And curiosity keeps leading us down new paths. Keep moving forward. »

— Walt Disney

Jeu vidéoModifier

Notes et référencesModifier