Ouvrir le menu principal

Barnich
Barnich
Le quartier de l’église vu de l’ouest
Administration
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Drapeau de la Région wallonne Région wallonne
Communauté Drapeau de la Communauté française de Belgique Communauté française
Province Drapeau de la province de Luxembourg Province de Luxembourg
Arrondissement Arlon
Commune Arlon
Code postal 6706
Zone téléphonique 063
Démographie
Gentilé Barnichois(e)
Géographie
Coordonnées 49° 39′ nord, 5° 52′ est
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Province de Luxembourg

Voir sur la carte administrative de Province de Luxembourg
City locator 14.svg
Barnich

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte administrative de Belgique
City locator 14.svg
Barnich

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte topographique de Belgique
City locator 14.svg
Barnich

Barnich (prononcé /baʁ.niʃ/, Barnech en luxembourgeois) est un village belge de l'ancienne commune d’Autelbas, situé dans la commune d’Arlon dans la province de Luxembourg en Région wallonne. C’est également, avec Autelbas, un des noms officieux donnés au village actuel d’Autelbas-Barnich.

Barnich n’était un village à part entière que jusqu’en 1948[H 1], année où le gouverneur de la province le fit fusionner avec Autelbas, une autre section de l’ancienne commune d’Autelbas correspondant à la partie sud-ouest de l’actuel village d’Autelbas-Barnich, pour former ce dernier.

Barnich était l’évolution de la partie libre de la villa carolingienne d’Altare, partie qui avait été affranchie à la loi de Beaumont en 1256 par l’abbaye de Clairefontaine[H 2]. Barnich s’était développé au pied de la colline où se situe le cimetière actuel (le quartier de l’église du côté oriental du village). Son nom vient d’ailleurs de la racine bor ou bar qui désigne l’habitat du pied ou du sommet d’une hauteur[H 3].

Il subsistait toujours des tensions avec Autelbas, car Barnich, avec l’abolition de l’Ancien Régime, était plus avantageux concernant le bois d’affouage et donc le développement démographique s’y concentrait. C’est pour mettre un terme à ces querelles d’un autre temps et régler le problème du financement des grands travaux publics à Autelbas que la fusion eu lieu[H 1].

Notes et référencesModifier

  • Alfred Jungen, Autelbas (Arlon) et son prestigieux passé médiéval — Catalogue du musée archéologique d’Autelbas, coll. « Les Cahiers du Groupe de Recherches Aériennes du Sud Belge » (no 1994/1-2 (10e année)), 100 p., chap. VII (« Historique du village d’Autelbas-Barnich »)
  1. a et b p. 82
  2. p. 74
  3. p. 73

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :