Ouvrir le menu principal

Sélange
Sélange
Vue du sud
Administration
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Drapeau de la Région wallonne Région wallonne
Communauté Drapeau de la Communauté française de Belgique Communauté française
Province Drapeau de la province de Luxembourg Province de Luxembourg
Arrondissement Arlon
Commune Messancy
Code postal 6781
Zone téléphonique 063
Démographie
Gentilé Sélangeois(e)
Population 776 hab. ()
Densité 298 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 36,6′ nord, 5° 51′ est
Superficie 260 ha = 2,6 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Province de Luxembourg

Voir sur la carte administrative de Province de Luxembourg
City locator 14.svg
Sélange

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte administrative de Belgique
City locator 14.svg
Sélange

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte topographique de Belgique
City locator 14.svg
Sélange

Sélange (prononcé /ze.lɑ̃ʒ/, en allemand Selingen, en luxembourgeois Séilen, en wallon Sélindje) est un village ainsi qu'une section de la commune belge de Messancy, situé en Région wallonne dans la province de Luxembourg. Elle appartient à la sous-région linguistique Pays d'Arlon.

C'était une commune à part entière avant la fusion des communes de 1977.

GéographieModifier

 
L’église Sainte-Odile

Sélange est délimité à l’est et au sud-est par la frontière luxembourgeoise et se situe à 5 km au nord-est de la frontière française.

Le village se situe dans le bassin versant du Rhin, mais est contigu au bassin versant de la Meuse des côtés ouest et sud. Une des sources de la rivière Eisch (un affluent de l’Alzette) se trouve sur son territoire. Pour ce qui est du bassin de la Meuse, le Séilenerbaach prend sa source au sud du village et coule vers l’ouest pour aller se jeter dans la Messancy.

Localités environnantesModifier

  Hondelange Autelbas-Barnich KwintenhofGrass (LU)  
Turpange N
O    Sélange    E
S
Messancy Clemency (LU)

Section de SélangeModifier

La section de Sélange ne comprend pas d'autres villages que celui-ci.

DémographieModifier

Sélange compte, au , 776 habitants dont 401 hommes et 375 femmes[1].

Le graphique suivant reprend l'évolution de la population au 1er janvier de chaque année.

 

LangueModifier

Le village se trouvant en Pays d'Arlon, la langue régionale endogène est le luxembourgeois, langue nationale de son voisin le Grand-Duché de Luxembourg. En 1978, 75 % des habitants parlaient couramment luxembourgeois. La part de locuteurs est en baisse constante comme pour toutes les langues régionales de Wallonie, au profit du français.

Vie associativeModifier

Le village de Sélange est actif par ses différentes sociétés et clubs, qui organisent différentes manifestations tout au long de l'année, dont la kermesse annuelle qui se déroule le quatrième week-end après Pâques.

Harmonie Royale « l'Alliance »Modifier

Nommé curé à Sélange en 1919, l’abbé Arthur Thommes fonda la société de musique le 28 janvier 1924.

Les membres fondateurs de l’harmonie ont choisi de lui donner pour nom « L’Alliance[2]». Nom évocateur s’il en est car il s’agissait, comme souvent à l’époque, de réunir et de rassembler les hommes autour d’un point commun, la musique en l’occurrence.

Après avoir occupé des locaux ou ateliers mis à disposition par des villageois, l’harmonie décida en 1927 de construire une salle qui fut achevée en 1929. Se révélant par la suite trop exiguë, elle fut agrandie en 1932.

Les prêtres qui ont succédé à l’abbé Thommes, l’abbé R. Weber en 1946 et l’abbé L. Ellenbecker en 1965, ont œuvré pour assurer la continuité de l’harmonie, pour former les jeunes et améliorer les performances musicales des anciens avec le soutien des chefs successifs.

À Sélange, l’harmonie a toujours eu à cœur d’agrémenter les fêtes religieuses et profanes. Elle fait partie intégrante de la vie du village. Elle n’hésite pas non plus à se déplacer pour participer aux festivités des sociétés musicales amies, voisines ou plus lointaines.

Le week-end du 30 avril 2017 est inaugurée, après environ un an de travaux, une salle de musique complètement rénovée et agrandie d'un bloc sanitaire à la place du hall d'entrée.

Club de tennis de table et festival rockModifier

Le club de tennis de table existe depuis 1968 et fait partie des plus grands clubs de la province de Luxembourg.

Il organise en outre annuellement depuis 1978 la Fête des baudets, un week-end festif se déroulant le 2e week-end du mois d’août, avec comme attraction notable des courses de baudets le dimanche.

La Fête des baudets est progressivement rehaussée depuis 2006 par un festival rock, le Donkey Rock Festival[3], dont l’unique soirée du vendredi des débuts s’est vue complétée par l’après-midi et la soirée du samedi, totalisant aujourd’hui une vingtaine de concerts sur le week-end. L’édition 2013 verra passer ou repasser des groupes tels que Punish Yourself, René Binamé, Sidilarsen ou Talco. Dans le passé, on a déjà pu y écouter entre autres Déportivo, Freaky Age, Inimikall, Kill the Young, Les Ramoneurs de Menhirs, Skarbone 14, Tagada Jones, The Real McKenzies, The Straws, Uncommonmenfrommars et Yel... Il y a aujourd’hui également quelques concerts le dimanche, mais plus adaptés à un public familial avec des musiciens comme Cré Tonnerre, Cédric Gervy, Camping sauvach ou Les Rois de la Suède.

Amicale des 3 × 20Modifier

Fondée en 1976, l'Amicale des 3 × 20 organise deux repas par an : un dîner en période d'automne et un après-midi café vers le printemps.

Club des jeunesModifier

En 1977, quelques jeunes du village eurent l'idée de créer un club. Les premières réunions eurent lieu fin 1977 au café Lichtfus. Les statuts furent rédigés et le baptême programmé pour janvier 1978. Les parrains en étaient Marcel Maccatory et Louise Lichtfus. Il allait s'appeler Les Scoubidoux, du nom d'un gadget très à la mode à l'époque.

Les objectifs du club sont d'organiser des loisirs et des activités pour les jeunes du village. La première activité fut le grand feu du 11 mars 1978.

Depuis, le programme s'est étoffé :

  • Grand feu (jusqu'en 1987)
  • Le carnaval de Sélange (avec cortège, organisé jusqu'au début des années 1990)
  • Les jeux inter-villages
  • Le carnaval d'Arlon
  • La chasse aux œufs à Pâques
  • Une participation avec les autres associations du village à la fête locale
  • Le week-end des jeunes début juillet
  • Le verre de l'amitié après la messe de minuit
  • Saint-Nicolas : chaque année, le club des jeunes a l'honneur d'inviter saint Nicolas et lui demande de passer dans les maisons des enfants sages du village.
  • Les opérations solidaires et citoyennes (Arc-en-ciel, opération « Choco », « Commune propre »)

CuriositésModifier

L’église, construite en 1983, est dédiée à sainte Odile, qui est invoquée contre les maladies des yeux[4]. La paroisse fait actuellement partie du secteur pastoral de Messancy, qui dépend du doyenné de Messancy.

On peut découvrir quelques calvaires, ainsi que deux chapelles :

  • la chapelle Notre-Dame de Lourdes, datant de la fin du XIXe siècle et située à l’entrée du bois au nord du village du côté de Hondelange ;
  • la chapelle Notre-Dame de Lösbruck, située dans l’ancien cimetière au lieu-dit Klaus à l’ouest du village, où existait un ermitage jusqu’en 1793.

Notes et référencesModifier

  1. Registre officiel de la population de la commune de Messancy consulté en août 2013.
  2. Harmonie Royale l'Alliance Sélange
  3. Donkey Rock Festival
  4. Cercle d'histoire de Messancy - Paroisse de Sélange

Sur les autres projets Wikimedia :