Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Banalité.
Page d’aide sur l’homonymie « Banaux » redirige ici. Pour l’article homophone, voir Bano.
Four banal de Barre (Tarn).

Les banalités sont, dans le système féodal français, des installations techniques que le seigneur est dans l'obligation d'entretenir et de mettre à disposition de tout habitant de la seigneurie. En contrepartie, les habitants de cette seigneurie ne peuvent utiliser que ces installations seigneuriales, pour un prix qui est fixé par le seigneur. Ce sont des services publics.

Les principales banalités sont :

  • le four banal (taxé par le fournage) ;
  • le moulin banal ;
  • le pressoir banal ;
  • le marché aux vins.

Les installations banales (fours à pain, moulins, pressoirs) ne doivent pas être confondues avec des installations communautaires, qui étaient beaucoup plus courantes et dont la gestion revenait à la collectivité.

Un autre banalité était celle de tor et ver, qui était l'entretien et la mise à disposition par la seigneurie d'étalons reproducteurs sélectionnés, taureau ou verrat, dont les saillies étaient sujettes à redevance.

Ces privilèges, abolis et déclarés rachetables dans la nuit du 4 août 1789, sont abolis définitivement sans rachat en 1793. Mais l'usage des fours collectifs perdure jusque dans la première moitié du XXe siècle.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

BibliographieModifier

Liens externesModifier

RéférencesModifier