Ouvrir le menu principal

Bérengère Ire de Castille

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bérengère de Castille.
Bérengère Ire de Castille
Bérengère de Castille.jpg
Bérengère Ire de Castille,
enluminure médiévale.
Fonction
Monarque du royaume de Castille
Titres de noblesse
Reine de Castille (d)
Reine consort de León (d)
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Nom de naissance
Berenguela
Activité
DirigeantVoir et modifier les données sur Wikidata
Famille
Père
Mère
Fratrie
Henri Ier de Castille
Sancho de Castilla (d)
Mafalda de Castilla (en)
Sancha de Castilla (d)
Constanza de Castilla (d)
Blanche de Castille
Aliénor de Castille
Urraque de Castille
Fernando de Castilla y Plantagenet (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Enfants
Bérengère de León
Eléonore de León (d)
Constanza de Castilla (d)
Constance de León (d)
Ferdinand III de Castille
Alphonse de Molina (en)
Leonor de Castilla (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Religion
Blason Castille.svg
blason

Bérengère de Castille (Doña Berenguela en espagnol), née le 1er à Ségovie et morte le à Burgos, est la fille aînée d'Alphonse VIII de Castille, roi de Castille et d'Aliénor d'Angleterre, et femme d'Alphonse IX de León, roi de León, qui la répudie en 1209 sous prétexte de parenté.

Les États de Castille la déclarent régente en 1211 pendant la minorité de son frère Henri Ier de Castille, elle doit faire face à la révolte nobiliaire, et abdiquer de ses fonctions en faveur du comte de Lara, qui néanmoins la bannit du royaume par la suite. Elle y rentre après la mort de son frère, auquel elle succède en 1217, peu de temps après elle remet la couronne à son fils aîné Ferdinand III de Castille et meurt en 1246.

SourceModifier

  • Cet article comprend des extraits du Dictionnaire Bouillet. Il est possible de supprimer cette indication, si le texte reflète le savoir actuel sur ce thème, si les sources sont citées, s'il satisfait aux exigences linguistiques actuelles et s'il ne contient pas de propos qui vont à l'encontre des règles de neutralité de Wikipédia.

Article connexeModifier

Liens externesModifier

Article connexeModifier