Fandango (entreprise américaine)

société américaine de billetterie en ligne

Fandango
logo de Fandango (entreprise américaine)
illustration de Fandango (entreprise américaine)

Création [1]Voir et modifier les données sur Wikidata
Siège social Los AngelesVoir et modifier les données sur Wikidata
Actionnaires NBCUniversal (0,7 ) et Warner Bros. (0,3 )Voir et modifier les données sur Wikidata
Filiales Fandango Latam (en)
Site web www.fandango.comVoir et modifier les données sur Wikidata

Fandango est une société américaine de billetterie qui vend des billets de cinéma par le biais de leur site internet ainsi que par leur application mobile.

HistoriqueModifier

À la fin des années 1990, tandis que l'Internet gagnait en popularité, les petites et moyennes chaînes de cinéma ont commencé à offrir des services indépendants de vente de billets, par le biais de leurs propres sites web. En parallèle des spectateurs ont commencé à pouvoir imprimer leurs propres billets à la maison (avec des codes à barres à scanner au cinéma) grâce à des services comme PrintTixUSA  ou des fournisseur de logiciels comme "ticketmakers.com". En 2000, le site Fandango lance un service d'impression de tickets contre un supplément avec une possibilité de réservation. 

Le , Comcast acquiert Fandango, avec pour projet de l'intégrer dans un nouveau site internet de divertissement appelé "Fancast.com," dont le lancement est prévu pour l'été 2007[2]. Le , Walt Disney Internet Group annonce la vente de Movies.com à Fandango[3],[4].

En 2010, Flixster achète Rotten Tomatoes à News Corp[5].

Avec l'achat de NBCUniversal par Comcast en janvier 2011, Fandango et les autres actifs des médias de Comcast ont été fusionnées avec NBCUniversal.

En mars 2012, Fandango annonce un partenariat avec Yahoo! Movies, pour devenir le service officiel en ligne et sur mobile de vente de billets pour les 30 millions d'utilisateurs inscrits de Yahoo! service[6]. La société était en litige avec la World Wrestling Entertainment concernant l'usage de la marque Fandango jusqu'en décembre 2013 utilisée aussi par le lutteur professionnel Johnny Curtis[7].

Le , Fandango annonce l'acquisition de M-GO[8], une coentreprise entre Technicolor SA et DreamWorks Animation (NBCUniversal acquis de cette dernière société, trois mois plus tard)[9] dont il sera plus tard renommé "FandangoNOW"[10].

Le , Fandango annonce l'acquisition de Flixster et sa filiale Rotten Tomatoes à Warner Bros. en échange d'une participation de 30% [11],[12].

Le , Fandango Media achète Cinepapaya, un site internet Péruvien d'achat de billets de cinéma pour un montat non divulgué[13].

Le , le service de vidéo à la demande FandangoNow de Fandango rejoint le service de collection de vidéo Movies Anywhere de Disney[14],[15].

Filiales et servicesModifier

RéférencesModifier

  1. « https://www.bloomberg.com/research/stocks/private/snapshot.asp?privcapId=183308 » (consulté le 26 juillet 2018)
  2. Wallenstein, Andrew, « Comcast Adds Fandango », AdWeek,‎ (lire en ligne, consulté le 29 avril 2011)
  3. (en) Caroline McCarthy, « Disney sells Movies.com to Comcast's Fandango », sur cnet.com, (consulté le 26 juillet 2018)
  4. (en) Dawn C. Chmielewski, « Fandango acquires Movies.com », sur Los Angeles Times, (consulté le 26 juillet 2018)
  5. (en) Ben Fritz, « News Corp. sells Rotten Tomatoes website to Flixster », Los Angeles Times, 5 janvier 2010.
  6. Sarah Perez, « Fandango Wins Yahoo Movies Deal Over Rival MovieTickets.com », sur TechCrunch, 19 lmars 2012
  7. « Another Tribute to the Tropps: Fandango WWE Issues », sur eWrestlingNews
  8. Ryan Faughnder, « Fandango buys online video retailer M-Go to boost 'super ticket' sales », Los Angeles Times, sur Los Angeles Times, (consulté le 29 janvier 2016)
  9. « Comcast is buying Dreamworks in a $3.8 billion acquisition », sur Washington Post (consulté le 1er mai 2016)
  10. Todd Longwell, « Fandango Re-Branding M-GO On-Demand Service as FandangoNOW », sur Videolink (consulté le 17 mars 2016)
  11. Anthony Ha, « Fandango Buys Flixster And Rotten Tomatoes », sur TechCrunch, (consulté le 17 février 2016)
  12. « Rotten Tomatoes and Flixster Acquired By Fandango », sur Slashfilm (consulté le 19 février 2016)
  13. « Comcast's Fandango Buys Online Ticket-Seller Cinepapaya », sur Fortune, (consulté le 3 décembre 2016)
  14. (en) Todd Spangler, « Fandango Joins Disney-Owned Movies Anywhere », sur Variety, (consulté le 26 juillet 2018)
  15. (en) Jeff Baumgartner, « FandangoNow Connects With Disney’s Movies Anywhere », sur multichannel.com, (consulté le 26 juillet 2018)