Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Glauser.

Laura Glauser
Laura Glauser en janvier 2016
Laura Glauser en janvier 2016
Fiche d’identité
Nationalité Drapeau de la France France
Naissance (26 ans)[1]
Lieu Besançon
Taille 1,80 m (5 11)
Poids 72 kg (158 lb)
Poste gardienne de but
Surnom(s) Lolotte, Glooser[réf. nécessaire]
Situation en club
Club actuel Metz Handball
Numéro 1
Parcours junior
Saisons Club
2005-2007 Drapeau : France HBC Val de Saône
2007-2010 Drapeau : France ES Besançon
Parcours professionnel *
SaisonsClub M. (B.)
depuis 2010 Drapeau : France Metz Handball
Sélections en équipe nationale **
Année(s)Équipe M. (B.)
Drapeau : France France junior
depuis 2012Drapeau : France France 61 (0)[2]
* Matchs joués et buts marqués dans chaque club
comptant pour le championnat national
et les compétitions nationales et continentales.
** Matchs joués et buts marqués pour l'équipe
nationale en match officiel.

Laura Glauser, née le à Besançon, est une joueuse internationale française de handball, évoluant au poste de gardienne de but. Avec l'équipe de France, elle est vice-championne olympique en 2016 et championne d'Europe en 2018. En club, elle évolue au Metz Handball depuis 2010.

Laura Glauser aux JO de Rio en 2016.

Sommaire

CarrièreModifier

Originaire de Haute-Saône (ses parents habitent à Soing-Cubry-Charentenay), elle débute dans le club de Val de Saône avant de rejoindre l'ES Besançon en 2007. Après 3 ans, elle rejoint le Metz Handball en 2010, avec lequel est de nombreuses fois championne de France.

Après un titre de vice-championne du monde junior à l'été 2012 (où elle est nommée meilleure gardienne du tournoi[3]), elle connaît sa première sélection en équipe de France senior le 5 octobre 2012 contre la Norvège lors de la Golden League[4]. Elle est retenue dans le groupe pour le Championnat d'Europe 2012 mais n'entre pas en jeu au cours de la compétition[5]. Au cours de cette saison 2012-2013, où elle partage le poste de gardienne avec Gervaise Pierson, elle réalise le doublé championnat[6]-coupe de France[7] avec le Metz Handball et atteint la finale de la coupe de l'EHF.

Au début de la saison 2013-2014, elle est arrêtée pendant plusieurs mois pour blessure[8]. Elle ne revient à la compétition qu'en fin de saison[9] et participe aux derniers matches de l'année mais pas à la finale des play-off, remportée par le Metz Handball.

En octobre 2014, après un bon début de saison qui lui permet de retrouver l'équipe de France à l'occasion de la Golden League, elle est élue « meilleure joueuse LFH du mois »[10]. Elle est finalement retenue, aux côtés d'Amandine Leynaud, pour participer au Championnat d'Europe 2014 en Hongrie et en Croatie[11]. Dès le deuxième match de la compétition, elle réalise une grande performance face à la Serbie, vice-championne du monde, avec seulement trois buts encaissés en première mi-temps et 43 % de tirs arrêtés au total[12],[13]. La France termine finalement 5e de la compétition[14].

Au terme d'une saison 2014-2015 où le club messin perd son titre de champion, elle participe néanmoins activement à la victoire en coupe de France, remportée aux tirs au but face au HBC Nîmes[15].

Régulièrement sélectionnée en équipe de France (18 sélections fin août 2015[16]), ses bonnes performances avec Metz lui permettent d'être élue « meilleure joueuse LFH du mois » en septembre 2015[17]. En décembre 2015, profitant notamment de la blessure de Cléopâtre Darleux, elle est retenue dans la liste des 18 joueuses qui participent au championnat du monde 2015 avec l'équipe de France[18], sa deuxième compétition internationale consécutive. Malgré la décevante septième place de la France, elle réalise néanmoins une belle compétition[19], qui lui vaut d'être élue meilleure jeune gardienne (moins de 22 ans) du tournoi[20].

En janvier 2016, devenue l'une des joueuses cadres de l'équipe de Metz et une référence à son poste en France, elle prolonge son contrat avec l'équipe de Metz pour trois saisons, jusqu'en 2019[21]. En fin de saison, elle prend une part déterminante dans la conquête du 20e titre de champion de France du Metz Handball, face à Fleury Loiret[22].

Elle fait partie des joueuses retenues en équipe de France pour disputer les Jeux olympiques de 2016 à Rio de Janeiro[23]. En complément d'Amandine Leynaud, elle réalise un bon tournoi, avec notamment 11 et 14 arrêts contre l'Argentine[24] puis la Suède[25]. Non utilisée en quarts, elle aborde les demi-finales en manque de confiance mais réalise une superbe performance en fin de match en arrêtant cinq des sept derniers tirs des néerlandaises, pour une victoire 24 à 23 synonyme de finale olympique[26],[27]. En finale, la France et Laura Glauser (6 arrêts) s'inclinent face à la Russie et se contentent d'une médaille d'argent[28]. À titre personnel, Laura Glauser termine le tournoi avec le meilleur pourcentage d'arrêts (41 % soit 45 arrêts pour 109 tirs) devant Kari Aalvik Grimsbø[29].

Au retour des Jeux olympiques, elle est élue meilleure gardienne du championnat de France pour la saison 2015-2016[30].

Le 19 octobre 2016 lors d'un match de LFH à Besançon elle réussit l'exploit de marquer 3 fois dans les buts adverses depuis son propre en-but, profitant de la nouvelle règle, largement utilisée par les bisontines, qui permet à une équipe de jouer à 7 joueuses de champ en sortant la gardienne. Durant cette saison 2016-2017, elle participe aux bons résultats du club de Metz qui remporte le championnat et la coupe de France, et réalise un excellent parcours européen, ne cédant qu'en quart de finale de la Ligue des champions face au futur vainqueur, Győri ETO KC. En août 2017, elle est élue, pour la deuxième fois, meilleure gardienne du championnat, au titre de la saison 2016-2017[31].

À l'automne 2017, Laura Glauser annonce être enceinte et renoncer, de fait, à disputer le championnat du monde 2017[32]. Elle espère être de retour à son meilleur niveau pour regagner sa place en équipe nationale en vue de disputer le championnat d'Europe de 2018 en France[33].

Après un an d’absence en Équipe de France, elle est rappelée en septembre 2018 pour disputer la 1re étape de la Golden League au Danemark[34]. Elle y fait un retour très remarqué en étant élue MVP à l’issue de la rencontre opposant la France à la Norvège.

En octobre 2018, elle prolonge son contrat au Metz Handball de deux ans, la liant avec le club Lorrain jusqu’en 2021[35].

Laura Glauser est avec Amandine Leynaud une des deux gardiennes de l'équipe de France qui remporte le Championnat d'Europe 2018 organisé en France, sur une victoire en finale 24-21 face à la Russie le 16 décembre à Bercy. Malgré un début de compétition timide, elle termine 3e meilleure gardienne du tournoi (en pourcentage d'arrêts) avec 36% d’arrêts, derrière la gardienne norvégienne Silje Solberg et Amandine Leynaud.

Le 19 mai 2019, Laura Glauser remporte son 7ème Championnat avec Metz Handball, faisant d'elle la gardienne possédant le plus de championnats français.

PalmarèsModifier

En clubModifier

compétitions internationales
compétitions nationales

En sélectionModifier

Jeux olympiques
championnats du monde
championnats d'Europe
autres

Récompenses individuellesModifier

DécorationsModifier

GalerieModifier

RéférencesModifier

  1. (en) « Profil de Laura Glauser », sur www.eurohandball.com, Fédération européenne de handball (consulté le 7 décembre 2015)
  2. (en) « Les femmes de défis pour la qualification à l'Euro 2016 », sur www.femmesdedefis.com, Fédération française de handball,
  3. (en) « All Star Team of the Women's Junior WCh », sur ihf.info, Fédération internationale de handball,
  4. « Vie de joueuse de Laura Glauser », sur Site officiel de l'équipe de France féminine (consulté le 6 décembre 2014).
  5. « Les derniers remparts », sur www.femmesdedefis.com, Fédération française de handball,
  6. « Finalement, elles sont championnes », sur Site officiel du Metz Handball, (consulté le 30 octobre 2013).
  7. « Metz fait le doublé », L'Équipe,
  8. « Glauser : « Ma blessure est très rare » », Le Républicain lorrain, (consulté le 21 novembre 2013)
  9. « Laura Glauser : « J’ai autant envie que peur… » », Le Républicain lorrain,
  10. « Laura Glauser joueuse LFH du mois d'octobre », sur www.handlfh.org, Ligue féminine de handball,
  11. (en) « France », sur huncro2014.ehf-euro.com, Fédération européenne de handball (consulté le 9 décembre 2014)
  12. « La France surclasse la Serbie », sur handnews.fr,
  13. « Euro de handball : les Bleues impressionnent », sur www.lemonde.fr, Le Monde,
  14. « Championnat d'Europe : la France se console en battant la Hongrie », sur www.lequipe.fr, L'Équipe,
  15. « Une belle septième pour Metz », sur handnews.fr, (consulté le 8 décembre 2012)
  16. « Fiche de Laura Glauser sur le site de la LFH », sur www.handlfh.org, Ligue féminine de handball (consulté le 8 décembre 2012)
  17. « Laura Glauser joueuse LFH du mois de septembre », sur www.handlfh.org, Ligue féminine de handball, (consulté le 8 décembre 2012)
  18. « EDF fém : Dazet, Kolczynski et Moretto n'iront pas au Mondial », sur www.handzone.net, (consulté le 8 décembre 2012)
  19. (en) « Qui est Laura Glauser, l'unes des gardiennes des Bleues ? », sur sport24.lefigaro.fr, Le Figaro,
  20. a et b (en) « Denmark 2015 All-Star Team », sur ihf.info, Fédération internationale de handball,
  21. « News – Laura Glauser prolonge avec Metz », sur www.handlfh.org, Ligue féminine de handball,
  22. « Division 1 féminine : 20e titre pour Metz », sur www.lequipe.fr, L'Équipe,
  23. « Rio 2016 – La liste des Bleues retenues pour les JO », sur www.handlfh.org, Ligue féminine de handball,
  24. « JO F : tranquilles comme les Bleues », sur www.handzone.net, (consulté le 11 août 2016)
  25. « JO F : le plein d’espoir avant le quart », sur www.handzone.net,
  26. « Et Laura Glauser «sauva la France» », sur www.liberation.fr,
  27. « JO F : elles sont en finale ! », sur www.handzone.net,
  28. « JO F : Si près des étoiles… », sur www.handzone.net,
  29. a et b (en) « Rio 2016 - Handball Women - Goalkeeper Statistics », sur www.ihf.info, Fédération internationale de handball,
  30. a et b « All-Star LFH – Les lauréates de la saison 2015-16 », sur handlfh.org, Ligue féminine de handball,
  31. a et b « All-Star LFH – Handnews - L’équipe type de la saison 2016/2017 », sur handnews.fr,
  32. « Bleues : Un bébé mais pas de Mondial pour Glauser », sur www.lequipe.fr, L'Équipe,
  33. « Laura Glauser (Metz Handball) : « Je suis enceinte » », sur www.republicain-lorrain.fr, Le Républicain lorrain,
  34. « Golden League (F) | 18 joueuses convoquées, un changement | HandNews », HandNews,‎ (lire en ligne, consulté le 1er novembre 2018)
  35. « Metz Handball : Laura Glauser jusqu’en 2021 », sur www.republicain-lorrain.fr, Le Républicain lorrain, (consulté le 16 février 2019)
  36. « 2009 Women's European Championship 19 - 9th place final - Match Details », Fédération européenne de handball, (consulté le 26 mars 2019)
  37. « Hand Infos n° 587 », sur www.ff-handball.org, Fédération française de handball,
  38. « Hand Infos n° 589 », sur www.ff-handball.org, Fédération française de handball,
  39. Décret du 30 novembre 2016 portant promotion et nomination

Liens externesModifier