2021 en handball

liste d'événements survenus en 2021 dans le domaine du handball

Chronologie du handball

Chronologies
Années :
2018 2019 2020  2021  2022 2023 2024
Décennies :
1990 2000 2010  2020  2030 2040 2050
Siècles :
XXe siècle  XXIe siècle  XXIIe siècle
Millénaires :
IIe millénaire  IIIe millénaire  IVe millénaire
Années du thème Sport
2020 ◄◄ 2021 en sport ►► 2022

Athlétisme - Baseball - Basket-ball - Catch - Combiné nordique - Cyclisme - Football - Football américain - Gymnastique - Handball - Hockey sur glace - Natation - Rugby à XIII - Rugby à XV - Ski - Sport automobile - Sports hippiques - Tennis - Triathlon



Jan - Fév - Mar - Avr - Mai - Juin
Juil - Aoû - Sep - Oct - Nov - Déc
Chronologies géographiques
Chronologies thématiques
Aéronautique Architecture Arts plastiques Astronautique Astronomie Automobile Bande dessinée Chemins de fer Cinéma Disney Droit Échecs Économie Élections Fantasy Football Informatique Jeu Jeu vidéo Littérature Musique populaire Musique classique Numismatique Parcs de loisirs Photographie Philosophie Radio Santé et médecine Science Science-fiction Sociologie Sport Télévision TerrorismeThéâtre
Calendriers
Romain · Chinois · Grégorien · Julien · Hébraïque · Hindou · Hégirien · Persan · Républicain

2020 en handball - 2021 en handball - 2022 en handball


Le résumé de l'année 2021 en handball.

Par datesModifier

Par compétitionsModifier

Championnat du monde masculinModifier

La 27e édition du Championnat du monde masculin de handball se déroule du 13 au en Égypte.

Dans une compétition perturbée par la pandémie de Covid-19, le Danemark parvient à conserver son premier titre mondial acquis en 2019. Bien qu'elle ait été privée de plusieurs joueurs cadres, la Suède parvient à atteindre la finale, 20 ans après sa dernière médaille mondiale. L'Espagne, double Championne d'Europe en titre, remporte la médaille de bronze aux dépens de la France.

Statistiques et récompenses
Équipe type
 
 
 

Jeux olympiquesModifier

Comme l'ensemble des Jeux olympiques, les tournois de handball, initialement prévus en juillet et à Tokyo, ont été reportés d'un an à cause de la pandémie de Covid-19 et se sont tenus du 24 juillet au .

Pour la troisième fois après l'URSS en 1976 puis la Yougoslavie en 1984, les équipes de France masculine et féminine réalisent le doublé en remportant les tournois masculin et féminin. Les deux équipes ont pris leur revanche par rapport à 2016 en s'imposant face aux tenants du titre, respectivement les Danois (25-23) et les Russes (30-24). L'Espagne chez les hommes et la Norvège chez les femmes complètent le podium.

Tournoi masculin
Statistique et récompenses
 
 
 

Tournoi féminin
Statistique et récompenses
 
 
 

Championnat du monde fémininModifier

La 25e édition du Championnat du monde féminin de handball se déroule du 1er au en Espagne. Les Néerlandaises remettent titre en jeu.

La Norvège remporte son quatrième titre dans la compétition en battant en finale la France qui ne sera pas parvenue à réaliser le doublé après le titre olympique remporté 4 mois plus tôt. Grâce à sa victoire face au pays hôte espagnol, le Danemark glane sa première médaille, en bronze donc, depuis 2013.

Statistiques et récompenses
Équipe type
 
 
 

Meilleurs handballeurs de l'année 2021Modifier

Après une année 2020 fortement perturbée par la pandémie de Covid-19, conduisant à arrêter pratiquement toutes les compétitions pendant plusieurs mois en 2020, l'année 2021 est marquée par deux compétitions majeures, les Jeux olympiques de Tokyo reportés de 2020 et le Championnat du monde masculin ou féminin auxquels s'ajoutent les Coupes d'Europe et les compétitions nationales.

C'est ainsi que la liste des nommés à l'élection des meilleurs handballeurs de l'année 2021 a été décidée en début d'année 2022 par un groupe d'experts, composé des meilleurs entraîneurs d'équipes nationales et d'experts de l'IHF. Le vote des supporters se déroule du lundi 7 mars au dimanche 27 mars 2022. Les résultats sont dévoilés le lendemain et ont vu la domination du handball danois qui a remporté les quatre titres mis en jeu[1],[2] : le gardien de but Niklas Landin Jacobsen, la gardienne de but Sandra Toft et les entraîneurs Nikolaj Bredahl Jacobsen (équipe masculine) et Jesper Jensen (équipe féminine).

Meilleur joueurModifier

Chez les hommes, représentant quatre pays et ayant connu de nombreux succès en club et en équipe nationale en 2021, les nommés masculins sont[3] :

  • Alex Dujshebaev : la star espagnole de 29 ans atteint le sommet de sa carrière et a été tout simplement sensationnelle, en particulier dans le temps d'embrayage, lorsqu'il a essentiellement repris l'attaque de l'Espagne que ce soit lors du Championnat du monde (34 buts) ou aux JO de Tokyo (18 de ses 29 buts ont été marqués lors des secondes mi-temps), Dujshebaev a eu un rôle décisif dans les deux médailles de bronze remportées par l'Espagne. En club, s'il a à nouveau remporte le titre de champion de Pologne avec Kielce, ses 93 buts en Ligue des champions n'ont pas suffi pour permettre au club de se qualifier pour le Final.
  • Ludovic Fabregas : évoluant sur un poste de pivot de plus en plus crucial dans le handball moderne, Fabregas évolue au plus haut niveau en étant à la fois attaquant efficace et un très bon défenseur. Avec la France, il termine quatrième du Mondial en Égypte puis est devenu champion olympique pour la première fois de sa carrière, étant les deux fois élu meilleur pivot de la compétition. En club, il a également été élu dans l'équipe-type en Ligue des champions (pour la dixième victoire du Barça) et en championnat, le club ayant remporté toutes les compétitions dans lesquelles il était engagé à l'exception de la Coupe du monde des clubs.
  • Mathias Gidsel : alors qu'il ne connait sa première sélection avec le Danemark que fin 2020, il est la grande révélation du championnat du monde 2021 où il joue un rôle décisif dans la victoire danoise après avoir marqué 39 buts. Six mois plus tard, si Gidsel a raté le titre olympique d'un cheveu, sa polyvalence et ses 46 buts avec une efficacité de tir exceptionnelle (pour un arrière) de 81 %, il est élu meilleur joueur olympique.
  • Jim Gottfridsson : avec ses tirs puissants et ses passes créatives, Gottfridsson est actuellement l'un des meilleurs demi-centre actuels. Finaliste du Mondial 2021, Gottfridsson y est élu dans l'équipe-type. Au niveau des clubs, il a été nommé MVP de la Bundesliga, terminant meilleur passeur avec 210 passes décisives et 15e du classement meilleur buteur avec 177 buts marqués.
  • Niklas Landin Jacobsen : l'élection n'ayant pas eu lieu en 2020, Landin pourrait être le premier joueur de l'histoire à remporter le titre de joueur mondial masculin de l'année de l'IHF deux fois de suite. Landin a connu une excellente année 2021, remportant la médaille d'or au Championnat du monde, ayant arrêté 64 tirs pour une efficacité de 30% et étant crucial en quart de finale contre l'Égypte, où il a arrêté les tirs d'Ahmad Elahmar et Ali Zein lors de la séance de tirs au but qui a permis au Danemark de se qualifier pour les demi-finales. Le tireur danois a également remporté la médaille d'argent aux Jeux olympiques de Tokyo et a remporté la Bundesliga avec Kiel.

Les résultats sont[1] :

Rang Joueur Nationalité Club(s) Poste Votes Élu en
1 Niklas Landin Jacobsen   Danemark   THW Kiel Gardien de but 24,12 % 2019
2 Jim Gottfridsson   Suède   SG Flensburg-Handewitt Demi-centre 23,87 % -
? Alex Dujshebaev   Espagne   KS Kielce Arrière droit .. % -
? Ludovic Fabregas   France   FC Barcelone Pivot .. % -
? Mathias Gidsel   Danemark   GOG Håndbold Arrière droit .. % -

Meilleure joueuseModifier

Chez les femmes, deux nations (la France et la Norvège) et deux clubs (Brest et Győr) présentent chacun deux joueuses[4] :

  • Kari Brattset : si la pivot de 31 ans n'a fait ses débuts dans l'équipe nationale de Norvège qu'en 2016, elle tient aujourd'hui un rôle crucial à la fois en attaque et en défense pour la Norvège, clôturant l'année 2021 avec un médaille d'or et un titre de meilleure joueuse au Championnat du monde 2021. Deuxième meilleure buteuse de son équipe dans la compétition avec 38 buts sur 46 tirs, son importance a été dûment soulignée en défense, où Brattset a été l'ingrédient clé du premier titre mondial de la Norvège depuis 2015 tout comme lors de la médaille de bronze remportée aux Jeux olympiques de Tokyo. Si Győr reste l'un des tous meilleurs clubs européens, il s'est incliné en finale du Championnat nationale et a été battu en demi-finale de la Ligue des champions.
  • Pauletta Foppa : plus jeune des cinq nominées, Foppa n'a cessé de s'améliorer et est devenue l'une des forces les plus dominantes du handball. En 2018, elle est recrutée par le Brest Bretagne Handball puis connait sa première sélection en Équipe de France, devenant championne d'Europe avant ses 18 ans. Continuant sa progression, la saison 2020-2021 avec le Brest Bretagne Handball est marquée par le doublé Championnat-Coupe de France et la finale de la Ligue des champions, une première pour un club français. A titre individuel, elle est d'ailleurs élue meilleure pivot de la compétition, distinction également reçue aux Jeux olympiques de 2020, où la France remporte son premier titre olympique, et au Championnat du monde 2021, terminé avec une médaille d'argent.
  • Stine Bredal Oftedal : après la Hongroise Bojana Radulovics et la Roumaine Cristina Neagu, la demi-centre norvégienne Stine Bredal Oftedal peut devenir la troisième joueuse à obtenir au moins deux fois la prestigieuse distinction après 2019. Oftedal possède un talent indéniable pour créer des occasions et développer les attaques de son équipe, tant au niveau du club que pour l'équipe nationale. En remportant en 2021 le bronze aux JO puis l'or au Mondial, Oftedal a complété son impressionnante collection de médailles, portant son total à 11 dans les tournois majeurs. Si comme pour Brattset, la saison 2020/2021 avec Győr a été plus compliquée que les précédentes, Oftedal a élue pour la troisième fois consécutive meilleure demi-centre de la Ligue des champions.
  • Sandra Toft : la gardienne de but danoise a été l'une des gardiennes les plus régulières de ces dernières années et, pourrait écrire l'histoire du handball féminin en devenant la première gardienne de but à remporter le titre de joueuse de l'année. 2021 a été une année marquante pour Toft qui a remporté sa première médaille lors d'un tournoi majeur avec le Danemark, le bronze au Championnat du monde. Réalisant le plus grand nombre d'arrêts (80) avec un pourcentage d'arrêts exceptionnel de 43 % et élue pour la première fois dans l'équipe-type d'un championnat majeur, elle a été décisive. Avec Brest, elle a comme Foppa réalisé le doublé Championnat-Coupe de France et atteint la finale de la Ligue des champions.
  • Grâce Zaadi : après la distinction remportée par Allison Pineau en 2009, c'est une autre demi-centre qui lui a succédé avec "Les Bleues" : Grâce Zaadi a aidé la France à remporter sa toute première médaille d'or aux Jeux olympiques puis une médaille d'argent au Mondial 2021, étant les deux fois élue dans l'équipe-type de la compétition. Avec Rostov, elle réalise le doublé Championnat-Coupe de Russie tandis qu'en Ligue des champions, ses 72 buts n'ont pas suffi pour passer les quarts de finale face au Vipers Kristiansand, futur vainqueur.

Les résultats sont[1] :

Rang Joueur Nationalité Club(s) Poste Votes Élu en
1 Sandra Toft   Danemark   Brest Bretagne Handball Gardienne de but 30,96 % -
? Kari Brattset   Norvège   Győri ETO KC Pivot .. % -
? Pauletta Foppa   France   Brest Bretagne Handball Pivot .. % -
? Stine Bredal Oftedal   Norvège   Győri ETO KC Demi-centre .. % 2019
? Grâce Zaadi   France   Rostov-Don Demi-centre .. % -

Meilleur entraîneur d'une équipe masculineModifier

La liste des nommés à l'élection du meilleur entraîneur d'une équipe masculine a été dévoilée le [5],[6]. Les résultats sont[1] :

Rang Entraîneur Nationalité Équipe(s) entraînée(s) Votes Élu en
1 Nikolaj Bredahl Jacobsen   Danemark   Danemark 51,2 % 2019
? Roberto García Parrondo   Espagne   Égypte,   MT Melsungen (à partir de juillet) ? -
? Guillaume Gille   France   France ? -
? Xavier Pascual Fuertes   Espagne   Barcelone puis   Bucarest et   Roumanie ? -
? Jordi Ribera   Espagne   Espagne ? -

Meilleur entraîneur d'une équipe féminineModifier

La liste des nommés à l'élection du meilleur entraîneur d'une équipe féminine a été dévoilée le [7]. Les résultats sont[1] :

Rang Entraîneur Nationalité Équipe(s) entraînée(s) Votes Élu en
1 Jesper Jensen   Danemark   Danemark,   Team Esbjerg 35,4 % -
? Ole Gustav Gjekstad (en)   Norvège   Vipers Kristiansand ? -
? Þórir Hergeirsson   Islande   Norvège ? 2011, 2012, 2014, 2015, 2016
? Olivier Krumbholz   France   France ? 2010, 2018
? Ambros Martín   Espagne   Győri ETO KC ? -

Bilan de la saison 2020-2021 en clubModifier

Coupes d'Europe (clubs)Modifier

Championnats européensModifier

La liste des champions nationaux est[8]

Championnats masculins
Rang EHF[9] Championnat Vainqueur
1   Allemagne THW Kiel
2   France Paris Saint-Germain
3   Espagne FC Barcelone
4   Macédoine du Nord Vardar Skopje
5   Hongrie SC Pick Szeged
6   Pologne KS Kielce
7   Danemark Aalborg Håndbold
8   Portugal FC Porto
9   Croatie RK Zagreb
10   Roumanie Dinamo Bucarest
11   Biélorussie HC Meshkov Brest
12   Slovénie Gorenje Velenje
13   Suède IK Sävehof
14   Ukraine HC Motor Zaporijjia
15   Suisse Pfadi Winterthur
16   Norvège Elverum Handball
17   Slovaquie HT Tatran Prešov
18   Russie Medvedi Tchekhov
19   Finlande Riihimäen Cocks
20   Autriche Alpla HC Hard
21   Turquie Spor Toto SK
22   Belgique non attribué
23   Tchéquie Talent MAT Plzeň
24   Islande Valur Reykjavík
  Israël Maccabi Rishon LeZion
26   Grèce AEK Athènes
27   Serbie RK Vojvodina Novi Sad
28   Luxembourg Handball Esch
29   Pays-Bas HV Aalsmeer
30   Kosovo KH BESA Famiglia (en)
31   Bosnie-Herz. RK Izviđač Ljubuški
Championnats féminins
Rang EHF[9] Championnat Vainqueur
1   Hongrie Ferencváros TC
2   Russie CSKA Moscou
3   Danemark Odense Håndbold
4   Roumanie CSM Bucarest
5   France Brest Bretagne Handball
6   Norvège Vipers Kristiansand
7   Monténégro ŽRK Budućnost Podgorica
8   Allemagne Borussia Dortmund
9   Croatie ŽRK Podravka Koprivnica
10   Suède Skuru IK
11   Slovénie RK Krim
12   Tchéquie DHK Banik Most
13   Pologne MKS Zagłębie Lubin
14   Turquie Kastamonu Belediyesi GSK
15   Macédoine du Nord ŽRK Kumanovo (en)
16   Espagne BM Bera Bera
17   Biélorussie BNTU Minsk
18   Serbie ŽORK Jagodina
19   Autriche Hypo Niederösterreich
20   Italie PDO Salerno
21   Grèce PAOK Salonique
22   Suisse LK Zug Handball
23   Slovaquie Iuventa Michalovce
24   Pays-Bas HV Quintus
25   Azerbaïdjan
26   Ukraine SC Galytchanka Lviv
27   Chypre AS Latsiá Nicosie (en)
  Finlande Dicken (fi)
  Islande KA/Þór (en)
  Israël Maccabi Rishon LeZion
  Kosovo KHF Vushtrria

Saison 2020-2021 en FranceModifier

Compétitions féminines  
Compétition Vainqueur Second Score
Championnat de France Brest Bretagne Handball Metz Handball 53 - 53
Coupe de France Brest Bretagne Handball Nantes Atlantique HB 37 - 33

Saison 2020-2021 en AllemagneModifier

Compétitions masculines  
Compétition Vainqueur Second Score
Championnat d'Allemagne THW Kiel SG Flensburg-Handewitt /
Coupe d'Allemagne 2020[a] TBV Lemgo MT Melsungen 28 – 24
Supercoupe[b] THW Kiel SG Flensburg-Handewitt 28 - 24

Saison 2020-2021 en EspagneModifier

Compétitions masculines  
Compétition Vainqueur Second Score
Championnat d'Espagne FC Barcelone Bidasoa Irún /
Coupe ASOBAL FC Barcelone BM Sinfín 33 – 23
Coupe du Roi FC Barcelone Ademar León 35 – 27
Supercoupe[b] FC Barcelone BM Benidorm 38 – 18
  1. La Coupe d'Allemagne 2019/20 a été interrompue à cause de la pandémie de Covid-19 : la finale à quatre a été reportée sur la saison 2020/21 et la Coupe d'Allemagne 2020/21 n'a pas été disputée.
  2. a et b Ces compétitions se sont intégralement déroulées en 2020.

À noter que le FC Barcelone a remporté les 60 matchs qu'il a disputés cette saison (40 lors des compétitions nationales et 20 en Ligue des champions), en excluant le Final Four de la Ligue des champions 2020-2021 joué en décembre 2021.

Principaux transferts de l'intersaison 2021Modifier

Une liste non-exhaustive des transferts ayant eu lieu à l'intersaison est :

Transferts masculins
Nat. Joueur Champ. Club 2020-2021 Champ. Club 2021-2022
  Abalo, Luc Luc Abalo   Elverum Handball   Zeekstar Tokyo
  Annonay, Patrice Patrice Annonay   Tremblay-en-France HB fin de carrière
  Bergerud, Torbjørn Torbjørn Bergerud   SG Flensburg-Handewitt   GOG Håndbold
  Bjornsen Kristian Bjørnsen   HSG Wetzlar   Aalborg Håndbold
  Blonz, Alexander Alexander Blonz   Elverum Handball   SC Pick Szeged
  Borges, Alexis Alexis Borges   Montpellier Handball   Benfica Lisbonne
  Borozan, Vuko Vuko Borozan   Veszprém KSE   Al Arabi SC
  Canellas Joan Cañellas   SC Pick Szeged   Kadetten Schaffhouse
  Cupic Ivan Čupić   Vardar Skopje   RK Zagreb
  Dissinger, Christian Christian Dissinger   Vardar Skopje   Dinamo Bucarest
  Dolenec, Jure Jure Dolenec   FC Barcelone   Limoges Handball
  Eggert, Anders Anders Eggert   Skjern Håndbold fin de carrière
  Entrerríos, Raúl Raúl Entrerríos   FC Barcelone fin de carrière
  Feliho, Rock Rock Feliho   HBC Nantes fin de carrière
  Fernández Pérez, Ángel Ángel Fernández Pérez   KS Kielce   FC Barcelone
  Gojun, Jakov Jakov Gojun   Füchse Berlin   RK Zagreb
  Gomes, André André Gomes   FC Porto   MT Melsungen
  Gurbindo, Eduardo Eduardo Gurbindo   HBC Nantes   Vardar Skopje
Dinamo Bucarest
  Ivic Filip Ivić   RK Celje   RK Zagreb
  Jakobsen, Emil Emil Jakobsen   GOG Håndbold   SG Flensburg-Handewitt
  Jondal Magnus Jøndal   SG Flensburg-Handewitt fin de carrière
  Kavticnik Vid Kavtičnik   USAM Nîmes fin de carrière
  Lagarde, Romain Romain Lagarde   Rhein-Neckar Löwen   Pays d'Aix UC
  Meyer, Julien Julien Meyer   Chambéry Savoie MB HB   C' Chartres MHB
  Moller Kevin Møller   FC Barcelone   SG Flensburg-Handewitt
  Moraes Ferreira, Rogério Rogério Moraes Ferreira   Veszprém KSE   Benfica Lisbonne
  Morros, Viran Viran Morros   Paris Saint-Germain   Füchse Berlin
  Musa, Željko Željko Musa   SC Magdebourg   RK Zagreb
  Myrhol, Bjarte Bjarte Myrhol   Skjern Håndbold fin de carrière
  Nahi, Dylan Dylan Nahi   Paris Saint-Germain   KS Kielce
  Nielsen, Jesper Jesper Nielsen   Rhein-Neckar Löwen   Aalborg Håndbold
  Noddesbo Jesper Nøddesbo   Bjerringbro-Silkeborg fin de carrière
  Nyokas, Kévynn Kévynn Nyokas   Benfica Lisbonne   Metalurg Skopje
Vardar Skopje
  Nyokas, Olivier Olivier Nyokas   HBC Nantes
  Palmarsson Aron Pálmarsson   FC Barcelone   Aalborg Håndbold
  Panic Marko Panić   HC Meshkov Brest   Montpellier Handball
  Pettersson, Fredric Fredric Pettersson   Montpellier Handball   Fenix Toulouse Handball
  Richardson, Melvyn Melvyn Richardson   Montpellier Handball   FC Barcelone
  Skube, Sebastian Sebastian Skube   Bjerringbro-Silkeborg   Chambéry Savoie MB HB
  Sorhaindo, Cédric Cédric Sorhaindo   FC Barcelone   Dinamo Bucarest
  Steins, Luc Luc Steins*   Fenix Toulouse Handball   Paris Saint-Germain
  Tollbring, Jerry Jerry Tollbring   Rhein-Neckar Löwen   GOG Håndbold
  Tonnesen Kent Robin Tønnesen   Veszprém KSE   SC Pick Szeged
  Truchanovicius Jonas Truchanovičius   Montpellier Handball   HC Motor Zaporijjia
  Zein, Ali Ali Zein   Al Sharjah   FC Barcelone

* Transfert définitif

Transferts féminins
Nat. Joueuse Champ. Club 2020-2021 Champ. Club 2021-2022
  Eduarda Amorim   Győri ETO KC   Rostov-Don
  Bárbara Arenhart   Budućnost Podgorica   RK Krim
  Malin Aune   Vipers Kristiansand   CSM Bucarest
  Camille Ayglon-Saurina   Nantes Atlantique HB fin de carrière
  Dragana Cvijić   CSM Bucarest   RK Krim
  Blandine Dancette   Nantes Atlantique HB fin de carrière
  Béatrice Edwige   Győri ETO KC   Rostov-Don
  Helene Fauske   Herning-Ikast Håndbold   Brest Bretagne Handball
  Lara González   ES Besançon   Paris 92
  Anita Görbicz   Győri ETO KC fin de carrière
  Ana Gros   Brest Bretagne Handball   CSKA Moscou
  Isabelle Gulldén   Brest Bretagne Handball   Vipers Kristiansand
  Noémi Háfra   Ferencváros TC   Győri ETO KC
  Emilie Hegh Arntzen   Vipers Kristiansand   CSM Bucarest
  Manon Houette   Metz Handball   Bourg-de-Péage
  Aïssatou Kouyaté   ES Besançon   Brest Bretagne Handball
  Andrea Lekić   Budućnost Podgorica   RK Krim
  Gnonsiane Niombla   Siófok KC   Paris 92
  Bruna de Paula   Nantes Atlantique HB   Metz Handball
  Allison Pineau   Budućnost Podgorica   RK Krim
  Crina Pintea   CSM Bucarest   Győri ETO KC
  Henny Reistad   Vipers Kristiansand   Team Esbjerg
  Ryu Eun-hee   Busan Bisco   Győri ETO KC
  Marie-Hélène Sajka   Metz Handball   Paris 92
  Nadine Schatzl   Ferencváros TC   Győri ETO KC
  Tjaša Stanko   Metz Handball   RK Krim
  Carin Strömberg   Viborg HK   Neptunes de Nantes
  Linn Jørum Sulland   Vipers Kristiansand fin de carrière
  Chloé Valentini   ES Besançon   Metz Handball
  Tess Wester   Odense Håndbold   CSM Bucarest

DécèsModifier

Notes et référencesModifier

Articles connexesModifier