Ouvrir le menu principal

Amance (Haute-Saône)

commune française du département de la Haute-Saône
Ne doit pas être confondu avec Amancey.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Amance.

Amance
Port-d'Atelier-Amance- La gare.JPG
Amance - maison Bucheron ou maison espagnole (5).JPG Amance - maison Bucheron ou maison espagnole (1).JPG Amance - Tour ouest 02.JPG
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Haute-Saône
Arrondissement Arrondissement de Vesoul
Canton Port-sur-Saône
Intercommunalité Communauté de communes Terres de Saône
Maire
Mandat
Jean-Marie Bertin
2014-2020
Code postal 70160
Code commune 70012
Démographie
Population
municipale
656 hab. (2016 en diminution de 7,21 % par rapport à 2011)
Densité 37 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 48′ 08″ nord, 6° 03′ 32″ est
Altitude Min. 210 m
Max. 287 m
Superficie 17,54 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Haute-Saône

Voir sur la carte administrative de la Haute-Saône
City locator 14.svg
Amance

Géolocalisation sur la carte : Haute-Saône

Voir sur la carte topographique de la Haute-Saône
City locator 14.svg
Amance

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Amance

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Amance

Amance est une commune française, située dans le département de la Haute-Saône en région Bourgogne-Franche-Comté.

Sommaire

GéographieModifier

Communes limitrophesModifier

HydrographieModifier

La commune d'Amance est traversée par La Superbe, un cours d'eau affluent de rive gauche de la Saône.

Transports collectifsModifier

La gare de Port-d'Atelier-Amance (ligne de Paris-Est à Mulhouse-Ville) est située sur le territoire communal. C'est le point de bifurcation de l'embranchement de la ligne d'Aillevillers à Port-d'Atelier-Amance (relation Vesoul à Nancy par Épinal).

ToponymieModifier

Politique et administrationModifier

Rattachements administratifs et électorauxModifier

Amance fait partie de l'arrondissement de Vesoul du département de la Haute-Saône, en région Bourgogne-Franche-Comté. Pour l'élection des députés, elle dépend de la première circonscription de la Haute-Saône.

La commune était depuis 1793 le chef-lieu du canton d'Amance[1]. Dans le cadre du redécoupage cantonal de 2014 en France, la commune fait désormais partie du canton de Port-sur-Saône.

IntercommunalitéModifier

La commune était membre de la Communauté de communes Agir ensemble, créée en 1994.

L'article 35 de la loi n° 2010-1563 du 16 décembre 2010[2] « de réforme des collectivités territoriales » prévoyant d'achever et de rationaliser le dispositif intercommunal en France, et notamment d'intégrer la quasi-totalité des communes françaises dans des EPCI à fiscalité propre, dont la population soit normalement supérieure à 5 000 habitants, les communautés de communes :
- Agir ensemble ;
- de la Saône jolie ;
- des six villages ;
et les communes isolées de Bourguignon-lès-Conflans, Breurey-lès-Faverney et Vilory ont été regroupées pour former le la communauté de communes Terres de Saône, dont est désormais membre la commune.

Liste des mairesModifier

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
    M. Camille Billerey Républicain Vétérinaire
Conseiller général d'Amance (1885 → 1901)
    Charles Joly Rad. Notaire
Conseiller général d'Amance (1901 → 1940)
    Camille Bussière RI puis UDF Conseiller(e) général(e) d'Amance (1955 → ? )
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 2008 Augustin Sœur PS[réf. nécessaire]  
mars 2008 En cours
(au 14 août 2016)
Jean-Marie Bertin PS[3] Ingénieur à l'ONF
Président de l'ex-CC Agir ensemble ( ? → 2013)
Vice-président de la CC Terres de Saône (2014 → )
Réélu pour le mandat 2014-2020[4],[5]

Population et sociétéModifier

DémographieModifier

En 2016, Amance comptait 656 habitants. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans. Les autres « recensements » sont des estimations.

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
8629059959821 0551 0211 0321 017991
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
977983974928934896883812783
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
778797829791801796819819772
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016
783768728730755754697707656
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[1] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique
 

Manifestations culturelles et festivitésModifier

Foire de l'ouillotte (oie en patois franc-comtois) chaque année depuis 1985[7],[8].

ÉconomieModifier

Culture locale et patrimoineModifier

Lieux et monumentsModifier

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Personnalités liées à la communeModifier

 
Autoportrait d'Auguste Desprez, peintre de l'École française du XIXe siècle.
  • Claude Doyen, demeurant à Amance, de la seigneurie d'Amance en 1572 ; Laurent Doyen, capitaine-châtelain d'Amance, receveur pour le Roi, épouse en 1595 Laborey Françoise qui lui donna trois fils ; Jean Guillaume Doyen, fermier des rentes seigneuriales en 1619, capitaine châtelain de la seigneurie d'Amance en 1628.
  • Auguste Desprez de Gésincourt, né à Amance en 1791, était un peintre réformateur de l'École française, considéré comme un précurseur de la peinture du XIXe siècle. Il exposa aux salons de 1834, 1835 et 1836. Il est le fils de François Joseph Desprez, commandant au régiment de Savoie-Carignan et Chevalier de Saint Louis. Le 2 octobre 1779, les biens seigneuriaux de Gésincourt, d'Amance et d'Aboncourt ont été cédés par le Comte de Montrevel à François Joseph Desprez. La famille Desprez adopta alors le patronyme « de Gésincourt » qu'elle dissimula ensuite pendant la Révolution pour le porter à nouveau à partir de 1861. L'œuvre d'Auguste Desprez de Gésincourt a été étudiée récemment et publiée[11].
  • Jacques Ferrand (1746-1804), homme politique, mort à Amance
  •  
    Léopold Aubry dans son atelier Maison Genin 1929
    Léopold Aubry (1898-1930), pionnier de l'Aéropostale.
  • Thomas Gousset (1792-1866), cardinal et théologien, a étudié au petit séminaire d'Amance

HéraldiqueModifier

Les armes de la ville se blasonnent ainsi :

burelé de douze pièces d’argent et de sable, à la bande de gueules brochant sur le tout.

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

  1. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  2. Loi n° 2010-1563 du 16 décembre 2010 de réforme des collectivités territoriales sur Légifrance.
  3. http://www.ensemblepoursuivons.fr/images/pdfs/professiondefoi.pdf
  4. Préfecture de Haute-Saône, Liste des communes de Haute-Saône , consultée le 18 juillet 2013
  5. « Nouveau mandat pour Jean-Marie Bertin », L'Est républicain,‎ (lire en ligne) « La liste conduite à Amance par Jean-Marie Bertin, maire sortant, a été élue dès le premier tour de scrutin. Les conseillers municipaux, 8 anciens et sept nouveaux, ont élu samedi leur maire au premier tour, Jean-Marie Bertin par 14 voix et un blanc ».
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  7. « Foire de l’ouillotte : la dernière ligne droite », L'Est républicain, édition de Vesoul - Haute-Saône,‎ (lire en ligne) « Elles sont onze. Onze associations réunies au sein d’un même collectif créé pour proposer au public la Foire de l’ouillotte. Une grande manifestation régionale qui attire chaque année des milliers de visiteurs à Amance, et qui cette année, peut-être encore plus que les précédentes, nécessite de mobiliser de gros moyens humains ».
  8. « La 31e édition de la Foire de l'Ouillotte a eu lieu ce dimanche à Amance (70) », L'Est républicain, édition de Vesoul - Haute-Saône,‎ (lire en ligne).
  9. « Remparts (anciens) », notice no PA00102106, base Mérimée, ministère français de la Culture
  10. « Maison Bucheron ou maison dite Espagnole », notice no PA00102105, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  11. Vie et style d'Auguste Desprez