All Along (née le  ; morte le ) est un cheval de course de race pur-sang anglais. Entraînée en France, elle accomplit l'exploit unique de gagner le Prix de l'Arc de Triomphe et d'être élue la même année cheval de l'année aux États-Unis.

All Along
Image illustrative de l’article All Along
Casaque de Daniel Wildenstein

Père Targowice
Mère Agujita
Père de mère Vieux Manoir
Sexe Jument
Naissance
Pays de naissance Drapeau des États-Unis États-Unis
Mort (à 26 ans)
Pays d'entraînement Drapeau de la France France
Éleveur Daniel Wildenstein
Propriétaire Écurie Wildenstein
Entraîneur Patrick Biancone
Jockey Walter Swinburn
Rating Timeform 135
Nombre de courses 21
Nombre de victoires 9 (6 places)
Gains en courses 3 018 420 $
Distinction Cheval de l'année aux États-Unis (1983)
US Racing Hall of Fame (1990)
Principales victoires Prix de l'Arc de Triomphe
Prix Vermeille
Joe Hirsch Turf Classic Invitational Stakes
Rothmans International

Carrière de courses modifier

Élevée aux États-Unis, fille de Targowice et de Angujita par Vieux Manoir, All Along était la propriété de son éleveur, Daniel Wildenstein. Envoyée en France pour y être entraînée par Patrick-Louis Biancone, elle ne court qu'une fois à 2 ans sur le petit hippodrome d'Amiens, pour une victoire partagée (dead-heat à l'arrivée). L'année suivante, elle fait partie des meilleures pouliches de sa génération. Sa victoire dans le Prix Pénélope (dans lequel une certaine Akiyda termine quatrième) lui ouvre la porte des classiques, mais elle ne peut qu'y figurer, tant dans les Oaks de la championne Time Charter que dans le Prix de Diane de Harbour. Mais à l'automne elle trouve une première consécration en remportant le Prix Vermeille. Inexistante dans le Prix de l'Arc de Triomphe d'Akiyda, qu'elle venait pourtant de devancer dans le Vermeille, elle achève une année toute en relief par une belle deuxième place dans la Japan Cup.

La première partie de sa saison de 4 ans est assez ordinaire, mais All Along se métamorphose une fois l'automne venu. Est-ce la main de son nouveau jockey, Walter Swinburn, 22 ans, son septième partenaire en treize sorties, qui succède pourtant à quelques-unes des plus fines cravaches du continent ? Ces deux-là, qui ne se quitteront plus désormais, se sont rencontrés par défaut car Lester Piggott, qui devait monter la jument dans l'Arc, a fait faux bond cinq jours avant la course, cédant à une belle proposition financière du Cheikh Mohammed pour monter Awaasif, au grand dam de Daniel Wildenstein qui jura de ne plus jamais faire appel à ses services[1]. Le choix s'est porté sur Swinburn après que plusieurs jockeys, pris par leurs engagements, ont décliné. Toujours est-il que lui et All Along s'entendent à merveille et créent la surprise en décrochant le graal dans le Prix de l'Arc de Triomphe. Deux semaines après son sacre parisien, All Along est déjà de retour en piste, de l'autre côté de l'Atlantique, à Toronto, où elle s'impose brillamment dans le Rothmans International. Et enchaîne, encore deux semaines plus tard, par une victoire étourdissante dans les Joe Hirsch Turf Classic Stakes de l'Aqueduct Racetrack de Jamaica (New York), où elle écrase la concurrence de près de 9 longueurs. Et ce n'est pas fini, quinze jours passent et on la retrouve dans le Washington, D.C. International à Laurel Park (Maryland) pour un nouveau triomphe sans opposition. Un Arc et trois victoires consécutives contre les meilleurs chevaux américains, le tout en seulement 41 jours, c'est un exploit retentissant, inédit : All Along est le premier cheval à gagner de suite les trois courses prestigieuses nord-américaines, rapportant un million de dollars à son propriétaire[2]. Son miraculeux automne lui vaut d'être le tout premier pur-sang basé à l'étranger à être élu cheval de l'année, en 1983. Elle reçut le titre équivalent en France.

En 1984, All Along ne reprend la compétition qu'à l'automne, ne pouvant conserver son titre dans les Joe Hirsch Turf Classic Stakes, remporté par le champion John Henry. Une singulière préparation à l'Arc, dans lequel elle obtient tout de même une belle troisième place derrière un autre Wildenstein, Sagace. Cet automne-là sera moins inoubliable que le précédent et se conclut par un accessit d'honneur dans la première édition de la Breeders' Cup Turf, derrière l'Aga Khan Lashkari. Mais son grand chelem de 1983 ne sera pas oublié : dans le classement des 100 meilleurs chevaux de sport hippique américain du XXe siècle établi par le magazine Blood-Horse, All Along occupe le 68e rang et gagne son billet pour le Hall of Fame des courses américaines où elle est admise en 1990.

Résumé de carrière modifier

Date Hippodrome Pays Course Statut Distance Jockey Place Écart Vainqueur ou deuxième
1981, 2 ans
10 novembre Amiens   France Prix d'Hornoy maiden 1 650 m S. Vache 1er / 12 dead heat Tarbelissima
1982, 3 ans
27 février Saint-Cloud   France Prix Mirska 2 000 m S. Gorli 1er / 13 4 Zalataia
27 mars Saint-Cloud   France Prix Pénélope Gr. 3 2 100 m S. Gorli 1er / 11 4 Paradise
6 juillet Longchamp   France Prix Saint-Alary Gr. 1 2 000 m S. Gorli 2e / 8 4 Harbour
5 juin Epsom   Royaume-Uni Oaks Gr. 1 2 400 m Y. Saint-Martin 6e / 13 5 ¾ Time Charter
13 juin Chantilly   France Prix de Diane Gr. 1 2 100 m S. Gorli 5e / 14 5 ¾ Harbour
14 juillet Saint-Cloud   France Prix Maurice de Nieuil Gr. 2 2 500 m S. Gorli 1er / 12 1/2 No Attention
12 septembre Longchamp   France Prix Vermeille Gr. 1 2 400 m G. Starkey 1er / 13 1 ½ Akiyda
3 octobre Longchamp   France Prix de l'Arc de Triomphe Gr. 1 2 400 m G. Starkey 17e / 17 21 Akiyda
28 novembre Tokyo   Japon Japan Cup Gr. 1 2 400 m G. Moore 2e / 15 enc. Half Iced
1983, 4 ans
12 juin Chantilly   France La Coupe Gr. 3 2 400 m G. Starkey 3e / 8 2 ¾ Zalataia
3 juillet Saint-Cloud   France Grand Prix de Saint-Cloud Gr. 1 2 500 m G. Starkey 7e / 9 7 ¾ Diamond Shoal
11 septembre Longchamp   France Prix Foy Gr. 2 2 500 m F. Head 3e / 9 3/4 Time Charter
2 octobre Longchamp   France Prix de l'Arc de Triomphe Gr. 1 2 400 m W. Swinburn 1er / 26 1 Sun Princess
16 octobre Woodbine   Canada Rothmans International Gr. 1 2 600 m W. Swinburn 1er / 11 2 Thunder Puddles
29 octobre Aqueduct   États-Unis Joe Hirsch Turf Classic Stakes Gr. 1 2 400 m W. Swinburn 1er / 8 8 ¾ Thunder Puddles
12 novembre Laurel Park   États-Unis Washington D.C. International Gr. 1 2 400 m W. Swinburn 1er / 10 3 ¼ Welsh Term
1984, 5 ans
22 septembre Belmont Park   États-Unis Joe Hirsch Turf Classic Stakes Gr. 1 2 400 m W. Swinburn 4e / 6 4 ¼ John Henry
7 octobre Longchamp   France Prix de l'Arc de Triomphe Gr. 1 2 400 m W. Swinburn 3e / 22 8 Sagace
21 octobre Woodbine   Canada Rothmans International Gr. 1 2 600 m W. Swinburn 4e / 9 2 ¼ Majesty's Prince
10 novembre Hollywood Park   États-Unis Breeders' Cup Turf Gr. 1 2 400 m W. Swinburn 2e / 11 enc. Lashkari

Au haras modifier

Retirée comme poulinière à la Three Chimneys Farm, à Midway dans le Kentucky, All Along réussit sa reconversion en poulinière, traçant une lignée intéressante. Elle est la mère de :

Origines modifier

Les origines de All Along sont quelque peu atypiques. Son père, Targowice, courut honorablement (deux groupes trois à son actif), mais sans se prévaloir de grands succès. Il donna tout de même Ukraine Girl (Poule d'Essai des Pouliches) avant d'être exporté au Japon, où il connut une réussite relative.
Agujita, quant à elle, fut lauréate du prix de Royaumont (Gr.3). L'une de ses filles donna Art Français, 3e d'une Poule d'Essai des Poulains et d'un prix Jean Prat.

Pedigree modifier

Origines de All Along (USA), jument baie née en 1979[3]
Père
Targowice
Round Table Princequillo Prince Rose
Cosquilla
Knights Daughter Sir Cosmo
Feola
Matriarch Bold Ruler Nasrullah
Miss Disco
Lyceum Bull Lea
Colosseum
Mère
Agujita
Vieux Manoir Brantôme Blandford
Vitamine
Vieille Maison Finglas
Vieille Canaille
Argosy Coastal Traffic Hyperion
Rose of England
Prosodie Prince Rose
Protein (famille 1-d)

Références modifier

  1. Jacqueline Duke, Women of the year : [ten fillies who achieved horse racing's highest honor, Eclipse Press, (ISBN 1-58150-116-1 et 978-1-58150-116-2, OCLC 57181191, lire en ligne)
  2. (en-US) William Leggett, « All Along is all alone », sur Sports Illustrated Vault | SI.com (consulté le )
  3. « All Along Horse Pedigree », sur www.pedigreequery.com (consulté le )