Prince Rose

cheval pur-sang

Prince Rose
Image illustrative de l’article Prince Rose
Prince Rose (1928-1944),
étalon chef de race[1], peint par l’artiste peintre Bob Demuyser (1920-2003)

Père Rose Prince
Mère Indolence
Père de mère Gay Crusader
Sexe M
Naissance 1928
Pays de naissance Drapeau de l'Angleterre Angleterre
Pays d'entraînement Drapeau de la Belgique Belgique
Éleveur Lord Durham
Propriétaire Henri Coppez
Entraîneur Charton
Cavalier Hervé Denaigre

Corneille Morjau (1932)

Nombre de courses 20 (16–0–2)
Nombre de victoires 16
Gains en courses 59 267 $
Récompense Grand Prix Prince Rose en son honneur
Distinction Considéré comme le meilleur cheval de courses belge de tous les temps

Prince Rose, né en 1928 en Angleterre et acheté en 1929 par un éleveur belge, est considéré comme le meilleur cheval de courses belge de tous les temps. Il est mort en 1944, victime de tirs militaires durant la Seconde Guerre mondiale.

PalmarèsModifier

Il a remporté le Grand Prix de Bruxelles (1931) et le Grand International d'Ostende (1931 et 1932) à l'hippodrome de Wellington. En 1932, il a remporté le Prix du Président de la République (Grand Prix de Saint-Cloud)[2] monté par le belge Corneille Morjau. En 1931 il fut également 3e au Prix de l'Arc de Triomphe, considérée comme la plus grande course du monde en termes de qualité.

DescriptionModifier

Prince Rose était un grand cheval bai de plus d'un mètre soixante-cinq, son modèle et son tissu qualiteux rappelant Persimmon avec " un peu d'étendue et du poids derrière, une poitrine bien dessinée, bien sortie devant, assez membré avec des aplombs correct ", et une épaule plus remarquable par sa longueur que son inclinaison[3].

HonneursModifier

La course du Grand International d'Ostende fut renommée Grand Prix Prince Rose en son honneur. C'est dans ce Prix qu'il battu Pearl Cap, vainqueur du Prix de l'Arc de Triomphe en 1931.

Carrière de reproducteurModifier

Comme étalon, Prince Rose a eu une descendance particulièrement remarquable. Citons, à titre non exhaustif, les champions :

OriginesModifier

Origines de Prince Rose
Père
Rose Prince
Prince Palatine Persimmon Saint Simon
Perdita II
Lady Lightfoot Isinglass
Glare
Eglantine Perth II Wardance
Primrose Dame
Rose de Mai Callistrate
May Pole
Mère
Indolence
Gay Crusader Bayardo Bay Ronald
Gallicia
Gay Laura Beppo
Galleotia
Barrier Grey Leg Pepper and salt
Quetta
Bar the Way Right Away
Barrisdale

SourcesModifier

GalerieModifier

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier

  1. Certains étalons sont devenus célèbres par la qualité de leur descendance, c‘est ce que l’on appelle des « chefs de race ».
  2. a et b La première édition s'est déroulée en 1904 sous le nom de Prix du Président de la République sur l'Hippodrome de Maisons-Laffitte, où elle est restée jusqu'en 1914. Elle a été rebaptisée en 1941.
  3. Numéro 168 de Courses & Élevage édité par l’U.N.I.C., mai - juin 1985
  4. Son histoire a été adaptée au cinéma en 2010 par le film Secretariat, avec pour acteurs principaux Diane Lane et John Malkovich.
  5. Prince Rose, dont le portrait orne la couverture de ce numéro, a été sans aucun doute le meilleur cheval de courses jamais entraîné en Belgique, avant de devenir un chef de race en France, malgré les conditions difficiles imposées par la guerre.