Écurie Wildenstein

Écurie Wildenstein
Description de l'image Racing silks of Daniel Wildenstein.svg.
-->
Fondateur Daniel Wildenstein
Entraineurs

Galop : Angel Penna, Patrick Biancone, Élie Lellouche, André Fabre
Trot : Jean-Michel Bazire, Jean-Étienne Dubois, Philippe Allaire

Trot : Jean-Michel Bazire, Jean-Étienne Dubois, Philippe Allaire
Chevaux Galop: Allez France, All Along, Sagace, Peintre Célèbre
Trot: Bahama, Coktail Jet, Jardy, Kesaco Phedo

L'écurie Wildenstein est une écurie de chevaux de course fondée par le marchand d'art français Daniel Wildenstein. Elle a remporté de nombreuses courses dans les trois disciplines des courses hippiques : les courses de plat, d'obstacles et de trot[1].

HistoireModifier

Les couleurs de l'écurie Wildenstein (casaque bleue, toque bleu clair) ont été déclarées par Georges Wildenstein, le père de Daniel Wildenstein, qui reprend les effectifs et fait changer l'écurie de dimension, devenant l'une des plus prestigieuses au monde. Fait unique, elle brille aussi en obstacles et au trot où Daniel Wildenstein investit avec succès dans les années 90, remportant notamment deux Prix d'Amérique (avec Coktail Jet et Kesaco Phedo) – Daniel Wildenstein reste d'ailleurs le seul propriétaire de l'histoire à avoir été sacré tête de liste des propriétaires en plat comme en trot la même année, en 1997. La casaque a également été à l'honneur dans les courses d'obstacles, remportant avec Kotkijet deux éditions du Grand Steeple-Chase de Paris, la plus grande course française. À la mort de Daniel Wildenstein, en 2001, ce sont ses deux fils, Alec et Guy qui lui succèdent, mais la casaque se fait moins présente et se défait de ses branches obstacles et trot.

Les chevaux de l'effectif Wildenstein furent principalement confiés, en France, à Angel Penna, Sr., Patrick Biancone, Élie Lellouche et André Fabre pour les purs-sang, et à Jean-Michel Bazire, Jean-Étienne Dubois et Philippe Allaire pour les trotteurs. Ses plus grands champions parmi les purs-sang se nomment Peintre Célèbre, Allez France, Sagace ou All Along et, du côté des trotteurs, Coktail Jet, Bahama ou Kesaco Phedo. En 2002, le prix du Rond Point, un groupe 2 disputé à Longchamp a été renommé prix Daniel Wildenstein.

Principales victoires dans les courses de platModifier

  France


  Royaume-Uni


  États-Unis


  Canada

Principales victoires dans les courses d'obstaclesModifier

  France

Principales victoires dans les courses de trotModifier

  France


  Suède


  Italie


  Norvège

RéférencesModifier

  1. « ECURIE WILDENSTEIN », sur Guide Officiel du Galop (consulté le )