Ouvrir le menu principal

Alfred Pennyworth

personnage de bandes dessinées

Alfred Pennyworth
Personnage de fiction apparaissant dans
Batman ou The Dark Knight.

Alias Alfred Thaddeus Crane Pennyworth (véritable identité)
Thaddeus Crane
Thaddeus Middleton
Alfred Beagle (Terre-II)
Famille Jarvis Pennyworth (père), Julia Pennyworth (fille)
Affiliation Batman
Robin
Secret Intelligence Service
Ennemi de Joker, Lex Luthor, etc.

Créé par Bob Kane
Jerry Robinson[1]
Interprété par Alan Napier (Batman, 1966)
Michael Gough (Batman, 1989 ; Batman, le défi, 1992 ; Batman Forever, 1995 ; Batman & Robin, 1997)
Efrem Zimbalist Jr. (Batman contre le fantôme masqué, 1993)
Michael Caine (Batman Begins, 2005 ; The Dark Knight : Le Chevalier noir, 2008 ; The Dark Knight Rises, 2012)
Jean-Benoît Blanc (Prenez garde à Batman !, 2013)
Sean Pertwee (Gotham, 2014)
Jeremy Irons (Batman v Superman : L'Aube de la Justice, 2016)
Première apparition Batman #16 (avril-mai 1943)
Éditeurs DC Comics

Alfred Pennyworth, nom complet d'Alfred "Al" Thaddeus Crâne Middleton Pennyworth, également Alfred "Al" Beagle, est un personnage de fiction créé par Bob Kane et Jerry Robinson dans le comic book Batman #16 en avril-mai 1943.

Biographie fictiveModifier

Alfred prend la suite de son père pour le poste de majordome dans la famille Wayne à la suite du décès de ce dernier (mort vers avril-). Sa famille est d'origine britannique.

Après la mort de Thomas et Martha Wayne, Alfred élève et s'occupe du jeune héritier de la Wayne Enterprises, Bruce Wayne, et reste son fidèle majordome au fil des ans. Plus tard, il connaît et protège la double identité de son employeur, devenu Batman. Il veille également à ce qu’il conserve un certain équilibre dans sa vie. Il n'est pas toujours d’accord avec Batman concernant son attitude vis-à-vis des criminels, ni avec Bruce concernant son choix d'être Batman, au détriment d'une vie personnelle stable et équilibrée. Il est cependant toujours à ses côtés pour le soutenir et l'aider, notamment lorsque Batman revient blessé.

Niveau sentimental, Alfred développe un lien amoureux avec le docteur Leslie Thompkins dans un épisode du comic book[2].

The New 52Modifier

Dans la nouvelle continuité (The New 52), Alfred fut un soldat britannique qui s'occupait des blessés lors des missions. Ensuite, il a eu une courte carrière au théâtre avant de rejoindre la famille Wayne à Gotham City. Tout comme dans l'ancienne continuité, Alfred croit à la mission de Batman et il est le relais pour les communications et les informations entre les différents alliés du super-héros.

Lors de la saga de Batman Eternal, il fut révélé qu'Alfred a une fille, Julia Pennyworth. Celle-ci est un soldat du SSR britannique. Durant cette histoire, elle est grièvement blessée à Hong Kong et Batman la ramène au Manoir Wayne pour qu'elle soit soignée par son père. Peu après, Alfred est neutralisé par Silence avec une drogue de L'Épouvantail. Alors, Julia découvre les secrets du Manoir et elle aide Batman à combattre le complot qui vise à détruire Gotham City.

Biographie alternativeModifier

Dans une autre version, Alfred est un ancien espion et acteur (comme son frère Wilfred). Il a reçu l'ordre de son père mourant de continuer à servir la famille Wayne. Alfred se présente à Bruce Wayne et à Dick Grayson pour leur servir de majordome[3]. Ceux-ci ne veulent pas de lui, car ils craignent que leurs identités secrètes soient découvertes. Mais, ils n'ont pas eu le courage de refuser l'aide du majordome. Par accident, Alfred a rapidement découvert les identités secrètes des deux héros. Par la suite, il reste le plus loyal serviteur de Batman et Robin.

Dans les séries animées des années 1990 (ex : Batman), Alfred est une synthèse de ces deux origines. Par exemple, il s'est occupé de Bruce depuis son plus jeune âge, et notamment depuis la mort de ses parents, mais en plus, il était auparavant un espion britannique.

La trilogie cinématographique de Christopher Nolan (2005-2012) reprend ce passé d'Alfred, faisant de celui-ci un ancien soldat des SAS. Dans les films de Tim Burton ou Joel Schumacher (1989-1997), Alfred était simplement présenté comme le fidèle majordome de la famille Wayne, sans plus de précision sur son passé. Dans la série Gotham (2014-2019), Alfred est également un ancien SAS.

Injustice : Les dieux sont parmi nousModifier

Dans l'univers du jeu vidéo Injustice : Les dieux sont parmi nous, Alfred est né le à Windsor dans le Berkshire et meurt assassiné par Victor Zsasz.

DescriptionModifier

PhysiqueModifier

Alfred est vêtu d'un costume de majordome et d'un nœud papillon ; il est généralement représenté sous les traits d'un homme d'un certain âge avec le dessus du crâne chauve et des cheveux sur les côtés. Il est également souvent représenté avec une petite moustache.

Dans le comic, on peut le voir rondouillard dans les premiers épisodes puis, à partir de 1944, s'inspirant du personnage du serial Batman, il pratique davantage le sport et devient svelte.

PersonnalitéModifier

Il est toujours très calme et professionnel. Alfred a pour travail de maintenir et d'entretenir la Batcave ainsi que le Manoir Wayne. Par ailleurs, il est intelligent et très curieux, s'intéressant et donnant souvent son opinion et des idées sur ce que fait Bruce/Batman.

CompétencesModifier

Il est un ancien acteur, alors il est possible pour lui d'imiter la voix de Bruce Wayne au téléphone. Alfred est le seul membre de la famille de Batman à avoir l'autorisation de posséder une arme à feu, dont il n'hésitera pas à se servir, comme lorsque Bane assiégea le manoir Wayne. De plus, il possède de bonnes connaissances médicales qui lui permettent de prodiguer des soins relativement importants quand Batman est blessé.

FamilleModifier

  • Jarvis Pennyworth : le père d'Alfred dans les continuités avant la Crise et dans le New 52.
  • Mademoiselle Marie : Une héroïne de guerre, Alfred et Marie ont eu une fille ensemble avant la Crise.
  • Julia Remarque : La fille d'Alfred et de Marie
  • Julia Pennyworth : La fille d'Alfred dans la nouvelle continuité de New 52.
  • Wilfred Pennyworth : Un frère d'Alfred qui fut mentionné durant les années 1960-70 et dans le film Batman & Robin.
  • Margaret Wilson née Pennyworth: La sœur d'Alfred, mentionné dans le film Batman & Robin.
  • Daphné Pennyworth : La nièce d'Alfred et la fille de Wilfred Pennyworth, elle est apparue brièvement durant les années 1960-70.
  • Barbara Wilson : La nièce d'Alfred dans le film de Batman & Robin.
  • David Pennyworth : Fils d'Alfred et Dominique.
  • Dominique Pennyworth : L'un des épouses d'Alfred Pennyworth.

Création du personnageModifier

Les débutsModifier

Au tout début en 1943, seuls son origine et son prénom étaient connus. C'est en 1945 que les lecteurs surent que son nom était « Beagle ». Plus tard en 1954 le nom fut changé pour « Pennyworth ». Il est aussi intéressant de constater qu'au milieu des années 1940, Alfred connut beaucoup d'aventures en solo.

Origine du nomModifier

En anglais, « Pennyworth » signifie « valant un Penny ». Le penny étant une des unités de la monnaie anglaise, cela définit clairement les origines d'Alfred comme anglaises.

Le super-hérosModifier

Dans un comic en 1959, après un accident dans la salle des trophées de la Batcave, Alfred est pourvu de super-pouvoirs : une force incroyable, l'invulnérabilité et la capacité de faire des bonds prodigieux. Il devient alors l'Aigle et porte un costume en conséquence. Toutefois, ses pouvoirs disparaissent rapidement.

Le méchantModifier

Dans un comic en 1964, Alfred meurt. Ramené à la vie par Brandon Crawford, un savant fou, il devient, jusqu'en 1966, un ennemi de Batman sous le nom d'Outsider. Après un combat contre le Batman et Robin dans le laboratoire de B. Crawford, il retrouve la mémoire et redevient le majordome loyal de Bruce Wayne.

Œuvres où le personnage apparaîtModifier

CinémaModifier

Longs-métrages d'animationModifier

TélévisionModifier

VidéofilmsModifier

Jeux vidéoModifier

Notes et référencesModifier

  1. Créateurs secondaires : Arnold Drake, Marv Wolfman et George Pérez.
  2. Scott Beatty, Batman : Le justicier de Gotham, Montréal (Québec), Hurtubise HMH, , 1re éd., 128 p. (ISBN 978-2-89428-609-8), p. 54
  3. Avant la Crisis on Infinite Earths