Paul Dini (auteur)

acteur, producteur et scénariste
Paul Dini
Description de cette image, également commentée ci-après
Paul Dini
Naissance (65 ans)
New York
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Profession
producteur, scénariste, auteur, animateur
Formation

Compléments

Paul Dini, né le à New York aux États-Unis, est un producteur, scénariste et auteur de comics américain. Il est connu en tant que producteur et auteur (ou coauteur) de plusieurs séries animées très populaires, comme : Les Tiny Toons (1990-1992) ; Batman (1992-1995) ; Superman, l'Ange de Metropolis (1996-2000) ; Batman, la relève (1999-2001) ; La Ligue des justiciers (2001-2006) ; Duck Dodgers (2003-2004).

BiographieModifier

Paul Dini naît et grandit à New York. Enfant d'un milieu modeste d'origine italienne, il réussit avec brio sa scolarité. Ayant reçu des bourses, il part faire ses études à Pebble Beach (en Californie) à la Stevenson School, une école pour les artistes. Ensuite, il part pour Boston où il acquiert un diplôme BFA en création littéraire au Emerson College. Au cours de ses années d'études, il commence à faire la pige pour des scripts de séries d'animation du studio Filmation. Il suit des cours en zoologie à l'université Harvard.

Quelques épisodes de la série Les Maîtres de l'univers (He-Man and the Masters of the Universe) sont écrits par lui[1]. C’est pendant ses années d’université qu’il commence à écrire, en indépendant, des scripts de dessins animés pour plusieurs studios. En 1984, il est embauché par George Lucas pour travailler sur des projets d’animation[2]. Il entre chez Warner Bros en 1989 et écrit des histoires pour la série d'animation Batman[3]. Paul Dini est le créateur d'Harley Quinn pour ladite série animée[4],[5].

Il est également l’un des scénaristes de la série télévisée Lost. En 2006, il ajoute DC comics à son curriculum vitæ, toujours en tant que scénariste.

En dehors de Jingle Belle[6],[7] et de Harley Quinn, il a créé les personnages de Madame Mirage, ainsi que du sheriff Ida Red, une cow-girl qui sévit dans la ville fantaisiste de Mutant, au Texas.

Vie privéeModifier

Paul Dini est marié à la comédienne de doublage et magicienne Misty Lee depuis 2005[8].

FilmographieModifier

Jeu vidéoModifier

CinémaModifier

TélévisionModifier

RécompensesModifier

Notes et référencesModifier

  1. (en-US) « 10 Things You Didn't Know About The Original Masters Of The Universe Series », sur CBR, (consulté le )
  2. « Paul Dini - La Tour des Héros », sur www.latourdesheros.com (consulté le )
  3. Mathilde Loire, « Paul Dini : « Les méchants des comics peuvent faire des choses dont nous avons seulement rêvé » », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne  , consulté le )
  4. (en) Christian Holub, « Paul Dini Reflects On 25 Years Of Harley Quinn », sur EW.com, (consulté le )
  5. (en) Albert Ching, « Dini and Mandel Share Harley Quinn Black + White + Red Secrets », sur DC, (consulté le )
  6. (en) Chris Sims, « Saving & Destroying Christmas: Paul Dini Talks 'Jingle Belle' », sur ComicsAlliance, (consulté le )
  7. (en) Russ Burlingame, « Animation Legend Paul Dini Explains Why Fans of Archie and Harley Quinn Should Read His Creator-Owned Book Jingle Belle », sur Comicbook.com, (consulté le )
  8. (en) « Paul Dini on Board Imagi Animation Studios' “Gatchaman” », sur Anime News Network, (consulté le )

AnnexesModifier

DocumentationModifier

  • Philippe Peter, « Paul Dini, Bruce Timm : quand Batman se muait en chef-d'œuvre rétro », dBD, no 137,‎ , p. 26-29.
  • Paul Dini et Philippe Peter, « Paul Dini : "Un monde dans lequel rien n'est anodin" », dBD, no 137,‎ , p. 30-33.

Liens externesModifier