Ouvrir le menu principal

Cartella Square blu.png
Portail Musées
Map symbol museum 02.png
Nuvola apps kedit.png    
PORTAIL des
musées
 ARBORESCENCE
des articles
 SUIVI des articles
sur les Musées
 Projet Musées
Bienvenue sur le portail des musées !

À ce jour, le portail des musées rassemble 7 346 articles.
Muses sarcophagus Louvre MR880.jpg

À l'origine, un musée est un temple consacré au culte des muses. Puis le mot a désigné un bâtiment destiné à recueillir, conserver, étudier et exposer des objets d'art, de culture ou de science. De nos jours, il existe des musées sur de nombreux thèmes : industrie, gastronomie, sport, guerre, vie quotidienne... et même des musées virtuels.

Quelle que soit la muse qui vous inspire, rejoignez-nous sur le Projet:Musées pour améliorer les 7 346 articles concernés par ce thème.


Cartella Square blu.png
Lumière sur ...
Map symbol museum 02.png
Nuvola apps kedit.png    
La Tour de Londres

La Tour de Londres (en anglais Tower of London) est une forteresse historique située sur la rive nord de la Tamise à Londres en Angleterre. La tour, officiellement appelée « La forteresse et le palais de Sa Majesté, La tour de Londres » (en anglais The Tower of London) bien que le dernier monarque qui y ait habité fut le roi Jacques Ier, se trouve dans le district londonien de Tower Hamlets situé à l'est de la Cité de Londres dans un espace appelé Tower Hill. Sa construction commença vers la fin de l'année 1066 dans le cadre de la conquête normande de l’Angleterre. La tour Blanche (White Tower) qui donna son nom à l'ensemble du château, fut construite par Guillaume le Conquérant en 1078 et fut considérée comme un symbole de l'oppression infligée à Londres par la classe dirigeante. Dans son ensemble, la tour est un complexe composé de plusieurs bâtiments entouré de deux murailles défensives concentriques et d'une douve. Il y eut plusieurs phases d'expansion, principalement lors des règnes de Richard Ier, d'Henri III et d'Édouard Ier aux XIIe et XIIIe siècles. Le plan général établi à la fin du XIIIe siècle n'évolua pas malgré les activités ultérieures sur le site.

La tour de Londres a joué un rôle proéminent dans l'histoire anglaise. Elle fut assiégée à plusieurs reprises et son contrôle était important dans le contrôle du pays. La tour servit d'armurerie, de trésorerie et de ménagerie, elle accueillit la Royal Mint et les archives publiques et elle abrite les joyaux de la Couronne britannique. En l'absence du roi, le connétable de la Tour, une position puissante à l'époque médiévale, était en charge de la forteresse. Durant la période des Tudor, la tour perdit son rôle de résidence royale et malgré quelques modifications, ses défenses ne furent pas adaptées aux progrès de l'artillerie.

Le château fut utilisé comme prison dès 1100 bien que cela ne soit pas son rôle premier. En effet, il s'agissait d'un grand palais et il servait de résidence royale. L'utilisation carcérale de la tour atteignit son apogée aux XVIe et XVIIe siècles lorsque de nombreuses personnes tombées en disgrâce, comme Élisabeth Ire avant qu'elle ne devienne reine, y furent enfermés. Malgré sa réputation tenace de lieu de torture et de mort, popularisée par les propagandistes religieux du XVIe siècle et les écrivains du XIXe siècle, seules sept personnes furent exécutées dans la tour avant le XXe siècle. Les exécutions étaient généralement réalisées à la Tower Hill au nord de la tour où 112 personnes furent exécutées sur une période de 400 ans.

Lors des deux guerres mondiales, la tour fut à nouveau utilisée comme une prison et fut le lieu de douze exécutions pour espionnage. Après la Seconde Guerre mondiale, les dégâts causés par le Blitz furent réparés et la tour fut rouverte au public. Aujourd'hui la tour est classée au patrimoine mondial de l'UNESCO et accueille plusieurs millions de visiteurs par an.

Lire la suite





Cartella Square blu.png
Le saviez-vous ?
Map symbol museum 02.png
Nuvola apps kedit.png    

Citation du mois

« Donnez-moi un musée et je le remplirai. » — Pablo Picasso

Le saviez-vous

Un article sur les musées au hasard