Ouvrir le menu principal

Les chefs de la 17e division d’infanterieModifier

La Première Guerre mondialeModifier

Composition au cours de la guerreModifier

HistoriqueModifier

1914Modifier

Mobilisée dans la 9e région

30 août, combat vers Bertoncourt.
1er septembre, combat sur la Retourne, vers Juniville
6 - 10, Bataille des Marais de Saint-Gond : combats vers le mont Toulon, Bannes, le mont Août et Broussy-le-Grand
À partir du 10, poursuite, par Morains-le-Petit et Condé-sur-Marne, jusqu’au nord de Prosnes : le 13 septembre, prise de Sept-Saulx et de Mourmelon-le-Petit.
Attaques françaises, vers Prosnes et la ferme de Moscou, en direction de Moronvilliers.
À partir du 21 septembre, occupation d’un secteur vers Prosnes et la ferme des Marquises, étendu à droite, le 27 septembre, jusqu’au nord de Baconnes.
23 octobre, prise de Zonnebeke et attaques en direction de Passchendaele ; des éléments participent à des combats vers Hollebeke et Klein-Zillebeke
Puis occupation d’un secteur vers Wallemolen, et la voie ferrée d’Ypres à Roulers ;
8 novembre, extension du front, à gauche, jusqu’au sud de Poelcappelle.
17 novembre, réduction, à droite, jusqu’à la route d’Ypres à Roulers.
20 - 24 novembre, déplacement du secteur, vers la droite, entre Wallemolen et le sud de Broodseinde.
  • 6 décembre 1914 – 6 mars 1915 : Occupation d’un nouveau secteur vers la voie ferrée d’Ypres à Roulers, et le bois du Polygone (inclus) :
14 - 17 décembre, attaques françaises sur la ferme Verbeek et sur le bois du Polygone.
24 décembre, attaque française vers Broodseinde.
25 janvier 1915, attaque allemande vers Broodseinde.

1915Modifier

  • 6 – 25 mars : Retrait du front ; repos vers Herzeele.
  • 25 mars – 5 avril : Occupation d’un secteur entre Zwarteleen et la lisière sud du bois du Polygone.
  • 5 – 18 avril : Retrait du front dans la région de Herzeele, puis, à partir du 8 avril, mouvement par étapes vers celle de Frévent ; repos.
  • 18 avril – 3 mai : Mouvement vers le front et occupation d’un secteur vers Ecurie et Roclincourt.
  • 3 – 9 mai : Retrait du front et stationnement dans la région de Pernes.
À partir du 7 mai, occupation d’un secteur vers Grenay et le Rutoire ; préparatifs d’offensive.
9 - 12 mai, attaque devant Loos.
16 - 29 mai, en 2e ligne.
25 - 28 mai, participation aux combats au nord d’Angres et vers la cité des Cornailles.
29 mai, occupation d’un secteur au nord de Neuville-Saint-Vaast
8 et 9 juin, attaques sur la partie nord de Neuville-Saint-Vaast.
16 juin, attaque sur le carrefour des cinq chemins ; puis occupation d’un secteur dans cette région.
  • 5 juillet – 7 août : Retrait du front et repos vers Tramecourt.
À partir du 14 juillet, mouvement par étapes, par Canaples, vers la région de Verderonne ; repos.
6 août, transport par camions vers Moreuil.
  • 7 – 30 août : Occupation d’un secteur vers Herleville et Maucourt. À partir du 27 août, retrait du front et transport par camions dans la région d’Arras.
  • 30 août – 25 septembre : Occupation d’un secteur au sud-est de Wailly ; travaux en vue d’une offensive.
  • 25 septembre – 1er octobre : Engagée dans la 3e Bataille d’Artois dans cette région.
  • 1er octobre 1915 – 6 janvier 1916 : Rocade par V.F. et occupation d’un secteur entre le nord de Grenay et le sud de Loos (relève de l’armée britannique)
8 octobre, attaque allemande sur Loos.
Au repos vers Bruay-la-Buissière ; du 10 au 18 octobre, du 4 au 15 novembre du 2 au 13 décembre, et du 31 décembre 1915 au 6 janvier 1916.

1916Modifier

  • 6 janvier – 17 février : Transport par camions vers le front et occupation d’un secteur entre le nord de Souchez et l’ouest d’Angres.
  • 17 – 21 février : Retrait du front dans la région de Coupigny ; repos.
  • 21 février – 11 mars : Mouvement vers le front et occupation d’un secteur vers le bois de Givenchy
  • 11 – 14 mars : Retrait du front (relève par l’armée britannique) ; mouvement par étapes vers la région de Villers-sur-Authie : repos.
  • 14 – 31 mars : Transport par V.F. dans la région de Bergues ; repos.
  • 31 mars – 13 avril : Transport par V.F. vers Montdidier ; repos.
  • 13 – 18 avril : Transport par V.F. et repos dans la région de Revigny-sur-Ornain.
  • 18 avril – 8 mai : Transport par camions à Verdun. Engagée dans la Bataille de Verdun, vers la Hayette et le bois Camard :
4 mai, attaque allemande.
5 mai, contre-attaque française.
  • 8 – 18 mai : Retrait du front, regroupement vers Revigny-sur-Ornain ; repos.
  • 18 – 29 mai : Mouvement vers le nord et repos vers Dampierre-le-Château.
  • 29 mai – 9 septembre : Transport par camions vers le front ; occupation d’un secteur vers l’Epine de Vedegrange et Auberive-sur-Suippe, étendu à droite, le 7 juin, jusqu’à l’est de l’Epine de Vedegrange.
  • 9 – 30 septembre : Retrait du front, transport par camions au camp de Mailly ; instruction.
  • 30 septembre – 8 octobre : Transport par V.F. dans la région d’Amiens ; repos.
  • 8 octobre – 21 novembre : Mouvement vers Fouilloy.
À partir du 27 octobre, engagée dans la Bataille de la Somme, au nord de Sailly-Saillisel ; 5 novembre, attaque française.
  • 21 novembre – 19 décembre : Retrait du front ; repos dans la région de Morlancourt, puis, à partir du 1er décembre, au sud-ouest d’Amiens.
  • 19 décembre 1916 – 22 janvier 1917 : Transport vers le front, et occupation d’un secteur au nord de la Somme, vers Cléry-sur-Somme et la ferme de Bois l’Abbé.

1917Modifier

  • 22 janvier – 20 avril : Retrait du front (relève par l’armée britannique) ; repos vers Ailly-sur-Noye.
À partir du 29 janvier, transport par camions au nord de Villers-Cotterêts ; travaux dans le camp retranché de Paris.
À partir du 6 mars, mouvement vers Mailly-le-Camp, par Villemareuil, Villiers-Saint-Georges et Anglure ; repos et instruction au camp.
À partir du 28 mars, mouvement par étapes vers Etoges, puis, à partir du 10 avril, vers Lagery.
15 avril : Bataille du Chemin des Dames, tenue prête à intervenir; non engagée ; puis mouvement vers Romain et Guyencourt.
  • 20 avril – 5 juin : Occupation d’un secteur au nord de La Ville-aux-Bois ; engagements fréquents.
15 mai, front étendu, à gauche, jusque vers Chevreux.
25 et 26 juillet, violentes attaques allemandes.
28 et 29 juillet, contre-attaques françaises.
À partir du 2 janvier 1918, transport par V.F. dans la région de Custines : travaux de 2e position sur le Grand Couronné.

1918Modifier

  • 27 mars – 23 avril : Transport par V.F. vers Beauvais, et, à partir du 4 avril, occupation d’un secteur vers Rouvrel et le nord-ouest de Mailly-Raineval : les 5 et 11 avril, attaques françaises vers Rouvrel (Bataille de l’Avre).
  • 23 avril – 4 mai : Retrait du front, puis transport par V.F., de la région de Grandvilliers, dans celle de Bar-le-Duc ; repos.
  • 4 mai – 24 juillet : Mouvement vers le front et occupation d’un secteur vers Maizey et le bois de Loclont, étendu à droite, le 27 mai, jusqu’aux Paroches, et le 19 juillet, jusque vers Kœur-la-Grande.
  • 24 juillet – 12 août : Retrait du front, puis transport par V.F. dans la région de Pont-Sainte-Maxence.
Engagée le 2 août, vers Chacrise (fin de la 2e Bataille de la Marne) : progression, de la région de Vierzy, vers celle de Venizel et de Ciry-Salsogne.
9 octobre, transport par camions dans la région de Senlis ; repos.
  • 21 octobre – 5 novembre : Mouvement vers le front. Engagée, à l’est de Laon, dans la Bataille de la Serre ; combats sur la Souche ; puis défense et organisation du front.
  • 5- 11 novembre : Reprise de l’offensive (Poussée vers la Meuse) ; franchissement de la Souche ; le 7 novembre, prise de Marle ; puis franchissement du Thon, poursuite vers la frontière belge. La division se trouve vers Signy-le-Petit, au moment de l’armistice.

RattachementsModifier

Affectation organique : 9e corps d’armée, d’août 1914 à novembre 1918.

29 janvier – 5 mars 1917
27 mars – 23 avril 1918
2 – 27 août 1914
13 avril – 20 mai 1916
24 avril – 27 juillet 1918
27 octobre – 11 novembre 1918
28 août – 4 septembre 1914
7 – 21 octobre 1914
20 mai – 11 décembre 1916
6 – 12 mars 1917
16 – 29 mars 1917
13 – 15 mars 1917
17 – 20 avril 1917
23 juillet – 24 août 1915
26 – 28 août 1915
31 mars – 12 avril 1916
16 novembre 1914 – 3 avril 1915
6 août 1917 – 26 mars 1918
5 septembre – 6 octobre 1914
9 avril – 22 juillet 1915
25 août 1915
29 août 1915 – 13 mars 1916
12 décembre 1916 – 28 janvier 1917
30 mars – 16 avril 1917
20 avril – 5 août 1917
28 juillet – 26 octobre 1918
  • D.A.B. :
22 octobre – 15 novembre 1914
4 – 8 avril 1915
  • G.A.N. :
14 – 30 mars 1916

L’entre-deux-guerresModifier

La Seconde Guerre mondialeModifier

L’après Seconde Guerre mondialeModifier

Notes et référencesModifier

BibliographieModifier

  • AFGG, vol. 2, t. 10 : Ordres de bataille des grandes unités : divisions d'infanterie, divisions de cavalerie, , 1092 p. (lire en ligne).
  • (fr) Ministère des Armées, État-Major de l'Armée de Terre, Service Historique, Inventaire sommaire des archives de la Guerre 1914-1918, Imprimerie « LA RENAISSANCE » — TROYES - Dépôt légal : 4e trimestre 1969 — No 19.982

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

La 17e DI dans la bataille de l'Aisne (1917)