Ouvrir le menu principal

Villemareuil

commune française du département de Seine-et-Marne

Villemareuil
Villemareuil
La mairie-école.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Île-de-France
Département Seine-et-Marne
Arrondissement Meaux
Canton Serris
Intercommunalité Communauté de communes du Pays Créçois
Maire
Mandat
Didier Tassin
2014-2020
Code postal 77470
Code commune 77505
Démographie
Gentilé Villemareuillais
Population
municipale
415 hab. (2016 en augmentation de 4,53 % par rapport à 2011)
Densité 39 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 55′ 16″ nord, 2° 58′ 24″ est
Altitude Min. 115 m
Max. 173 m
Superficie 10,67 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Île-de-France

Voir sur la carte administrative d'Île-de-France
City locator 14.svg
Villemareuil

Géolocalisation sur la carte : Seine-et-Marne

Voir sur la carte topographique de Seine-et-Marne
City locator 14.svg
Villemareuil

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Villemareuil

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Villemareuil

Villemareuil est une commune française située dans le département de Seine-et-Marne en région Île-de-France.

Ses habitants sont appelés les Villemareuillais.

GéographieModifier

LocalisationModifier

Le village est situé à 10 km au sud-est de Meaux et à 11 km au nord-est de Crécy-la-Chapelle.

Communes limitrophesModifier

HydrographieModifier

Le système hydrographique de la commune se compose de trois cours d'eau référencés :

  • le ru des Cygnes, long de 9,7 km[1], affluent de la Marne ;
    • le cours d'eau 01 de la commune de Saint-Fiacre, long de 1,4 km[2], et ;
    • le fossé 01 de la Pinaudière, long de 3,1 km[3], qui confluent dans le ru des Cygnes.

Par ailleurs, son territoire est également traversé par l’aqueduc de la Dhuis.

La longueur linéaire globale des cours d'eau sur la commune est de 7,88 km[4].

Voies de communication et transportsModifier

TransportsModifier

La commune est desservie par la ligne d’autocars No 21 (FublainesMeaux) du Transdev-Pays Créçois[5].

UrbanismeModifier

Lieux-dits, hameaux et écartsModifier

La commune compte 32 lieux-dits administratifs répertoriés[6]. Les plus importants sont : Brinches (château), chapelle Saint-Fiacre (fontaine).

Occupation des solsModifier

En 2018[7], le territoire de la commune se répartit[Note 1] en 67,9 % de terres arables, 12,9 % de forêts, 9 % de milieux à végétation arbusive et/ou herbacée[Note 2], 5 % de prairies, 2,7 % de zones agricoles hétérogènes[Note 3] et 2,5 % de zones urbanisées[4].

ToponymieModifier

Le toponyme Mareuil se rencontre sur pratiquement toute l’étendue du territoire français. C’est parfaitement naturel pour un nom issu d’une expression gauloise : maro-ialo, « grande clairière ».

HistoireModifier

Politique et administrationModifier

Liste des mairesModifier

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1989 2014 Bernard Philippot    
2014 En cours Didier Tassin [8]    
Les données manquantes sont à compléter.

JumelagesModifier

Politique environnementaleModifier

Population et sociétéModifier

DémographieModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[9]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[10].

En 2016, la commune comptait 415 habitants[Note 4], en augmentation de 4,53 % par rapport à 2011 (Seine-et-Marne : +4,43 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
224236219222224225226213223
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
246230237217239206233237215
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
218226211194183174190188167
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
149156166305337352369390408
2016 - - - - - - - -
415--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[11] puis Insee à partir de 2006[12].)
Histogramme de l'évolution démographique
 

ÉducationModifier

Pour faire face à l'augmentation récente de population, une école a été inaugurée à Villemareuil avec deux classes en début d'année 2008[13].

Manifestations culturelles et festivitésModifier

  • Cérémonie religieuse en l'honneur de saint Fiacre, et procession annuelle du village voisin de Saint-Fiacre à la fontaine éponyme suivant le « chemin de Saint Fiacre » : le dimanche qui suit la 30 août[14].

ÉconomieModifier

  • Exploitations agricoles.

Culture locale et patrimoineModifier

 
L'église Saint-Christophe.

Lieux et monumentsModifier

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

BibliographieModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Statistiques de la base de données européenne d’occupation biophysique des sols “Corine Land Cover”.
  2. Pelouses, pâturages naturels, landes et broussailles, végétation sclérophylle, forêt et végétation arbustive en mutation.
  3. Elles comprennent les cultures annuelles associées aux cultures permanentes, les systèmes culturaux et parcellaires complexes, les surfaces essentiellement agricoles, interrompues par des espaces naturels importants et les territoires agro-forestiers.
  4. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

RéférencesModifier