Bataille de l'Artois (mai-juin 1915)

bataille de la Première Guerre mondiale (mai-juin 1915)
Bataille de l'Artois
Description de cette image, également commentée ci-après
Carency, après les combats.
Informations générales
Date du au
Lieu Artois, France
Issue Indécise
Belligérants
Drapeau de la France France
Drapeau du Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande
Drapeau de l'Empire allemand Empire allemand
Commandants
Drapeau de la France d'Urbal
Drapeau du Royaume-Uni Douglas Haig
Drapeau de l'Allemagne Prince Rupprecht de Bavière
Forces en présence
Drapeau de la France 10e armée
18 divisions
780 pièces de 75
300 pièces lourdes
Drapeau du Royaume-Uni 1re armée
6 divisions
Drapeau de l'Allemagne VIe armée
16 divisions
Pertes
102 500 morts ou blessés français
27 800 Britanniques
65 000 morts, blessés ou disparus
8 000 prisonniers

Première Guerre mondiale

Batailles

Front d'Europe de l’Ouest


Front italien


Front d'Europe de l’Est


Front des Balkans


Front du Moyen-Orient


Front africain


Bataille de l'Atlantique

Coordonnées 50° 21′ 22″ nord, 2° 45′ 32″ est
Géolocalisation sur la carte : Pas-de-Calais
(Voir situation sur carte : Pas-de-Calais)
Bataille de l'Artois
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Bataille de l'Artois

La bataille de l'Artois (appelée aussi première bataille d'Artois[1] ou seconde bataille de l'Artois, en allemand Lorettoschlacht), est une bataille qui se déroule sur le front Ouest pendant la Première Guerre mondiale, du au . Elle a lieu au même moment que la deuxième bataille d'Ypres. Bien que les troupes françaises, sous les ordres du général d'Urbal remportent plusieurs succès, l'issue de la bataille reste indécise. En soutien, les Britanniques déclenchent deux attaques, Aubers et Festubert. C'est la dernière offensive du printemps 1915, suivie par une interruption des combats jusqu'en . À cette date débutent la seconde bataille de Champagne et la troisième bataille de l'Artois.

Forces en présence modifier

  France modifier

Artillerie
  • 6e6, 8e, 12e, 20e R.A. (780 pièces d'artillerie légère, 213 d'artillerie lourde et plusieurs escadrilles aériennes).
Zouaves

  Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande modifier


  Empire allemand modifier

Déroulement modifier

modifier

modifier

  • Prise de Carency

modifier

modifier

modifier

modifier

du 7 au modifier

modifier

17 juin modifier

  • Prise du Labyrinthe par la 53e division (205e R.I.).

25 juin modifier

Décoration modifier

  • ARTOIS 1915 est inscrit sur le drapeau des régiments cités lors de cette bataille.

Divers modifier

Notes et références modifier

  1. Batailles de Flandres et d'Artois 1914-1918, Yves Buffetaut, (ISBN 2-235-02090-9).
  2. Décret du portant attribution de la croix de chevalier de la Légion d'honneur au drapeau du régiment de marche de la Légion étrangère.
  3. Décret du portant attribution de la croix de chevalier de la Légion d'honneur au drapeau du 7e RMT – le président de la République.
  4. Décret du portant attribution de la croix de chevalier de la Légion d'honneur au drapeau 4e RMT – le président de la République.
  5. Décret du portant attribution de la croix de chevalier de la Légion d'honneur au drapeau du 8e RMZ – le président de la République.

Voir aussi modifier

Articles connexes modifier

Lien externe modifier

Sources et bibliographie modifier