1631 en science

Années de la science :
1628 - 1629 - 1630 - 1631 - 1632 - 1633 - 1634
Décennies de la science :
1600 - 1610 - 1620 - 1630 - 1640 - 1650 - 1660

ÉvénementsModifier

PublicationsModifier

NaissancesModifier


DécèsModifier

Notes et référencesModifier

  1. Thomas Henri Martin, Galilée - les droits de la science et la méthode des sciences physiques, Didier et cie., (présentation en ligne)
  2. Pierre Humbert, « À propos du passage de Mercure 1631 », dans Revue d'histoire des sciences, 1950 3-1, p. 27-31
  3. Admonitio ad astronomos […] de raris mirisq[ue] anni 1631 phaenomenis, Mintzel, Leipzig, 1629 (OCLC 1007892164).
  4. Joseph Jérôme Le François de Lalande, Astronomie, vol. 2, 1764, p. 755.
  5. Un extrait du compte rendu de l'événement, qu’il adresse à l’archiduc Léopold V d'Autriche-Tyrol, a été recueilli par Tycho Brahé : Historia coelestis, 1666, p. 955 et 956.
  6. François Rothen, Surprenante gravité, PPUR presses polytechniques, (ISBN 9782880747749, présentation en ligne)
  7. Alain Hugon, Naples insurgée : 1647-1648 – De l’événement à la mémoire, Presses universitaires de Rennes (ISBN 9782753568143, présentation en ligne)
  8. Gilles Chazot, René Maury, Olivier Roche, Arnaud Agranier, Jean-François Lénat, Volcanologie, De Boeck Superieur, (ISBN 9782807307230, présentation en ligne)
  9. « La reprise après la crise », dans Enzo Lucchetti, Matteo Manfredini et Sergio De Iaso, « La peste de 1630 dans la ville et le territoire de Parme (Italie) », dans Bull. et Mém. de la Société d'Anthropologie de Paris, t. 10, 1998, 3-4, p. 421.
  10. (la) Robert Fludd, Integrum morborum mysterium sive Medicinae catholicae tomi primi tractatus secundus in sectiones distributus duas [etc.], authore Roberto Fludd, alias de Fluctibus, Francfort, Wolgang Hofmann, Whilelm Fitzer, (lire en ligne).
  11. On peut consulter : Jacqueline Stedall, « Notes made by Thomas Harriot on the treatises of François Viète », dans Archive for History of Exact Sciences, mars 2008, vol. 62, no 2, p. 179–200 DOI 10.1007/s00407-007-0019-1.
  12. « Prévôt, Jean », sur hls-dhs-dss.ch.
  13. C'est à vous, lui dit-il, « que je dois surtout mes études de mathématique, [auxquelles] m'ont poussé votre amour pour cette science, la très grande connaissance que vous en possédez, et même ce savoir en toute science que l'on ne saurait trop admirer dans une femme de race si royale et si noble » : Introduction à l'art analytique, trad. (modifiée) de M. F. Ritter, 1868, p. 7.